Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

Forum

Après le Covid-19, ...
 
Notifications
Clear all

Après le Covid-19, la crainte d’une « vague psychiatrique »

Rouletabille
(@rouletabille)
Active Member

Merci au confinement !

Un article du quotidien Le Monde

Le secteur psychiatrique estime que 10 % des malades ont été perdus de vue pendant le confinement et voit affluer de nouveaux patients sans antécédents.

La « vague psychiatrique » que redoutent les professionnels de santé depuis le début de la crise liée au Covid-19 commence déjà à monter par endroits et devrait déferler à la rentrée. « En psychiatrie, les effets ne dessinent pas une courbe en cloche comme dans les pandémies. Les conséquences vont se manifester dans les mois qui viennent, sur toute l’année », prévient Thierry Baubet, psychiatre à l’hôpital Avicenne de Bobigny et pilote de la cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP) de Seine-Saint-Denis.

« A partir de septembre, on va voir tous les stress post-traumatiques, les épisodes dépressifs, les burn-out, ceux qui ont perdu un membre de leur famille… Les traumas psychiques vont arriver à la rentrée, c’est clair », confirme Dominique Januel, psychiatre à l’hôpital de Ville-Evrard (Seine-Saint-Denis) et pilote d’une étude d’évaluation clinique du confinement dont les résultats sont prévus en septembre.

 

https://www.lemonde.fr/sante/article/2020/07/11/tous-les-voyants-sont-au-rouge-apres-le-covid-19-la-vague-psychiatrique-attendue-a-la-rentree_6045900_1651302.html

Quote
Topic starter Posté : 3 août 2020 6:11
Oliv22
(@oliv22)
Eminent Member

l'évidence même... les "pêtages de plomb" vont survenir...surtout avec cette débilité profonde de l'obligation du masque en entreprise à partir du 1er septembre.... ILS pensent pouvoir utiliser le masque , et la répression qui va avec, comme moyen pour juguler la contestation sociale...mais au contraire, ça va fort logiquement aboutir à des comportements agressifs individuels...voir collectifs... et cela risque d'être ultra-violent...Surtout que l'autre cloporte de premier sinistre et son cancrelat de sinistre de la "solidarité" (ça m'a toujours fait rire) ont déclaré que le refus sera considéré comme faute professionnelle...ouvrant donc lieu à un licenciement immédiat et "sec"... Les 'DRH" devraient rapidemment investir dans les gilets pare-balles et quelques cours de krav-maga ? ? ? ... Hallucinant... Imaginons aussi la situation lorsque tous les "coronavirés" se retrouveront fort dépourvus...lorsque la bise sera venue... là aussi, ce ne sera pas beau... Des apprentis sorciers qui ont semé le vent...par intérêt personnel, par egos surdimensionnés (tous ces pontes de la médecine parisienne) , par idéologie, par trouille, par "principe de précaution", par cynisme et triste calculs politiques et par incompétence notoire et criminelle... La rentrée risque d'être chaude...bouillante même...

RépondreQuote
Posté : 21 août 2020 5:14
Share: