Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Nous devons désormais vivre…” L’appel de Nicolas Bedos

bedos covid

Nicolas Bedos a publié ce texte sur son compte Instagram.

bedos covid

“Bon, allez, soyons francs :
Arrêtez tout. TOUT.
Les masques. Les confinements.
Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour). Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos ainés ont besoin de notre tendresse davantage que de nos précautions).

On arrête d’arrêter.
On vit. On aime. On a de la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise. Ce n’est pas la couleur de nos cœurs.

En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce texte sera couvert d’affronts, mais peu m’importe : mes ainés vous le diront :
Vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vies est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons.

Nicolas Bedos.”

Source :
Compte Instagram Nicolas Bedos

Partagez
29 commentaires
    • MERCI. Je commençais à trouver le monde artistique bien veule et les voix connues et courageuses bien absentes. C’est tout à votre honneur et celui de votre nom de famille.

  • Merci M. BEDOS d’avoir le courage de dire haut et fort ce que beaucoup pensent et n’osent pas dire. Qu’est-ce que cette vie que nos gouvernants et certains scientifiques veulent nous imposer ? à quoi bon vivre ? il faut que le peuple dise stop à toute cette mascarade et arrête de se comporter comme des moutons dociles, il faut reprendre un peu de bon sens et retrouver notre liberté ! merci de tout coeur !

  • Merci monsieur. Que d’autres vous suivent pour éveiller les consciences et disent non à la dictature.

  • Merci Merci Merci Nicolas BEDOS pour votre prise de position
    Je suis tellement émue et heureuse de lire ce que vous dites.
    Bon sang, que les autres artistes se réveillent, y’en a marre de cette comédie mélo dramatique

  • bravo!! un qui voit clair ; le reste c’est est une vrai ” masquarade”…..

  • Merci merci pour cet appel magnifique à “aimer à tort et à travers” ! Merci d’exprimer haut et fort ce que nous sommes de plus en plus nombreux à ressentir !!

  • ouf merci enfin sur le site de medicatrix vous trouverez le tres beau texte de
    Eric ANCELET POUR EN FINIR AVEC NOS PEURS en telechargement libre.

  • Le courage se fait rare par les temps qui courent. Merci pour ce franc parlé et heureux de voir que, comme selon l’adage, la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre. Merci de nous rappeler ce qu’est (ou devrait être la vie) : pas cet ersatz que l’on essaye de nous faire avaler de force : Vivre dans du coton sanitaire et sécuritaire, suspendu a nos portable a trembler derrière nos masque ou cloîtrés comme des rats.

  • de la part de:élènbée;
    Merci monsieur Bedos ,en lisant votre texte l’image me vient à l’ésprit de gouttes de pluie salvatrices tombant sur une terre assèchée , assoiffée,et qui grâce à cette pluie se remet à redevenir fertile , vivante,Merci à vous.

  • Ça fait comme une bouffée d’air frais de lire ça, merci !

    D’ailleurs je conseille aussi le court article du 20 Septembre dans le Figaro, dans lequel Nicolas Bedos se dit «consterné» par les choses qu’il observe.

    « Je suis extrêmement troublé que mon père ait disparu l’année qui, a ma connaissance, est la pire année qui soit pour la liberté d’expression. Il n’y a pas une semaine où elle n’est pas mise à mal. Je suis presque soulagé que les derniers mois et les derniers temps que papa ait été un peu ailleurs. Il était devenu étranger à l’actualité et s’il avait été lucide ça lui aurait paru encore plus étranger »

    https://www.lefigaro.fr/culture/nicolas-bedos-mon-pere-a-disparu-la-pire-annee-qui-soit-pour-la-liberte-d-expression-20200921

  • Merci Monsieur BEDOS
    Je vous suis dans vos raisonnements.. Je me sens éteinte alors que j’aime la vie. Profitons, aimons, oublions. La peur est une maladie grave.

    • Oui reprenons le cours de nos activités ;travail ,sortie,sports,musiques,loisirs et voyages!

  • Et bien c’est pas trop tôt, enfin une voix qui s’élève, votre père doit être fier de vous, merci Mr Bedos 🙏🙏🙏

  • Super Mr Bedos…comme je suis d accord avec vous. Tous les jours j essaie d expliquer aux gens ce que vous dites .. mais merde cette peur qui les assaille… ça m énerve cette grosse manipulation de masse.
    Soyons créatifs en faisant inverser la balance. Comment faire pour montrer que nous pensons que la vie doit être vécue pleinement ?
    Soyons forts tous ensemble 🥰💖

  • Oui, c’est ça.. la vie ! Merci Mr Bedos, j’aimerais oser moi aussi dire tout haut ce que je pense tout bas.

  • Vous avez raison. Nous sommes entrain de perdre la joie de vivre. Il faut arrêter toutes ces pitreries qui nous étouffent et font perdre ce qu’il sera irrécupérables…la tendresse, l’amour, l’espérance…etc .faut arrêter ce cirques que certains politiciens et “experts ” nous dictent. On n’a qu’une vie profitons-en. De toute façon quand ton heure de départ vers l’au-delà est là tu ne peux la fuir malgré les vaccins, masques, distance etc.
    Je pense que ce que nous vivons est plus une dictature déguisée qu’une pandémie.

  • ENFIN une voix lucide et courageuse, dans cet océan de lâcheté, prêchant la peur comme seule réponse et enjoignant à tous de se fourrer la tête sous l’oreiller ! Je n’ai pas toujours approuvé vos coups de gueule, Monsieur Bedos, mais Dieu que celui-ci est salutaire… Vous avez mille fois raison de rappeler aux hommes (et surtout ceux qui prétendent nous imposer leur pusillanimité) qu’ils DOIVENT se comporter avec la dignité élémentaire consistant à affronter la vie, y compris ses épreuves. Toute mon estime vous est désormais acquise (et pour longtemps) d’avoir montré ce courage consistant à refuser la claustration face à un simple virus… Vous serez honni par les pleutres, mais c’est là votre honneur.

  • Bonjour,
    je trouve et me pose là question, jean castex à une époque faisait fermé les lits des hôpitaux et la réduction du personnel soignant, aujourd’hui il veux fermé les lieux de vie conviviale, enfermé les personnes âgées dans le EHPAD, qui déprime.on veux nous détruire ou quoi?
    Nous avons une amie qui à un cancer du sein, elle dois rentrer à l’hôpital pour ce faire opérer et l’enlevé, on va le faire en déambulatoire,c’est à dire elle rentre le matin et sort le soir; pourtant cette opération n’est pas une petite intervention, c’est une honte je trouve.
    Nous avons plus de service et plus que du sévisse moral il faut que cela change.

    • Nous n’avons plus de service, mais que du sévisse moral en ce moment et il faut que cela change, je me suis mal exprimé dans mon premier texte.car suis un peu ému.

  • Assez. Arrêtez de faire peur aux gens.
    Et surtout libérez les enfants de ces masques. Nous refusons cette dictature sanitaire qui veut nous reduire au silence.