Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“Ce gouvernement a du sang sur les mains” selon le chanteur Francis Lalanne, qui appelle à la “désobéissance civique”

lalanne

Le poète et chanteur Francis Lalanne a lancé un appel et une pétition, dénoncant un “état totalitaire” et appellant a se “grouper” pour demander la “destitution d’Emmanuel Macron”. Interview vidéo ci-dessous. Rendez-vous ici pour lire l’appel du chanteur et ici pour signer la pétition.

« Citoyennes et Citoyens de la France ! La Patrie est en danger.

La criminalisation permanente des individus que nous sommes, par les structures de l’État et les médias, est constitutive de tyrannie.

Une des chaînes de la propagande vient d’annoncer que désormais le Procureur de la République pourra poursuivre pour « mise en danger de la vie d’autrui » sans tenir compte du fait que ce délit, pour être caractérisé, se doit d’être fondé sur des preuves cumulatives…

Autre exemple , le projet de loi donnant les pleins pouvoirs au chef de l’État et son Premier ministre pour une période indéterminée, par pérennisation de l’état dit « d’urgence sanitaire » ; et qui sera voté en ce début d’année 2021.

Doit-on parler de la chaîne désormais interminable des confinements dont nul ne peut dire aujourd’hui quand l’actuel gouvernement entend y mettre fin ?

Le chef de l’État et son gouvernement s’essuient les pieds sur le Droit Républicain comme sur un paillasson.

Il faut à présent mettre l’État hors d’état de nuire au peuple français.

Il faut à présent mettre en demeure les structures de l’État de faire cesser le trouble manifestement illicite infligé à la Nation par son gouvernement.

Ce trouble porte le nom que la République lui a donné en se constituant. Ce nom est « la tyrannie ».

« L’urgence Sanitaire » est en train de devenir une maladie chronique de la République.

Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d’État au nom de la Covid ; et s’apprête à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l’insu du peuple français.

Il convient de rappeler que l’âge moyen des décès attribués à la Covid est de 84 ans. Que le virus s’attaque donc, aux dires des statistiques, à des personnes très âgées ou sous le coup de pathologies respiratoires graves et autres maladies mortelles comme le cancer… Dans certains cas, certes, et nul ne le conteste, ce virus aggrave des pathologies multiples ! Mais n’est-ce pas le cas pour n’importe quel virus ?

Aujourd’hui, sur le site officiel du ministère de la Santé, on peut lire 71 342 décès Covid pour 65 millions de Français, cependant cela ne veut pas dire mort de la Covid-19. Il y a d’ailleurs bien des questions sur les causes effectives de décès (mort du ou avec la Covid) pour permettre de calculer le taux de mortalité réel attribués à la Covid: cela représente 0,11% de mortalité. Le taux de survie à la Covid-19 est donc objectivement de 99,89 % (basé sur une cause de mortalité non confirmée).

C’est sur cette base statistique que l’actuel gouvernement entend, au mépris de la Constitution, du bloc de constitutionnalité, et des principes généraux du Droit, priver les citoyennes et citoyens français de leurs droits imprescriptibles, et donner les pleins pouvoirs au chef de l’État et son gouvernement pour une période indéterminée.[…] »

Sources :
FranceSoir.fr :
Francis Lalanne : “J’Appelle !”
Le Défi de la vérité : Francis Lalanne

Pétition Change.org : Manquement à l’éthique et mensonge du Gouvernement

Partagez