Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“Il n’y a eu aucune reprise nulle part” selon le Dr. Yonathan Freund, qui évoque un “délire alarmiste”

Yonathan Freund

Le Dr. Yonathan Freund est médecin urgentiste à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, et professeur à l’université de la Sorbonne. Il s’est exprimé le 17 juillet sur l’évolution actuelle de l’épidémie de Coronavirus et sur l’obligation de porter un masque dans les “lieux clos recevant du public”.

Voici l’intégralité de son “Tweet” :

“C’est difficile effectivement de rester silencieux. Quand je vois le délire alarmiste qui envahit les médias et les RS [réseaux sociaux], et qui fait fi de toute mesure. Des journalistes qui infantilisent, ceux qui veulent “punir” les français mal disciplinés… Alors on va debunker un peu.

1) Allez, je fais du #moije comme on me le reproche. Ma position n’est pas imprudente. Je livre une analyse que j’espère circonstanciée et critique des données. Je rappelle que si mon hypothèse est contredite par les chiffres, alors on pourra agir et ce ne sera pas trop tard.

2) Le délire de certains spécialistes en rien sauf en plateau télé et en consultation privée, n’ayant jamais vu un patient COVID, qui nous “apprennent” que l’épidémie reprend : rien ne justifie ces discours. A part la peur.

3) Voilà 2 mois qu’il existe des arguments pour douter d’une seconde vague meurtrière et une reprise de l’épidémie. Les épidémiologistes chefs d’entreprise vendeurs de modèles nous prédisaient 80 000 morts à la levée du confinement même avec gestes barrières. RAS.

Il n’y a eu aucune reprise nulle part. Les évènements et comportements qu’on adorait critiquer (fête de la musique, manifestations etc.) n’ont causé aucune reprise.

Il y a une circulation du virus. Il y a des nouveaux cas. MAIS,

4) et c’est le point central, toujours le même, à ce jour, il y a chaque jour, chaque semaine, de moins en moins de nouveaux cas hospitalisés ou en réanimation. Et ce partout (hors Guyanne). Alors bien sur, on arrive à un niveau si bas que nous allons forcément voir des hausses. Quand on est tout en bas, ça ne peut qu’augmenter. Le virus n’est pas mort je le rappelle. Mais est-ce nécessaire de dire qu’on a un signal de reprise quand on passe de 1 par semaine a 3 par semaine? On va arriver à un bruit de fond. En tout cas ds les régions déjà très touchées.

Le R est à 2 et quelques en Bretagne! Alerte alerte! Mais non. Il y a juste eu des clusters et des dépistages systématiques. Donc des cas. R (on l’a déjà dit) n’a aucun sens quand l’épidémie est au point mort, outre des clusters. Aucun sens. Sur toute la Bretagne, on est passé de 6 hospitalisations la semaine dernière à 8. Est ce une explosion? Soyons sérieux. Bien sur qu’il y aura toutes les semaines des régions qui verront une augmentation des cas. On part de tellement bas… En Mayenne alerte rouge? Quasi zéro hospitalisations. ZERO.

5) la décision d’imposer le port du masque est très difficile à comprendre. Pourquoi avoir pris cette décision au moment où tous les indicateurs sont au vert?

Quel est le plan ? pour combien de temps ?

Faut-il vraiment changer la société pour une durée indéterminée sans savoir si c’est nécessaire, et surtout sans savoir ce qui fera revenir en arrière ?
Nous sommes nombreux à être d’accord : dans les régions fortement touchées, l’immunité est importante. Probablement suffisante – l’immunité n’est pas uniquement visible sur la sérologie. Il n’y a aucune reprise nulle part dans le monde là où l’épidémie a frappé violemment. Aucune.

Pourquoi cette décision du port du masque obligatoire ? Pour protéger les personnes vulnérables ? Mais les personnes vulnérables se protègent. Elles peuvent respecter strictement les mesures de distanciations et autres.

6) En revanche, il faut se poser la question : veut-on totalement arrêter la circulation du virus? Je pense que c’est illusoire. Ou alors j’espère que vous avez du temps devant vous. La solution de le laisser circuler tout en le contrôlant est probablement la bonne.

Certains disent “pour protéger les personnes vulnérables, protégez vous”. C’est peut être faux. Pour protéger les personnes vulnérables, protégez LES, mais si vous êtes malades puis immunisés, vous les protégerez à vie. ATTENTION je ne dis pas que il faut disséminer le virus partout. Mais vouloir à tout prix arrêter sa diffusion, partout, est illusoire et pas forcément un bon calcul à long terme.

Quel est le plan ?

Il n’y a pas d’autre plan cohérent que de poursuivre les mesures de distanciations sans les renforcer, en pouvant assouplir selon l’évolution, et surveiller les vrais indicateurs! (pas les appels à SOS médecin qui augmentent au début des vacances et face à l’alarmisme ambiant)

Il y a une part d’incertitude dans cette maladie. Tout le monde est d’accord là dessus. Mais pourquoi la prendre systématiquement sur le pire scénario possible ? Pourquoi une telle symbiose des médias, “experts”, etc ? Alors que c’est incertain ? Ce n’est pas logique.

Source : Compte Twitter de Yonathan Freund

20Minutes.fr : “Un carnet de vaccination sous-cutané de taille microscopique mis au point par des chercheurs”

Partagez
Commentez

27 commentaires
    • En effet très bonne analyse quand la France est en rouge en hiver pour les épidémies de gastro et de grippe on n’arrête pas de vivre et bizarrement les médias et gouvernement ne nous donnent pas le nombre de morts qui pourtant est très important? Alors en effet on a le droit de se poser des questions ?

  • Que voulez-vous? Recemment, le message diffusé par la radio c’est de contacter votre médecin si vous avez des symptomes, même légers, comme le nez qui coule. Combien de Français ont le nez qui coule de temps en temps et combien vont avoir hâte d’appeler leur médecin à cause de ce message alarmant? Parmi tous ces nez qui coulent, si vous testez vous allez certainement trouver quelques molécules de SARS-Cov2 et voilà tout un département confiné de nouveau et 66 millions de visages câchés derrières des masques.

    • Beau raccourci connaisseur profond du COVID-19, Jane !!! : “(…) tous ces nez qui coulent (…) et voilà tout un département confiné de nouveau et 66 millions de visages cachés derrières des masques. Vous savez pourquoi on en arrive-là et pourquoi on va encore en arriver-là ? Parce que l’Occident (pas seulement la France) a été volontairement “désarmé” et le sera encore dans ses protections les plus élémentaires (gels, masques, les 3 T [tester, tracer, traiter]) ? Par qui, ce “désarmement” programmé ? Vous et FREUND devriez le savoir … Connaissez-vous la corrélation entre COVID-19 et la suite (exponentielle) de FIBONACCI ? La suite au prochain numéro …

      • Quand je lis que nos protections elementaires sont sensées être les masques et le gel, je comprends la panique ambiante….

        Du grand n’importe quoi…. Globus

      • mais comment l’humanité a-t-elle survécu des millénaires sans masques ni gel ?
        Peut-être que notre système immunitaire y est pour quelque chose ?
        Le mystère reste entier …

  • Merci beaucoup, c’est la peur qui guide tout le monde, il faut changer le modèle de sélection de nos élites, trop de math, trop de carriérisme, trop de mépris et trop d’incompétence au final. La peur pour le vaccin !
    Le virus, qui ne tue pas beaucoup, prendra malheureusement ceux qui doivent partir, rapidement ou lentement mais ils seront pris… C’est terrible de penser que sur ce coup, peut-être, Bolsonaro et Trump ne sont pas éloignés de la vérité. Horrible !

  • Comment distinguer les divergences d’opinion scientifiques des conflits d’égo? surtout lorsque les antagonistes sont des compétences reconnues ?l’autorité, donc la confiance en pâtissent…

  • Bonjour,

    Ce que nous avons surtout remarquer à cause d’un cas dans ma belle-famille, Une dame en Ehpad, c’est la non volonté d’hospitaliser et de soigner. Je ne rentre pas dans les détails, mais en pronostic vital engagé, cette personne s’est vue refuser une prise en charge, ses enfants en insistant ont pu la faire hospitaliser. Elle a été soignée à Paris, avec Hydroxychloroquine et azythromycine début et s’en est sortie. Nous avons eu différents cas de figure et à chaque fois c’était du genre restez Chez vous et ne venez qu’en cas de dêtresse respiratoire. Mais c’est souvent déjà beaucoup trop tard. Dans le premier exemple dont je parlais, la personne faisait une embolie pulmonaire bilatérale, la fonction cardiaque altérée, et présentait Un petit avc. Aux dires d’une dame avec qui j’ai discuté (et qui a perdu son père en Ehpad mais pas du coronavirus, parce qu’il s’est laissé mourir, dénutrition) juste après le déconfinement, il semblerait que cette situation ait occasionné le glissement des personnes fragiles, et qu’on les comptabilisaient avec celles qui étaient décédées d’autre chose. Elle pensait porter plainte. J’aurais encore beaucoup de choses à dire. Quand je regarde la carte en temps réel et qu’on nous parle de rebond, j’avoue que je le pose de nombreuses. questions. Merci de me lire.

    Cordialement.

    Madame Duc

  • Est-ce que ce discours n’est pas plus facile à tenir quand on est jeune ? D’autres médecins, sans pour autant être alarmistes, prônent le port du masque même à l’extérieur… Ce jeune médecin ne rêve-t-il pas lui-même d’être sur les plateaux TV ? Dire que les personnes vulnérables se protègent me semble quelque peu facile et simpliste comme raisonnement… Son discours manque de profondeur et d’ampleur, il y a quelque chose de froid, de distant ou d’immature. Par ailleurs, les médecins ne sont pas responsables des gros titres tapageurs repris par la presse et les médias pour faire de l’audimat. Les médias jouent là-dessus, c’est pas un scoop… Cet urgentiste manque de vécu.

  • Il y a eu les Dreyfusards et les anti-Dreyfusards. Les “anti” ont fait beaucoup de mal avant d’être finalement “dégommés”. Il y a des milliers de gens, et non des moindres quelquefois, qui réfutent la Shoah ou le génocide arménien. Il a même fallu 1 énorme procès (très médiatique aux USA) pour “dégommer” 1 fameux historien qui réfutait l’existence des camps d’extermination nazis. Pendant des décennies, des “médecins reconnus”, engagés par les grands groupes cigarettiers, ont réfuté, en justice SVP, l’impact sur la santé du tabagisme. Alors bon… Mais la raison finit toujours par se faire jour et l’emporter !

  • Bonjour.
    Pour précision je commente ici sans être ni médecin (mais diplômée en microbio), ni angoissée, ni pro-gouvernement, ni pro-vaccin etc. En revanche j’essaie de me tenir informée, si possible par des sources variées.
    Je me permets quelques commentaires donc pour reprendre vos propos :

    1) “….si mon hypothèse est contredite par les chiffres, alors on pourra agir et ce ne sera pas trop tard.” Bah peut-être que si, alors ça coûte quoi de faire gaffe ? Si on a appris un truc, c’est qu’on ne sait pas grand chose…

    2) “Le délire alarmiste …” Lequel ? De devoir porter un masque ? La belle affaire, franchement. ça tient chaud, mais ce n’est pas l’enfer non plus.
    “… que l’épidémie reprend : rien ne justifie ces discours. A part la peur.” heu les chiffres un peu partout en Europe ? On peut attendre 15 jours pour voir s’il y a un impact sur les hospitalisations et les réas, et 1 mois pour les décès. Et dire après : merde, vous auriez dû agir !

    3) “… Les épidémiologistes .. nous prédisaient 80 000 morts à la levée du confinement…” Non. C’était le chiffre annoncé sans confinement ni gestes. Et ce sont bien les gestes qui peuvent éviter une reprise et un reconfinement.
    “… Les évènements … n’ont causé aucune reprise” C’est faux il me semble. On était à 250 cas/jour le 21 juin. On est à environ 1000 aujourd’hui. Certes on teste plus, mais pas dans ces proportions.

    4) “il y a chaque jour, chaque semaine, de moins en moins de nouveaux cas hospitalisés ou en réanimation…En Mayenne alerte rouge? Quasi zéro hospitalisations. ZERO.” Non, 17 actuellement en Mayenne (5 il y a 1 mois). Ce n’est pas une révolution comparé à l’Est au mois de mars. Mais faire attention ne coûte rien.

    5) “…Il n’y a aucune reprise nulle part dans le monde là où l’épidémie a frappé violemment. Aucune. ” La Belgique ? Le pays le plus impacté en proportion de sa population prend de nouvelles mesures. La Catalogne ? Et plein d’autres exemples… C’est vrai qu’on peut tranquillement attendre le reprise des hospitalisations… ^^

    “… Mais les personnes vulnérables se protègent… ” On sait qu’elles ne sont pas les seules touchées. Et les plus vulnérables n’ont pas vocation non plus à rester confinés ad vitam aeternam. Faire des courses ? Prendre les transports ? sortir se divertir ? Si tout le monde met son masque. Tout le monde est libre.

    6) “… Pour protéger les personnes vulnérables, protégez LES, mais si vous êtes malades puis immunisés, vous les protégerez à vie” C’est faux, ou en tout cas incertain, on n’est pas sûr de l’immunité développée par les asymptomatiques et les paucisymptomatiques, et de la durée en général de l’immunité … Il faut vraiment prendre ce risque ?

    “Quel est le plan ? Il n’y a pas d’autre plan cohérent que de poursuivre les mesures de distanciations sans les renforcer…. ” Ah bah alors on est d’accord, on met son masque, on n’embrasse pas Mémé et puis voilà.

    “…pourquoi la prendre systématiquement sur le pire scénario possible ? …”
    Heu, on n’en est pas à reconfiner … si ? On ne m’a rien dit !!!!

    • Mettez votre masque si vous voulez mais n obligez pas les autres à le mettre .. Nous ne voulons pas tous devenir des moutons…

      • En mettant un masque chirurgical ce n’est pas vous que vous protéger, c’est bien plus les autres…
        Si porter un masque dans les lieux clos ou si la distanciation n’est pas possible peut sauver ne serais ce que quelques vies, n’est ce pas une obligation morale de le faire ? C’est aussi simplement une question de respect des autres.

    • Pas l’enfer le masque ? Allez dire ça aux personnes autistes, malentendantes, malades psychiques, malades respiratoires, malades cardiaques, les personnes qui ont déjà des soucis d’angoisse ou d’anxiété, les personnes qui sont devenues angoissées, anxieuses à cause de ce délire collectif, allez dire ça aux personnes qui ont un travail physique difficile durant 8 à 12h et qui doivent porter ce masque.
      Votre discours est déshumanisant pour toutes ces personnes qui sont des millions. Si vous voulez porter un masque, faites le ! Mais l’état n’a aucun droit de dire qu’au resto quand on est debout faut mettre le masque, quand on est assis, non. C’est ubuesque ! et quand on fait caca, on fait quoi, j’ai envie de demander ?
      Je ne supporte pas le masque pour des raisons physiques et psychologiques diverses et non je ne suis pas libre d’aller où je veux ! Et au delà de ça, je refuse qu’un gouvernement m’explique et m’ordonne, comment je dois me torcher. Y’a peu on s’insurgeait contre le voile ou la burka, mais on est tous en train d’accepter une chose très similaire qui étouffe, qui coupe la communication entre les gens, qui les isole sans même qu’ils ne s’en rendent compte. C’est bien pour ça que la burka était dénoncée, non ?

    • Non je ne porterai pas le masque. J’ai 70 ans je garde mes petits enfants parce que les parents travaillent, je les étreints les embrasse et cela depuis le deconfinement, et je n’envisage pas un seul instant faire autrement. Je fais le marché sans masque,
      Je veux vivre librement, et suis je venais à être contaminée et bien j’irai à Marseille où l’on dispose d’un médicament efficace et sans danger.
      Si l’on voulait vraiment prendre en compte la santé des gens on interdirait pas la prescription de ce médicament qui aurait évité tous ces décès, sivraiement ils étaient dûs au Covid, et tous ces tracas, et même pire…

  • Pour se détendre deux minutes en cette période stressante.
    Mode Humour On :
    “Vous donnez du crédit à cet article rédigé par un Footballeur. Car d’accord pour avoir son avis sur la coupe du monde mais pour le Covid, Lionel Messi n’est pas légitime.”
    Mode Humour Off :
    Sinon plus sérieusement article intéressant.

  • Une personne ayant eu le virus en.mars , a été mise en.quarantaine etc, elle a fait une prise de sang en juin et oh surprise n a aucun anticorps .. pourquoi ?? Donc elle peux le re attraper.. ce qui c est effectivement passé . Alors je ne comprend pas qu on.puisse dire qu il faut attraper le virus pour avoir des anticorps cela ne sera pas valable pour tout le monde ..

  • La peur engendre beaucoup de réactiond négatives ! Pourquoi ne pas bien rassurer expliquer et dire vrai..C’est pour beaucoup le moment tant attendu de se détendre.. Ou alors, diviser pour mieux Régner ?? 🤔 😐…??

  • M’étant déjà longuement (et exceptionnellement) exprimée, arguments à l’appui, suite à une pétition lancée par des “anti-masques”, cette fois je serai brève : “mieux vaut PRÉVENIR que guérir !!!”… Je me rallie donc totalement à l’exposé de “Cécile” (cf sa réponse du 28/07)

  • j’ai plus de 76 ans, je dénonce depuis les déclarations de ce pauvre jeune psychopathe président pour avoir juste quelque peu étudié ce que sont virus et bactéries sans être un médecin, qui, pour la plupart n’en savent quasiment rien..Nous sommes dans la configuration politique qui fut celle de l’arrivée au pouvoir d’Hitler et du temps de Pétain, acclamé par les français en même temps qu’il envoyait les français juifs dans les camps de la mort…un seul homme avait lancé un appel : le général De Gaulle…alors, il faut appeler à la résistance et se battre contre ces criminels.