Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“Il n’y a pas d’augmentation des hospitalisations” selon Martine Wonner, députée et psychiatre

martine wonner

Martine Wonner, députée Écologie, démocratie et solidarité et psychiatre était invitée le 25 août dans l’émission “Sud Radio Midi“, elle a estimé qu’il fallait arrêter “d’entretenir cette peur” et qu’il “fallait que les citoyens se posent les bonnes questions”. Vidéo.

“Malheureusement, trop souvent dans les médias on entend parler d’une flambée de contaminations alors qu’il s’agit d’une augmentation du dénombrement de cas positifs. Et on peut s’en réjouir car de plus en plus de personnes ont la possibilité de se faire dépister. J’ai encore vérifié sur le site de Santé Publique France : il n’y a pas d’augmentation d’hospitalisations, et encore moins dans les services de réanimation. Arrêtons donc d’entretenir cette peur”

“Toujours est-il qu’il faut continuer à être prudents. Mais être prudent ne veut pas dire continuer à faire peur. En tant que psychiatre je suis extrêmement préoccupée par la flambée de suicides, je suis inquiète de la santé psychique de nos concitoyens. Il faut peser le bénéfice-risque de toutes les mesures stratégiques qui sont en train d’être prises. Je pense qu’il faut absolument qu’on revienne là-dessus.”

“Je n’ai pas voté le plan de déconfinement. Et je continue à dire que la stratégie utilisée par le gouvernement n’est pas la bonne. Aujourd’hui il y a suffisamment d’études dans le monde, notamment françaises, qui nous démontrent l’intérêt de pouvoir traiter précocement les personnes symptomatiques. Rien qu’en donnant un antibiotique, on peut traiter le Covid-19. Il ne devrait pas y avoir ces hospitalisations, même si certaines personnes sont dépistées positives. Et de quoi parlons-nous ? Est-ce que ces personnes sont asymptomatiques ? Ont-elles des signes cliniques ? Il faut être prudents dans les messages envoyés à la population”

“Aujourd’hui, imposer le port du masque partout et pour tout le monde n’a pas de sens. Bien sûr, quand une personne est malade, il faut qu’elle porte un masque pour éviter de contaminer son entourage. Quand une personne est fragile, immunodépressive aussi, il faut qu’elle se protège. Pour autant, imposer le port du masque dans les entreprises ou les écoles n’a pas de sens sur le plan scientifique. Il y a sans doute même plus d’effets délétères puisque la sphère oro-buccale est porteuse de nombreuses bactéries. En revanche, il faut encourager le lavage des mains en permanence.”

“En Ariège je ressens la même chose qu’avant les Gilets jaunes : ça gronde. Et si la privation de libertés qui est prévue et sous-tendue par la stratégie gouvernementale est simplement pour limiter le droit fondamental de manifester, je pense qu’il faut que les citoyens se posent les bonnes questions”

Source :
– Sud Radio : Martine Wonner : “il ne devrait pas y avoir d’hospitalisations pour cause de Covid-19”

Partagez
16 commentaires
    • Bravo pour votre courage!
      Il faut que vos confrères vous imitent.
      Beaucoup de personnes pensent comme vous sans oser s’exprimer de peur d’être traité de complotistes .

  • Le port du masque n’a pas de sens ; Martine , citez moi une action de ce “gouvernement” qui ait du sens !

  • C’est vrai que les chiffres ne sont pas inquiétants, que la moitié des cas sont asymptomatiques (donc pas malades) mais on observe quand même une augmentation de 30% des hospitalisations entre la semaine 32 et 33 donc il se passe peut-être quand même quelque chose, à voir en septembre.

    • On verra en septembre ; ce n’est pas une raison pour emmerder tout le monde en attendant !

    • Après vérification sur Santé publique France, je ne vois pas d’augmentation sur ces semaines là, plutôt une baisse d’environ 150 pour arriver à environ 5000, pour info 4517 aujourd’hui. Peut-être confondez vous avec les admissions qui ne tiennent pas compte des sorties. Cordialement

    • Passer de quasi rien à 30% de plus fait toujours pas grand chose.
      Ça fait 3 mois qu’on nous dit que ça augmente … et c’est pourtant faux

    • Ils doivent hospitaliser plus tôt qu’avant. Ce qui fait gonfler les cas confirmés hospitalisés et baisser le pourcentage de létalité de ce fait (sur les statistiques Politologue.com) par rapport aux autres pays. Et en même temps, ça leur permet d’imposer des règles autoritaires à tout le monde.

    • Ce qui ne veut absolument rien dire quand on manipule de petits chiffres fin juillet, en bretagne, on est passé de 4 à 8 personnes en réanimation + 100 % ! Et alors ?

  • Merci Madame ! Vous ne pouvez pas imaginer le soulagement de vous entendre aujourd’hui. Vous avez parfaitement résumé mon sentiment et à tous point de vue, notamment pour nos enfants qui ont déjà été rudement privés de contact social et d’études. Quand on sait parfaitement que porter un masque n’est pas bon pour notre santé on le vit très mal en effet et votre démonstration vient de m’enlever un poids énorme parce que vivre masqués et voir ça toute la journée tous les jours depuis 5 mois et demi ce n’est plus vivre. Pas plus que d’être culpabilisés à longueur de temps. Merci infiniment !

    • Oui merci beaucoup pour votre prise de position qui confirme ce que je pense et ressens ! Je n’en peux plus de toutes ces mesures de plus en plus strictes qu’on nous impose… Je préfère ne pas sortir que de mettre ce masque car déjà, j’entends mal et je ne comprends rien, et puis que c’est triste de voir tous ces gens masqués… Et combien de temps encore, il faut que vous transmettiez votre message aux autres députés, ce n’est pas en faisant grandir la peur qu’on avance… Encore merci

  • Et encore ! Les personnes fragiles ne doivent pas se protéger avec le masque puisque le masque est dangereux. Une personne fragile doit d’autant plus respirer normalement pour être en bonne santé. On sait très bien que le port du masque, par exemple, fait baisser l’oxygénation et donc fait baisser les défenses immunitaires. Une personne fragile (les vieux etc) ne doit donc surtout pas porter le masque

  • Bien mais dommage qu’on lit encore le covid. C’est La covid. Un peu de respect de la langue française merci