Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“Il n’y a pas de seconde vague. Les nouveaux cas sont bénins. Les soignants doivent réagir !” L’appel d’un collectif soignant au corps médical

pas de seconde vague

Voici un appel du Dr Louis Fouché, médecin anesthésiste – réanimateur qui s’exprime ici pour le “Collectif soignant pour une politique sanitaire COVID-19 juste, éclairée, et proportionnée”. Appel notamment publié sur le site de l’anthropologue J.D. Michel.

“Bonjour à tous,

A quoi joue le gouvernement ? A quoi jouent les médias ?
A quoi jouent les médecins ?

Quand réagissons-nous ?

Je lance ici un appel aux médecins, pharmaciens, soignants et administratifs de l’AP-HM de bonne volonté.

Il faut arrêter l’instauration et la pérennisation de lois d’exception liberticides.

Depuis quand le gouvernement se donne-t-il le droit de décider de ce que les médecins peuvent prescrire ?

Pourquoi les gens doivent-ils encore porter un masque aujourd’hui ? Pourquoi leur interdisait-on d’en acheter quand c’était utile ?

Pourquoi les pharmaciens n’ont pas eu le droit de vendre des masques quand c’était utile ?

Ce sont désormais les supermarchés qui le peuvent avec la complicité de l’État et de ses forces de répression ?

Ceux qui constatent l’écart croissant entre le réel et la narration médiatique et politique se doivent de réagir.

Ceux qui savent lire et interpréter sans peur des courbes épidémiques se doivent de parler en masse et de ne pas laisser seul l’IHU dans cette bataille.

Il n’y a pas de seconde vague.

Nous ne sommes depuis bien longtemps plus en situation épidémique selon les définitions habituelles des standards d’épidémie pour la grippe (plus de 150 cas/j/100000 hbts).

Cette définition a été changée tout bonnement pour la Covid dans un but qui nous échappe.

Le réel est remplacé par une narration douteuse. Les « informations » diffusées par les médias sont désormais décorrélées de la réalité sanitaire.

Les courbes épidémiques sont interprétées de manière fallacieuse.

L’État aurait-il modifié les seuils épidémiques habituels pour maintenir un discours alarmiste et justifier des restrictions de liberté ?

Les nouveaux cas sont bénins.

Ils sont à la hausse du fait de l’incrémentation du nombre des tests.

C’est très rassurant quant à la bénignité de l’infection au final.

Nous n’avons pas constaté en avril le dénominateur des cas totaux faute de pouvoir tester comme le bon sens nous le recommandait.

Aujourd’hui nous testons de manière quasi systématique sans rapport avec une quelconque symptomatologie.

Nous trouvons simplement ce que nous nous sommes interdits de voir en Mars, Avril et en Mai : le dénominateur et la foule des cas bénins.

Tous les partisans de la thèse de l’immunité collective devraient s’en réjouir.

Les hospitalisations en réanimation, les hospitalisations et les décès ne font que baisser tendanciellement !

Nous nous devons de sortir des polarisations politiques qu’on a voulu infliger au débat.

Nous devons retourner à des arguments de bon sens : médicaux en premier, scientifiques en second.

Merci à Jean François Toussaint, à Alexandra Henrion Caude, à Jean Dominique Michel, à Didier Raoult, à Philippe Parola, à Jean Christophe Lagier, à Christian Perronne et à tous les autres héros que j’oublie.

La Science, la médecine et la politique sont ternies de tant de conflits d’intérêt et de corruptions.

Le « Nous » de nos concitoyens va mal. Nous devons réinformer et réouvrir l’espace du dialogue et du débat quand il se ferme.

Il y a aujourd’hui plus de morts quotidiens de suicide que de COVID.

Les soignants doivent réagir.

Nous devons libérer nos concitoyens. Veiller à leur santé. Nous avons tous prêtés serment !

Chaque jour, il meurt en moyenne en France 1671 personnes selon Santé publique France.

419 personnes de maladies cardio vasculaires / 460 de cancers / 110 morts de maladies respiratoires / 27 de suicides / 10 morts d’accidents de la route /

Pour la covid-19 : Sur les 15 premiers jours d’Août une moyenne de 8.3 morts hospitaliers /jour.

Je ne compte pas les morts en Epadh puisque nous ne savons de quoi ils sont morts. Vous constaterez avec le sourire que du 1er au 15 Aout, 10 personnes auraient d’ailleurs ressuscitées selon le cumul des morts en Epadh.

Nous sommes devenus fous ?!

Merci à tous ceux qui voudront nous rejoindre pour que l’AP-HM se réveille du mirage et agisse.

Merci à tous ceux qui ne sont pas d’accord et qui voudront renouveler l’espace du débat pour une discussion courtoise et constructive.

Bien confraternellement,

Dr Louis Fouché, médecin anesthésiste – réanimateur.”

Source :
Appel du Collectif soignant pour une politique sanitaire COVID-19 juste, éclairée, et proportionnée.

Partagez
55 commentaires
  • que peut on faire contre la répression? J’ai 78 ans ‘ai peur de manifester: je ne cours plus assez vite.

      • Le fpp2 et le fpp3 ont entre 95 et 99 % d efficacité. En effet, tous les autres sont inutiles.bravo à ce medecin qui a le courage de parler et de tenter le reveil des moutons apeurés

  • Pas terrible le “au final”. Final est un ADJECTIF , pas un substantif. Faudrait penser à écrire en français convenablement surtout pour une faute ultra connue…..

    Très bien de dire “LA covid” puisque c’est bien féminin.

    En revanche un masque n’est jamais utile puisqu’un virus passe sans encombre à travers le masque. Étonnant que ce médecin écrive que ça pouvait être utile.. à un moment donné !! C’est faux un masque est totalement inefficace pour bloquer un virus puisque un virus vu sa taille microscopique, ne risque pas dêtre gêné par des barrières en tissu. Rien. Nada. Pas 1% d’efficacité. Non, Zéro tout simplement

    • Oui c’est bien d’accumuler les expressions du type “des clous, nib de nib, nada”, mais votre histoire de masques qui ne marchent jamais, c’est pas vrai du tout. Du tout du tout du tout. Déjà on se demande pourquoi les gens en portent en salle d’opération si ça ne sert à rien, mais d’un point de vue plus précis, le tissu peut arrêter le virus en interagissant avec lui par l’intermédiaire des forces de van der Waals, et ce, même si les mailles sont espacées. Donc la question n’est pas de savoir si les masques sont efficaces ou pas, mais lesquels sont les plus efficaces. Réponse ici : https://advances.sciencemag.org/content/early/2020/08/07/sciadv.abd3083

      • En salle d’opérations les chirurgiens portent un masque pour protéger les opérés des bactéries, de taille beaucoup plus importantes que les virus.

      • Monsieur Jacques, vous faîtes fausse route ! Les français ne sont pas dans une salle d’opération, mais dans la vraie vie !
        J’entends souvent cet argument erroné venant de ces irresponsables pro-masques : l’argument des … « salles d’opérations ». J’avoue que j’en ai un peu assez de ce faux argument, qui a été souvent contré.

        En salle d’opérations, tout est régi par une charte précise. Vous êtes-vous vraiment renseigné précisément ? Car ça ne se voit pas.

        1) Un virus n’est bien entendu pas une bactérie (qui est bien plus grosse). Si un masque peut arrêter une bactérie, ce qui n’est d’ailleurs pas toujours le cas, il est incapable d’arrêter un virus qui est microscopique. Vous voulez un ordre de grandeur ? Vous connaissez la Tour Eiffel ; c’est comme si on vous disait que la Tour Eiffel était capable d’arrêter un flux de personnes sous ses arches (alors qu’il y a des dizaines de mètres entre ses « jambes »). Vous prendriez votre interlocuteur pour un imbécile. A juste titre. Oui un virus face à une maille de tissu : l’ordre de grandeur est le même.
        Quantité d’études sont claires sur le sujet. Quantités de médecins, des plus compétents et libres, se sont exprimés sur le sujet. Un masque ne peut pas du tout arrêter un virus tel que le SARS-COV-2, effectivement. C’est bien 0% de chance. S’il y a des études contraires, je peux facilement vous prouver qu’elles sont mensongères et écrites par des personnes ignorantes ou malhonnêtes, empêtrées dans des conflits d’intérêt. Un gamin de 10 ans peut aussi écrire des articles erronés. Apporteriez-vous du crédit pour autant ? Alors évidemment vous allez me dire « ce sont des études de professionnels de médecines, pas de gamin de 10 ans ». Alors je vous demande : quels sont leurs liens avec les lobbys pharmaceutiques ? qui les paie ? quels conflits d’intérêt ? Démontrez-moi qu’ils sont LIBRES et donc pourraient dans ce cas être objectifs ? Quelle sont leurs pensées philosophiques globale ? pensées malthusiennes ? etc etc

        L’argument du genre « mais il y a des études qui prouvent le contraire » n’est pas un argument. Aucune étude ne prouve le contraire. Elles affirment, mais ne prouvent pas. Je vous signale que même l’OMS, pourtant cœur nucléaire de ce délire alarmiste, reconnait qu’elle n’a pas la preuve de l’efficacité des masques, c’est dire … !!
        La vérité ne peut être en même temps blanche et noire. Un peu de bon sens, de liberté et de connaissances nous aident à déceler le vrai du faux, nous aident à savoir quelles études sont vraies, lesquelles sont fausses. Luttons un peu contre cette crise de l’intelligence ! Encore faut-il en avoir, du bon sens, de la liberté… en avez-vous ?

        2) Si les chirurgiens portent des masques dans les salles d’opérations, ce n’est pas contre les virus mais davantage contre les bactéries. C’est davantage pour éviter de « baver » sur les patients ; c’est une affaire d’hygiène. C’est aussi plus « professionnel », plus « rassurant ». D’autant plus que c’est en général pour agir sur des plaies ouvertes…. pas pour opérer des cas viraux et, pour ce qui nous touche, des cas de grippe « covid » ! Etes-vous au courant que dans les hôpitaux et cliniques l’on n’a jamais imposé le port du masque aux infirmières quand elles entraient dans des chambres de patients souvent bien plus contagieux que les malades « covid » ? Et à juste titre : parce que les charges virales sont bien trop faibles. Le masque s’avère donc inutile. A plus forte raison dans les conditions que vivent les français.
        Le chirurgien se penche des heures sur les patients, pouvant donc être éventuellement contaminant. Pour être contaminé, le facteur « durée » est de première importance. Vous croyez que c’est la même chose dans la vraie vie ? Personne ne se penche sur vous des minutes ou des heures quand vous marchez dans la rue ou que vous choisissez vos melons dans un commerce… ! du bon sens, encore !

        3) Dans les salles d’opérations, l’air est aseptisé. Rien à voir des conditions dans la rue etc. Rien que cela, ça change tout.

        4) Dans les salles d’opérations, les masques sont utilisés sous protocole strict : d’abord il s’agit d’un masque chirurgical, pas n’importe quel masque (comme ceux utilisés des français, souvent fantaisistes), on le met à tel moment, on l’enlève à tel autre, on ne le touche pas pendant l’opération, il est immédiatement jeté après usage et détruit selon une charte précise, régie par la loi. Il n’est pas utilisé partout et pour tout et n’importe quoi. Et, bien entendu, il ne sert qu’une seule fois. Rien à voir, donc, avec le port du masque des français, véritable nid à bactéries, masques qui ont déjà rendu malades des centaines de milliers de personnes de part le monde, que ce soit des rhumes, asthmes, bronchites, sinusites, insuffisances respiratoires, maladies de peaux et malheureusement j’en passe… pour AUCUN bénéfice. Rien à voir avec la logique du port du masque dans la rue, ou à l’intérieur des commerces, des entreprises ou des transports en commun.
        Alors vous êtes de quel camp ? celui de la santé des gens ou celui de la destruction de leurs santés ? de quel camp ???? On peut se le demander…

        Vous me semblez bien déficient sur la réalité des choses. Vous croyez une théorie qui, de plus, est en partie fausse. Mais, pire, déconnecté de sens pratique ! La vraie vie, ce n’est pas les salles d’opérations !

        Et que veut dire « des clous, nib » ? bizarre (mais passons)

        Bref, vous ne me semblez pas à la page. En retard de pas mal de guerres……………..

        Je vous engage à vous renseigner sérieusement. Merci de m’avoir lu

        • Je ne suis dans aucun camp, je cherche.
          À date, il me semble que l’efficacité individuelle des masques contre la propagation est prouvée, avec une efficacité dépendant du type de masque. À cet égard vous pouvez arrêter tout de suite vos exemples puérils avec la tour Eiffel.
          Quitte à s’accuser l’un l’autre d’ignorant, vous êtes complètement à côté du fait que le virus ne se balade pas tout seul quand il est exhalé de la bouche d’une personne contaminée. Il est concentré dans les gouttelettes ou des aérosols, à des concentrations diverses, avec des tailles diverses. Le mode de contamination dominant fait actuellement l’objet de débats. Les gouttelettes peuvent être plus chargées, mais iront moins loin, alors que les aérosols sont moins chargés, mais plus persistants. Dépendamment de leur taille et de l’environnement, les gouttelettes peuvent par contre se disperser en aérosol une fois exhalées.
          Les gouttelettes peuvent être arrêtées par le tissu car elles sont plus grosses. Les aérosols, plus petits, peuvent aussi être arrêtés parce qu’ils ne se propagent pas en ligne droite, mais selon un mouvement brownien (i.e. plus ou moins aléatoire). Mais, l’efficacité de ces deux effets va dépendre du type de masque. C’est pas tout ou rien.
          On va faire encore plus simple parce que je pense que ça devient trop compliqué pour vous (je rappelle qu’on est en mode “insultes légères”) :
          1 – admettez-vous que le virus puisse se propager dans des gouttelettes de taille micrométrique ?
          – Si non, je suis preneur de sources fiables (i.e. des journaux scientifiques, et pas un blog).
          2 – Si oui, pensez-vous qu’un masque puisse arrêter (en partie ou complètement) les gouttelettes sortantes, et donc réduire les risques de propagation ?
          – Si oui, je ne sais pas quoi vous dire à part qu’on est d’accord
          – Si non, que pensez-vous de l’étude citée dans mon message précédent qui évalue la capacité des masques à arrêter les gouttelettes de plus de 5 µm ?
          (Je vous laisse faire vos recherches pour voir si le fils du beau-frère de Bill Gates a fait ses études à Duke University, ou si les chercheurs sont âgés de 10 ans – encore une comparaison puérile).
          Merci de m’avoir lu..

          • Bonjour Monsieur.

            Puisque les goutelettes sont si infectées infectantes contaminées contaminantes. Pourquoi au les tests ne peuvent pas se faire avec du prélèvement salivaire ?

            Donc elles sont pleines de virus mais impossible de l y trouver ?

  • Personne ; je dis bien “personne” n’a la moindre preuve tangible que le”coronavirus” incriminé a tué à lui tout seul , qui que ce soit ! Renseignez vous sérieusement , merci de votre attention .

    • C’est vrai qu’on ne peut pas le prouver. La plupart des morts de la covid sont des vieux. En réalité s’ils sont morts, c’est bien d’abord parce qu’ils sont vieux. La vieillesse tue. C’est normal, c’est la vie. Si la covid ne les avait pas atteint, ils seraient morts de toute façon rapidement après, quelques jours ou au plus tard quelques mois après, même d’un simple rhume. Ou de fatigue, d’usure. … Doit-on les compter comme morts de la covid ? Comme une demi mort ? Un quart de mort ? C’est là où la statistique est une forme de mensonge selon la phrase bien connue de Disraeli (reprise de Mark Twain il me semble) “il y a 3 formes de mensonges” etc

      • Rendez vous compte que c’est pareil pour la rougeole :pas de preuve que le virus existe ; et pourtant , il y a un “vaccin” devenu “obligatoire” ! et c’est pareil pour la plupart des “maladies” imputées a des virus ;alors que ce qui rend “malade”,ce sont les conditions de vie ,le terrain(l’organisme) ,les ondes électromagnétiques ,la malbouffe ,l’état d’esprit , le stress etc…..

        • Les déséquilibres hormonaux dus surtout à la contraception (surtout feminine)…. (cause de tant de stérilités féminines comme masculines)

          • évidemment qu’on voit un virus au microscope. C’es le principe du microscope, c’est de voir (presque) l’infiniment petit ! un virus est “microscopique” d’ailleurs !!

            je dis ça, je dis rien /// lol

        • Le virus de la rougeole on le voit au microscope! Qu’est ce qu’il vous faut de plus ?

      • Il existe une manière statistique de compter les morts dus au virus : on compare avec le nombre de morts l’année d’avant (surmortalité). Ça permet de faire des estimations. Donc, à moins d’une épidémie simultanée de rhume et de vieillissement accéléré dans les EHPAD au printemps, les gens sont morts de covid.

        • Oulà là; Jacques, la faute de débutant ! C’est marqué l’origine des morts dans les statistiques de l’INSEE ? il ne me semble pas. Que faîtes-vous des milliers de morts du confinement, qui sont d’ailleurs, on s’en rend d’ailleurs de plus en plus compte, sans doute l’essentiel de la surmortalité des mois de mars et avril ? dois-je vous rappeler les morts par isolement, les suicides, les personnes malades d’autres pathologies sacrifiées par idiologie “covid”, les violences domestiques ayant entrainé la mort, … vous croyez que ça fait combien tout ça ? seulement 5 morts ? c’est insensé ce que vous écrivez

          Pour votre info, la surmortalité n’existait pas en janvier et février (ou à peine, en tout cas rien à voir de la surmortalité de mi-mars à fin avril)…. et pourtant, on le sait maintenant, la France était bien touchée par la covid à ce moment-là (à une époque même oû le virus était le plus dangereux) . Comment l’expliquez-vous ? ça ne colle pas du tout avec votre théorie

          • “les morts par isolement, les suicides, les personnes malades d’autres pathologies sacrifiées par idiologie “covid”, les violences domestiques ayant entrainé la mort, … vous croyez que ça fait combien tout ça ?”

            Aucune idée.

            Et vous ?

            Notez bien que je ne suis pas en train de défendre le confinement. Je répondais à une personne qui dit que les personnes âgées seraient mortes de toute façon, et que du coup on ne peut pas savoir si c’est de covid ou non. Ma réponse c’est que : oui, au moins à l’échelle des EPHAD, on peut. Vous n’êtes pas d’accord ? Vous pensez qu’il y a eu une épidémie de violences domestiques dans les EHPAD au printemps ?
            Si vous voulez, on peut chercher ensemble, si ça existe, des statistiques sur plusieurs années pour un ou deux EHPAD où le virus a été déclaré en 2020, pour voir s’il y a une augmentation subite. Qu’en dites-vous ?
            Quant à circulation du virus dès décembre ou janvier, pourquoi pas, mais avec quel nombre de personnes contaminées ? 10 ? 1 000 ? 1 000 000 ? Et où ? C’est ce genre de données que vous devriez mentionner si vous vouliez vraiment convaincre. Parce qu’on peut prendre votre argument dans l’autre sens : oui le virus était présent avant mars, mais pas en assez grande proportion pour provoquer de la surmortalité.
            Qu’en pensez-vous ?

      • Mais comment vous parler!!!!c est honteux et je dirais même inhumain. Tout d abord on dit personne âgé et pas( c est des vieux) si ils sont mort c est bien????? Mais vous vous rendez compte de vos paroles ?vous parleriez comme ca d un de vos parents ou d un proche .vous êtes une personne irrespectueuse !!!!!

        • je veux pas être méchant mais “vieux” n’est pas irrespectueux. On devrait même dire plutôt “les vieux” que “les séniors” qui est hypocrite.
          On dit bien “les jeunes” non ? et le contraire de “jeune” c’est pas “vieux” ?

    • Si on vous présentait une preuve, est-ce que vous changeriez d’avis ?
      Si oui, quel type de preuve ?

      • Faudrait déjà trouver une preuve. J’ai lu des articles défendant le masque, c’est vraiment des arguments fantasques. C’est un peu comme si c’était l’élève de CP qui montrait à l’agrégé de lettres comment il faut lire et écrire (oh j’exagère à peine)

        Honnêtement des preuves il y en a pas. Des affirmations oui. Pas des preuves.

        Ces gens sont des criminels ou des complices de criminels. Ils oeuvrent pour la destruction de la santé.

        Jetons nos masques.

        • C’est pas à vous que je posais la question.
          Mais si vous voulez, choisissez un article et on discute ensemble de ce que vous trouvez de “fantasque” dedans. A minima, cet article devra être un travail original publié dans une revue à comité de lecture, pas dans un blog, parce que c’est comme ça que la science se fait. Ensuite j’en choisirai un autre et vous l’analyserez comme vous voulez.
          Je n’ai aucune animosité, je ne suis payé par personne, je ne suis d’aucune chapelle.

  • Il n’avait même pas une première vague et les masques n’on jamais étés utiles. Il n’existait et il n’existe aucune épidémie – et qui le prétend me devrait finalement faire voir le tableau clinique qui a été provoquer sur un cobay avec un covid-19 isolé et épuré. Cette relation causale entre les symptômes d’une pneumonie ou d’une simple grippe avec ce virus est purement inventée. Il n’y avait et il n’y a rien là dehors, sauf une bande d’arnaqeurs qui essaient de s’emparer du pouvoir – dont ils réussiront parce que personne ne se rend compte de ce qu’il est en train de passer.

  • ça fait du bien lire ces commentaires … les lectrices et les lecteurs sont mieux informées de l’auteur de l’article 🙂

  • Il y a longtemps que je pense la même chose. Nous sommes dans une dictature du risque zéro avec surenchère pays par pays. La question pourquoi cette dictature Estelle mondiale?

    • Bien sûr que le masque a une efficacité, les virions se déplacent dans les postillons, ils sont arrêtés ou freinés par le tissu…
      Il y a une étude de propagation qui a été faite avec des hamsters.
      L’efficacité n’est pas absolue mais elle est quand même à un pourcentage suffisamment élevé pour considérer que c’est utile.

      Par ailleurs ce n’est pas un simple rhume, 4 connaissances ont été atteintes, dont 2 de moins de 30 ans les deux qui avait des difficultés respiratoires pendant de longues semaines et l’une d’entre elle se prenait guérie et finalement non.
      Le père d’un ami qui a été mis dans le coma c’était limite, ainsi qu’une autre connaissance de la 60aine qui lui a été hospitalisé 2 fois depuis mars et a encore des séquelles actuellement.
      Donc il faut arrêter de dire que le virus est gentil et ne fait que précipiter vers la mort des mourants.
      Même sur ceux qu’il ne te pas il laisse des séquelles +/- importantes.

      • n’importe quoi. un virus est microscopique, il n’est donc pas arrêté par un tissu… un masque est en plus non hermétique. c’est délirant ce que vous écrivez

        s’il se colle au masque, qu’est ce que vous croyez qu’il se passe ? il est quelques millimètres de votre nez ou de votre bouche ! il est donc aspiré automatiquement ! “il est freiné”, la belle affaire !
        et pas besoin pour un virus d’être “transporté” par des postillons, il lui suffit de planer dans l’air, il peut se déplacer par le vent, s’accrocher à toutes les poussières microscopiques dans l’air….

        Nous sommes environnés de milliards de virus et bactéries ! on n’est pas constamment malade pour autant

        et personne ne dit qu’un virus est gentil. personne. Les virus n’ont rien de nouveau. Il y en a partout depuis toujours.
        virus dangereux ? pas plus que cela, surtout en ce moment, oû en mutation constante, il est de plus en plus innofensif.
        Le MERS-COV de 2012 était bien plus dangereux, et idem pour le SARS-COV de 2003 et bien d’autres ! Vous mettiez le masque à l’époque ? je fais le pari que non !

        dangereux ou pas, on ne fout pas en l’air une société pour ça. et on ne détruit pas la santé des gens pour une idéologie avec son lot considérable de morts qui ira avec. car oui, ça fera énormément de dégâts
        Vous êtes irresponsable, je le dis clair et net
        (ps : nous ne sommes pas des hamsters, merci)

  • Bonjour,
    Je me demande pourquoi le monde entier s’est engagé dans une surenchère de précautions. C’est à celui qui serait le plus contraignant.

  • Merci à vous, professionnels de santé, qui dénoncez cette “mascarade”,
    ce virus amplifié par “Big pharma (?)” “les pouvoirs publics (?)” (les deux, mon général !) qui ne sert qu’à nous priver de nos libertés, et parmi celles-ci de la liberté de nous soigner comme nous le désirons.
    Heureusement que vos voix s’élèvent pour nous défendre, parce que même si nous manifestons pacifiquement dans les rues, nos voix sont ignorées.

  • Pour avoir appelé les médecins à nous rejoindre (et c’est loin d’être le cas, notamment en campagne) dans ce PDF où j’ai donné un modèle de lettre à envoyer, ou remettre à tous les médecins, en plus de prouver que les masques ne servent à rien, TOUS les masques ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/non-au-port-dune-muselic3a8re-par-tous-partout-par-jbl1960-aoc3bbt-2020.pdf car la majorité mougeonne et participe au génocide de l’Humanité.

    On me fait passer cette vidéo d’un médecin italien qui dénonce l’arnaque du ConVide19, et appelle à refuser les TESTS :

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=zVUl1UUQ9rM&feature=emb_logo

    Comme je l’ai fait, depuis le début, et même bien avant cette PLANdémie totalement fabriquée, tout est consigné, là, pour ceux qui voudront ► https://jbl1960blog.wordpress.com/dossier-special-coronavirus/ nous avons maintenant toutes les preuves que l’objectif est la réduction de la population par les vaccins…

    Tout comme ce médecin, je n’ai pas l’intention ni de me faire tester, ni de me faire piquouzer, et je préfère encore mourir, puisque nous mourons tous, tôt ou tard.

    Hier, obligé de faire quelques courses en grande surface, un homme est entrée dans le magasin, sans masque, le vigile prévenu par tél lui a fondu dessus et l’a fait sortir… Personne ne m’a ennuyée cette fois, malgré que je porte le masque bas sur le nez, même pas ce vigile que j’ai croisé plusieurs fois, ayant dû aller m’asseoir car souffrant d’une dysarthrose et marchant avec des béquilles… J’ai pensé, et si ce gars revient, masqué, et qu’il sort une kalach ?
    Ah bah oui mais il portait un masque, alors ?…

    Mais j’ai pu constater le haut niveau de soumission des autres ConVidiot(e)s qui masquent même leurs enfants de moins de 6 ans…

    Je n’ai pu retenir mes larmes devant cette soumission organisée, poussée même à l’extrême, les magasins des galeries marchandes, totalement vides, imposant, de plus (alors que c’est totalement illégal) de se laver les mains au gel hydroalcoolique !

    Je rêve du jour, où une personne va se mettre torse poil et se laver au gel hydroalcoolique ! Ben quoi ? Vous voulez qu’on se lave, je me lave…

    En passant devant un restaurant, une femme portait le masque en consultant la carte… Mais jusqu’à quand, jusqu’où vont-ils aller ?…
    Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne pour protester ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/tract-aux-covidiots-de-la-terre-pdf-1.pdf

    Il n’y a pas que les soignants qui doivent réagir, voyez Patrick Pelloux qui appelle de ses vœux le vaccin, nous devons tous réagir, sinon, c’est fin de partie pour l’Humanité.
    JBL1960

  • Le nombre de morts augmente, le nombre d’hospitalisations augmente, le nombre de réanimations augmente, on risque de perdre le contrôle, mais le monsieur dit que tout va bien.

    • Vous mentez, c’est tout le contraire ce qui se passe

      Vous avez déjà vu de la grippe en été ? Comment voulez-vous qu’un coronavirus se développe alors qu’il meurt par la chaleur et les UV ? vous racontez n’importe quoi, sans info, comme un ignorant

      la betise augmente aussi chez monsieur Dubois . allo allo là on a déjà perdu le contrôle

  • Bonjour,
    J’en ai assez de cette guéguerre entre les pro-Raoult et les autres, des interprétations fallacieuses de statistiques et autres études : il ne s’agit plus de prouver scientifiquement une réalité que l’on ne connait pas et que l’on cherche. Il s’agit désormais de prouver que ses pré-supposés, l’intuition qu’on a eue, ses croyances politiques et religieuses ou ses intérêts sont vrais. C’est désespérant pour la science et la recherche scientifique. La parole vraiment scientifique n’existe plus, et elle n’est désormais pas plus considérée que celle du pilier de comptoir du café du coin, c’est-à-dire internet.
    Quant à affirmer que le virus est devenu inoffensif, on sait qu’avec les vacances ce sont les jeunes qui le véhiculent actuellement et développent la plupart du temps peu ou pas de symptômes. Donc s’ils le transmettent aux vieux, que le virus n’a pas muté et que dans quelques semaines aînés et fragiles tombent malades et meurent, pas grave de toutes façons ça ne raccourcit leur vie que de quelques années? Alors que ce qui serait grave et insupportable ce serait, dans l’incertitude, de porter un masque, ce que les asiatiques sans se plaindre depuis des années, pendant quelques semaines ou quelques mois, par précaution et respect?
    Entre refus de la science et des méthodes scientifiques, montée des croyances et des complotismes, mépris des faibles et des «inutiles», notre société devient très inquiétante.

  • je suis tout à fait d’accord ils nous manipulent et nous mentent!!!
    docteur Sautereau caen

  • Je constate qu’il y a de plus en plus de medecins ,scientifiques et autres spécialistes de santé qui suivent le mouvement et je m’en réjouis…le temps est venu de parler et d’exprimer son avis sur ce scandale sanitaire et politique.
    Je suis convaincue que nous sommes manipulés mais je n’ai pas les compétences pour argumenter.
    Merci à tous ceux qui voudront bien rejoindre le mouvement…l’union fait la force .

  • Ce qui est énervant au quotidien c est d entendre et de se voir rabâcher sans cesse dans tous les médias les mesures pour soi-disant se protéger et protéger les autres alors que dans le même temps tous les morts du cancer ou d autres maladies sont occultés.
    Pire les mesures du covid leur font prendre du retard aux patients souffrant d un cancer

    • OUI, PAS DE 2éme VAGUE. ARRETEZ LES MASQUES. REPRENDRE UNE VIE NORMALE. NOUS SOMMES TOUS EN BONNE SANTE .PAS PLUS DE MORTS DANS LES HOPITAUX. ARRETONS LA DICTATURE DU PORT DU MASQUE.

  • Beaucoup de maladies vont apparaitre a faire porter le masque a des gens bien portant…!

  • Et si on parlait de système immunitaire?
    Le renforcer pour contrer tous ces virus ? C est plus naturel que de se protéger avec polluant sur le nez!!!!!
    Cela me fait mal au cœur de voir des enfants se protéger de cette façon !!!!
    Des enfants en pleine croissance.
    L art et la manière d affaiblir le système immunitaire ??

  • @Sylva-la-Vie
    “Puisque les goutelettes sont si infectées infectantes contaminées contaminantes. Pourquoi au les tests ne peuvent pas se faire avec du prélèvement salivaire ?”

    Aucune idée.
    Et vous ?
    Mais si vous voulez on peut chercher la réponse ensemble. Peut-être que la technologie n’est pas encore fiable à 100%. Et rien ne dit que le seuil de détection du produit utilisé pour révéler la présence du virus ait quoi que ce soit à voir avec le seuil de contamination par une personne. Il me semble par ailleurs que les tests salivaires commencent à être mis en œuvre en Amérique du Nord (repéré ici : https://en.calameo.com/read/00628276044bd5eeccd53).
    S’ils arrivent en France, vous essayerez ?