Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“La focalisation des services de santé sur le Covid-19 pourrait faire plus de mal que le virus lui-même…” explique le Dr. Malcolm Kendrick

malcolm

Le médecin écossais Malcolm Kendrick s’inquiète du sort des patients qui n’ont pas le virus mais qui risquent d’être gravement blessés ou de mourir parce qu’ils manquent des rendez-vous vitaux ou ne se rendent pas aux services d’urgence

“Lorsque la grande épidémie de grippe porcine (qui n’a tué presque personne) a créé la dernière crise pandémique au Royaume-Uni, exactement la même chose s’est produite. Si, ce dont vous souffriez n’était pas la grippe porcine, cela ne semblait pas avoir d’importance. Si vous dépensez toutes vos ressources de soins de santé à essayer de traiter une chose, tout le reste en souffrira, car les ressources ne sont pas infinies. À l’heure actuelle, nous avons pratiquement fermé le NHS [National Health Service] pour faire face au Covid.”

“Il y a actuellement beaucoup de discussions sur la façon dont nous classons les décès par Covid. Toute personne décédée, ayant reçu un diagnostic de Covid, est considérée comme décédée de COVID. Même si elle est morte d’autre chose. Il y a, je crois, un problème immédiat encore plus grand ici. Ce sont ceux qui meurent à cause [de la priorité donnée au] Covid. Ce n’est pas seulement moi qui le dis, c’est le NHS [National Health Service] : “Bien qu’il y aura beaucoup de décès dûs Covid-19, nous pourrions finir par perdre plus d’années de vie en raison de décès liés à des complications de santé non-Covid-19.

Lire l’article :
Anglais (original) : Dr. Malcom Kendrick
Français (traduction automatique) : Dr. Malcom Kendrick

Partagez