Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

[Sous-titres français] La dernière étude du Dr. Ioannidis suggère que le taux de mortalité du Covid-19 a été “significativement surestimé”

ioannidis

Nouvelle conversation avec le Dr. John Ioannidis, désormais sous-titrée en français, de l’université de Stanford. Professeur de médecine, professeur d’épidémiologie (…) qui vient de conclure une nouvelle étude sur les caractéristiques du “coronavirus” (SRAS COV-2) et estime que son taux de mortalité a été “significativement surestimé” et qu’il serait “comparable à celui de la grippe saisonnière”

À propos d’un éventuel vaccin contre les coronavirus : «Les tentatives précédentes n’ont pas été couronnées de succès. Certains vaccins ont été développés pour le coronavirus chez les animaux et ils ont causé plus de dégâts que l’absence de vaccin. Ils ont conduit à une réponse d’hypersensibilité de sorte que lorsque l’animal était exposé au coronavirus réel, il réagissait de manière excessive, y compris en mourant.

«Un vaccin doit être soigneusement vérifié et testé. Nous avons besoin de preuves solides que cela fonctionne, qu’il améliore les choses, qu’il sauvera des vies. Cela ne peut se faire du jour au lendemain. Je souhaite que nous puissions le faire rapidement, mais il est peu probable que nous puissions attendre 12, 18 ou 24 mois pour un vaccin tout en restant confinés.»

Le professeur estime également que le choix du confinement est sujet à interrogations, notamment à cause des problèmes sociaux et économiques qu’engendrent le confinement, et que la Suède devait probablement être “félicitée”.

La vidéo :

Partagez
3 commentaires
  • Le Professeur Ioaniddis est toujours très poli, très raisonable, même au sujet des prédictions “catastrophiquement fausses” des scientifiques comme Neil Feruguson de l’Imperial College. Pourquoi Macron ne l’écoute pas, lui, au lieu de ceux de l’Institut Pasteur, très liés à l’OMS et l’industrie pharmaceutique? Prof. Ioaniddis dit vers la fin de l’entretien que les gens ont encore peur, c’est normal, les gouvernements doivent tout mettre en oeuvre pour les rassurer. Les messages diffusés à la radio entre deux émissions par le gouvernement français, loin de nous rassurer, sont conçus exprès pour semer la panique. Une personne porteuse peut infecter trois autres dont chacune peut à sa tour infecter trois autres et bientôt (le message ne le dit pas ouvertement, mais on comprend à demi-mot) il ne restera plus aucun Français debout! 65 million de personnes accableront nous hôpitaux! Pour éviter l’hécatome, donc, il faut garder une distance d’au moins un mètre les uns des autres. Votre prochain devient un assassin en puissance. Un petit sourire amicale pourra entraîner une mort affreuse. Au lieu de nous fournir des chiffres et des données beaucoup moins alarmants, et de nous rappeler que pour les personnes en dessous de 65 ans le covid-19 est à peine plus dangéreux que la grippe, le gouvernement attise ce climat de méfiance. Va savoir pourquoi.

  • Je suis très bien informé je pense que les médias font beaucoup de mal ils aime beaucoup semé la M.!! En plus ce sont des gens avec une tête qui est vide quand j’étais encore à l’école ont avait déjà ce genre de copains ou copines qui ne sont jamais arrivés au degré supérieur