Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“Le chiffre de 30 800 morts à cause du Covid-19 est impossible” estime le Docteur El Baze

morts covid

Une tribune du docteur Peter El Baze parue sur le site FranceSoir.fr. Ex Médecin Attaché des Hôpitaux du CHU de Nice, ancien Chef de Service de Médecine Interne, il explique en se basant sur les statistiques officielles de l’INSEE que le “chiffre de 30 800 morts à cause du Covid-19 est impossible.” Extraits.

D’après les chiffres officiels de l’INSEE du nombre de morts toutes causes confondues du 1er janvier au 31 juillet 2020 en France, on nous annonce une surmortalité de 30 800 morts Covid par rapport à l’année précédente. Ceci n’est pas possible et nous en faisons la démonstration :

Commençons par regarder le nombre total de morts en France entre le 1 janvier et le 31 juillet des 3 années : pour 2018 il est de 363 955, en 2019 de 362 900 et en 2020 de 379 200.
Ce sont les décès toutes causes pour la France.
Par différence, il y a donc :

  • 15 245 décès en plus en 2020 qu’en 2018
  • et 16 300 décès en plus en 2020 qu’en 2019.

Logiquement, il est donc impossible qu’il y ait davantage de 16 300 morts en plus en 2020 (quelqu’en soit la cause, COVID ou PAS COVID).

Un ajustement est aussi nécessaire. Pour être plus complet, il faut enlever de ce chiffre maximum de 16 300 morts en surplus par rapport à 2019 :

  • Les 2000 à 3000 morts/an qui s’ajoutent chaque année à cause de l’augmentation de la population et de son vieillissement.
  • Les morts en mars-avril-mai 2020 d’autres pathologies par privation de soins à cause du confinement. Et ceux-là se chiffrent en milliers.

En conséquence, le chiffre ajusté du nombre de morts en France est obligatoirement très inférieur à 14 500 dont une petite partie à cause du COVID-19.

En appliquant le taux de mortalité mondial moyen actuel [du Coronavirus] de 0,011% à la France, on obtient environ 7 000 morts, ce qui serait cohérent avec l’Allemagne qui déclare 9000 morts pour 84 millions d’habitants.

Un peu de bon sens, la France qui a une des meilleures médecines du monde ne peut pas avoir 400% de morts en plus que la moyenne mondiale !

La majorité des certificats de décès cochés morts COVID-19, ne sont pas morts à cause du COVID-19

  • Une incitation financière à cocher la case Covid, elle est de 5000 euros/certificat dans les hôpitaux et de 55 euros en médecine de ville,
  • Une recommandation de pas chercher de preuve médicale (test, autopsie) mais une simple suspicion,
  • Une recommandation de ne pas faire de diagnostics différentiels avec les autres pathologies graves du patient (Insuffisance cardiaque, HTA, cancers, etc) présentes chez 99% des patients décédés.

[…]

Lire l’intégralité de l’article :
– FranceSoir.fr : Les données INSEE démontrent qu’il est impossible d’avoir 30 800 morts en plus en 2020 à cause du COVID-19!

À voir également :
INSEE : Statistiques des décès en France

Partagez
3 commentaires
  • Juste, pour l’avoir dit pour une fois en France aussi; en mars j’ai cassé à l’entier monde pour arriver aux chiffres actuelles de mortalité de la Lombardie pour les pouvoir comparer avec les deux années avant. AUCUNS des soit-disant journalistes d’investigation ont étés disponibles/capables de les procurer.

    Depuis les années 1990 ces „épidémies“ sont complètement inventées – et on les démasque simplement parmi la statistique de la mortalité générale; il manquent les morts. Si la mortalité générale n’augmente pas, avec une „épidémie“ en jeu, alors cette épidémie n’est pas une telle. En 2014 aussi l’OMS n’a même pas concédé à l’ouest Afrique des fonds financiers avec l’excuse qu’il y en avaient „trop peu de morts“ pour qu’on aurait pu définir l’événement comme « épidémie ».

    Quand, finalement, voulons-nous comprendre que cette fable des « maladies infectieuse » est une véritable fable ?

    Il y a un siècle, on a inventé cette absurde histoire d’horreur pour nous effrayer et nous tuer – avec l’excuse d’un « virus » méchant.

    Il ne s’agit JAMAIS d’une « infection », mais TOUJOURS d’une INTOXICATION. – Et l’agent pathogène est toujours un AGENT CHIMIQUE – et jamais naturel.

    Je me rend compte que ça peut devenir un peu ennuyeux … mais si on n’écoute pas, l’autre continuera à répéter.

    Désolé.

  • Il a été dit en tout cas en Belgique pas d acharnement thérapeutique en cas de suspicion, il serait intéressant de comptabilisé les décès dans les maisons de repos ( hepad en France) des maisons privées et celles publique.
    Pour la petit histoire une amie m expliquait que la famille avait eu le grand-père au téléphone 1h avant et qu’on les avait appelé pour leur dire qu’il était décédé du virus une heure après.
    Il y a quelque chose derrière tout cela de très grave.
    Ces chiffres que l on veut absolument cette 5 G que l’on veut aussi d’absolument et ce vaccin.
    Pour ma part tout est lié.

  • En attendant une traduction des études du Pr Kaufman sur l’absurdité des tests rt par.des technique d’amplification beaucoup trop sensibles produisant des faux positifs très importants.
    Une folie