Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“Le Covid-19 ne tue presque plus en Europe” selon un article du quotidien Les Echos

stats covid

Publié sur le site LesEchos.fr, cet article avance que “les grands pays européens” n’enregistrent plus que “des flux résiduels de cas ou de décès” et que “le Covid-19 tue dix fois moins qu’en avril.” Extraits.

“Malgré des foyers inquiétants ici ou là, les grands pays européens, massivement frappés au printemps, n’enregistrent plus que des flux résiduels de cas ou de décès. Avec un léger regain de cas détectés en France et surtout en Belgique et Espagne. Le Covid-19 tue dix fois moins qu’en avril.”

– En Italie :
Première à avoir subi la vague épidémique de plein fouet en février, l’Italie est aussi la première à en être sortie . Celle qui fut le pays le plus endeuillé au monde n’enregistre plus que 250 cas (un millième du total) et sept décès par jour. Et ne compte plus que 38 patients en soins intensifs, chiffre en déclin régulier, cent fois moins élevé qu’au pic de début avril. […]

– En Allemagne :
“[…] Le Covid ne tue presque plus, une dizaine de décès par jour, contre 280 au pic d’avril, et le nombre de cas décelés, environ 800 par jour, demeure stable depuis deux mois, mais il suffit qu’il monte à mille sur une journée pour susciter des communiqués alarmés des autorités. Le patron du syndicat des médecins allant jusqu’à affirmer que la deuxième vague a déjà commencé. Deux régions ont été mises en quarantaine quelques jours mi-juillet. Une discipline qui, au vu de la faible létalité désormais, commence à être contestée. […]”

– En Espagne :
“L’Espagne dément faire face à une deuxième vague de cas, malgré la nette hausse des flux de cas quotidiens. Ces derniers sont repartis à la hausse le 18 juillet, pour tripler en trois semaines et atteindre 3.000 par jour, un niveau sans équivalent en Europe. Les autorités sanitaires mettent cette hausse sur le compte de la généralisation des tests, soulignant que si le virus s’était diffusé plus largement depuis trois semaines cela se manifesterait déjà par des résultats dramatiques. Le pays continue de n’enregistrer que 7 morts par jour et le nombre de personnes en réanimation en Catalogne, qui concentre la moitié des cas graves, n’a augmenté que de cinq unités en deux semaines, à 105 au total. […]”

– En Belgique :
“Panique à bord. La Belgique multiplie les mesures autoritaires, entre quatorzaine imposées à certains voyageurs européens (Mayenne, Catalogne, Genève, etc) et définition d’une « bulle » de seulement 5 personnes avec qui chacun est autorisé à avoir des contacts rapprochés. Source de ce subit durcissement, un quadruplement en un mois des flux de nouveaux cas, à environ 600 personnes par jour. […]. Un regain qui ne s’est pas encore traduit dans la mortalité, stable depuis un mois à 2,5 morts par jour. Le Belgique ne compte plus que 265 patients hospitalisés, exactement comme fin juin, dont 63 en soins intensifs. […]”

[…]

Lire l’intégralité de l’article :
– LesEchos.fr : Le Covid-19 ne tue presque plus en Europe

Partagez
2 commentaires
  • Les chiffres du jour ( situation au 20/8 ) pour la Belgique sont les suivants :
    -303 personnes hospitalisées
    -82 aux soins intensifs
    -9,9 décès pour les 7 derniers jours .
    -taux de reproduction : 0;879
    Vos chiffres ne sont donc pas exacts ( ils datent du 4 août )
    Ceci dit , aucune comparaison avec avril .
    Il n’y a plus non plus de sur-mortalité ( toutes pathologies confondues )
    Il n’y a donc pas de deuxième vague et les pouvoirs publics prennent des mesures disproportionnées que les gens n’ont plus envie de suivre comme le montre l’enquête .
    Par rapport à cette épidémie , il est important que chacun fasse l’effort d’être objectif .

  • Finalement ; le “covid 19” n’a pas tué grand monde ; c’est surtout le manque de soins appropriés et l’entètement des “élites” qui a été très néfaste à la guérison de la grande majorité des malades !