Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

Le professeur Michel Chossudovsky dénonce une “dérive médiatique” et une “campagne de peur”

chossudovsky

“Ne vous laissez pas tromper par cette campagne de peur”. Michel Chossudovsky est un auteur primé, professeur émérite d’économie à l’Université d’Ottawa, fondateur et directeur du Centre de recherche sur la mondialisation (CRG) de Montréal, rédacteur en chef de Global Research.

Il nous présente ici les méfaits des dérives médiatiques et “ce qui est réellement en jeu : […] une “guerre économique” soutenue par la peur et l’intimidation, avec des conséquences dévastatrices. Cette crise est sans précédent dans l’histoire du monde, [elle] déstabilise et détruit la vie des gens dans le monde. C’est une ‘guerre contre l’humanité’.”

Pour Chossudovsky, cette pandémie a pour origine “une ineptie”, en effet, “l’urgence sanitaire mondiale de l’OMS a été déclarée le 30 janvier, alors qu’il y avait 150 cas confirmés à l’extérieur de la Chine. Comment peut-on décemment déclarer une crise sanitaire avec 150 personnes infectées ? Sur quelles données se sont basées les représentants de l’OMS pour déclarer un état d’urgence mondial pour une épidémie de coronavirus. Est-ce qu’ils savent seulement que les coronavirus se retrouvent dans 7 à 15% des maladies respiratoires aigûes à chaque vague de grippe saisonnière ?”

“Exposer les populations à de telles mesures économiques et sociales aura des effets secondaires sans commune mesure, alors que les données collectées par le New England Journal of Medicine (NEJM), confirment que COVID-19 s’apparente à la grippe saisonnière et à la pneumonie[…]. Si c’est cette information là qui avait fait les gros titres, il n’y aurait eu ni peur ni panique.”

“On retiendra d’ailleurs que la grippe – qui n’a jamais fait l’objet d’une mise en quarantaine mondiale – apparaît d’après les données enregistrées sur la mortalité comme «plus dangereuse» que COVID-19 selon les chiffres transmis par l’OMS.”

[…]

Lire l’article :
En Anglais (original) : Global Research
En Français (traduction automatique) : Global Research

Partagez
3 commentaires
  • Après avoir lu tout ça, est-il normal de penser qu’on s’est fait berner, pis pas à peu près.

    Que doit-on faire ? Continuer à respecter les consignes (qui ne sont peut-être pas nécessaires), ou les ignorer complètement… on ne sait vraiment plus sur quel pied danser ?

    • L’objectif des laboratoires (Big Pharma) avec la complicité des gouvernements et des médias qui leur sont soumis est de créer la peur et l’anxiété dans la population de sorte que épuisée et fatiguée de subir cette situation, elle puisse accepter et même souhaiter pour en sortir de se faire vacciner. Elle aura ainsi l’impression d’être enfin soulagée et de retrouver sa liberté et ce, même si les vaccins élaborés à la va-vite doivent engendrer des effets secondaires dont personne ne connaît les conséquences.

      • Les conséquences ?C’est le dernier de leur souci ;du moment qu’ils remplissent leurs comptes dans les paradis fiscaux !