Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

Le seuil épidémique est “grossièrement manipulé” pour faire croire à une reprise de l’épidémie selon le Dr François Petsy

patsy

Extraits d’une chronique de François Petsy, Docteur en pharmacie, consultant et ancien interne en pharmacie des Hopitaux de Paris parue dans France-Soir du 23 juillet.

“Le 16 juillet 2020, début de matinée, j’allume la télé : « Le préfet de la Mayenne annonce un renforcement des mesures pour faire face à cette reprise de l’épidémie dans le département » s’exclame Thomas Misrachi en tendant le micro à sa collègue Roselyne Dubois, spécialiste santé de BFM-TV : « Oui, [..] L’ARS est revenue sur les chiffres, […] on a franchi le seuil d’alerte, pour l’incidence, le taux d’incidence c’est le nombre de nouvelles contaminations pour 100.000 habitants, on est à 50, la moyenne nationale est à 5 et demi. Cela vous donne un peu une idée de l’ampleur du phénomène en Mayenne »

Même le Ministre s’en mêle et en rajoute une couche : « La situation en Mayenne, elle est problématique aujourd’hui, avec un taux d’incidence supérieur à la moyenne nationale, c’est pourquoi nous augmentons massivement la capacité de tests sur place, massivement »

Mais, franchement, quelle affaire !
Car en réalité, à 50 cas pour 100.000 habitants, nous sommes encore très très loin d’un seuil épidémique lors d’une infection à virus respiratoire.

Le seuil épidémique pour chaque épidémie à virus respiratoire (syndromes grippaux) depuis 1985 et jusqu’à 2018 (dernière année pour laquelle le réseau Sentinelles a publié un bilan annuel) a constamment été fixé entre 150 et 200 cas pour 100.000 habitants.

seuil épidémie

Jamais un seuil épidémique n’a été fixé à 50 cas pour 100000 habitants.

Dans toutes les régions nous sommes en dessous des seuils épidémiques habituels.

Tout est fait pour nous faire croire que la situation est toujours grave, et que les décisions dures étaient les bonnes…

[…]

Quelque part cet abaissement du seuil épidémique fait penser à toutes ces sociétés savantes (spécialités médicales) et leurs leaders d’opinion gâtés par l’industrie pharmaceutique, qui ont œuvré dans l’intérêt de ces dernières à l’abaissement de seuils divers et variés d’entrées dans les maladies. Citons parmi d’autres, celui du LDL-cholestérol (« mauvais cholestérol »), de la pression artérielle systolique, de l’hémoglobine glyquée, permettant à chaque fois d’élargir un peu plus le nombre de malades éligibles aux traitements par statines, antihypertenseurs, anti-diabétiques…”

Sources :
France-Soir : – “Halte à la manipulation : Ils ont baissé le seuil épidémique pour le covid !”
– Bilan Sentinelles 2018

Partagez
11 commentaires
  • Nous ne sommes plus entre les mains d’élus travaillant pour le peuple qui les a élus, mais entre celles de terroristes criminels ayant des intérêts communs avec tous les milliardaires qui tirent “les ficelles” en coulisse pour entretenir la courbe exponentielle de leurs profits. Nous avons des peuples majoritairement ignares..complètement manipulables…dangereux même si on essaie de les aider à y voir plus clair….autrement dit : nous restons impuissants…ils feront donc ce qu’ils voudront..D’autant plus que facebook et les autres sont des complices de ces criminels se permettant de censurer les commentaires et études démontrant mensonges et arnaques de tous ces politiciens corrompus et scientifiques de foires..

    • Le masquage. Plus dangereux que le virus lui-même, pour dérégler le mécanisme délicat qui réveillera des pathologies en sommeil
      Bien inspirer, bien expirer régulièrement est la base pour bien alimenter notre organisme.

  • Il n’est pas suffisant de dire “ne portons pas de masque”, il faut expliquer les causes et les conséquences. A partir d’un virus, donc d’une affaire de santé qui doit être gérée par les médecins en tout premier rempart, le politique s’est emparé de la crise. La gestion a été catastrophique et a impliqué la peur comme seul moyen de “combattre” (puisque c’était “la guerre”). et c’est là que la bascule se produit: distanciation sociale, masques, confinement… sont les symboles d’un changement de régime. Le danger est là bien plus important que le vilain petit virus… Seul le proche avenir nous dira si l’immunité individuelle et collective sera suffisante pour endiguer la maladie mais surtout si le boom économique adossé à la censure de la pensée unique ne sera pas la porte ouverte à un monde orwellien dirigé par l’intelligence artificielle? C’est bien la question de la soumission qui est en jeu!

    • La nature endiguera la “maladie”,c’est pratiquement fait ; le problème , c’est la soumission ,doublé de crètinité du”mougeon moyen”

  • Tout ceci est de la manipulation , maintenir les gens dans la peur, les obliger à porter un masque d’abord dans les transports, puis dans les lieux clos et pour finir ils nous obligeront à les porter dès lors que l on sortira de chez nous. Tout ceci pour obliger les gens à se faire vacciner car demain ils finiront par nous dire « si vous voulez sortir sans masque, vous devez être vacciné« et le vaccin deviendra Obligatoire. Et dans ce vaccin conçu il y a certainement des années qu ont-ils mis en vérité ?

  • Je suis vraiment contente de cette initiative et je veux moi aussi qu‘on arrête cette mascarade. Heureusement à Berlin demain des hommes et des femmes vont manifester pour notre liberté.

  • Je propose que les gens qui nous gouvernent nous montre que le vaccin est inoffensif donc je propose ça soit eux les premiers vaccinés devant témoins avec médecin qui sont de l’opposition