Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“L’épidémie est terminée en France” mais “la propagande de la peur s’intensifie” affirme la Dr Delépine

Dans un long article consacré à l’épidémie et à sa gestion, la Docteur Nicole Delépine s’interroge sur les différents aspects de la crise, de la surcharge des hôpitaux aux conséquences du confinement en passant par l’évolution de l’épidémie en France. Toutes les sources sont citées dans l’article original. Extraits :

“En mars 2020, nous sommes entrés dans un monde délirant gouverné par la peur et les mensonges de nos autorités qui font actuellement tout pour prolonger la panique sans justifications médicales réelles.”

– Sur la surchage des hôpitaux :
En réalité de nombreux hôpitaux sont restés à moitié vides pendant tout le mois d’avril et les cliniques privées vidées de tout malade ont dû recourir au chômage partiel de leur personnel. Ainsi, le syndicat de l’hospitalisation privée annonçait que de très nombreuses demandes de chômage partiel avaient été déposées dans ses établissements et demandait que les ARS (agences régionales de santé) leur adressent les malades qui n’auraient pas pu être soignés dans les établissements publics. Mais à l’exception de quelques cliniques parisiennes et durant une quinzaine de jours, les lits privés sont restés vides faute de malades.

“Pendant cette période, pour montrer qu’il était efficace, le pouvoir a organisé des grands spectacles TGV covid, Evasan Covid et hôpital militaire de campagne Covid alors qu’il suffisait parfois de pousser une porte pour trouver les lits, des respirateurs et des soignants en nombre suffisant.” […]

– Sur le nombre de décès et les tests :
“Si nous avions décidé, comme nos voisins allemands, de mettre en quarantaine, (d’isoler pendant 15 jours) les porteurs de virus de la population saine nous compterions 25000 morts de Covid19 de moins. L’absence de test n’est pas une excuse : c’est parce que le ministère n’en a pas voulu que nous n’en avons pas eu ; au début de cette épidémie les allemands ne disposaient pas de plus de tests que nous pour cette maladie nouvelle, mais leur chancelière a permis à tous les laboratoires y compris vétérinaires d’en pratiquer alors qu’en France le ministère et les Agences Régionales de Santé ont dédaigné les offres qu’on leur a faites.” […]

– Sur les conséquences du confinement :
“Le « plan blanc » activé dès l’état d’urgence et le confinement aveugle adoptés a entraîné l’arrêt des traitements des maladies chroniques (hypertension, diabète, cancers), source de pertes importantes de chances de survie. Il a également bloqué le diagnostic et le traitement de nouvelles pathologies infectieuses, cancéreuses etc. qui sont apparues pendant le confinement et sont restées évolutives en l’absence de diagnostic et de traitement. Or même des retards modestes dans la chirurgie du cancer ont un impact significatif sur la survie. Aux victimes directes du Covid19 et du confinement, le plan blanc a donc ajouté des victimes collatérales par arrêt ou retard des soins des maladies chroniques et les retards de diagnostic des maladies jusque-là ignorées.”[…]

“Alors qu’il n’y a aucune preuve que le raz-de-marée annoncé sur les hôpitaux ait été empêché par le confinement, les mesures ordonnées par le gouvernement ont mis des pans entiers de la société dans la détresse : jeunesse privée de son droit à l’éducation, désintérêt progressif du travail chez de nombreux salariés qui ont beaucoup de mal à reprendre leurs activités, finances publiques lourdement grevées, maisons de retraite transformées en prisons tandis que les liens dans la population ont été distendus, minés par la défiance et la peur de l’autre. Récession économique, aggravation du chômage et de la misère se font déjà sentir. Les mesures prises au nom de la protection de la population n’étaient manifestement ni efficaces, ni proportionnées, ni adéquates.[…]

– Sur l’évolution de l’épidémie en France :
“Une maladie existe lorsqu’elle entraîne des malades, des personnes qui présentent des signes cliniques, qui nécessitent des soins, des hospitalisations et qui sont menacées de mort. Or, lorsqu’on consulte les données officielles de Santé Publique France, on constate depuis 3 mois une baisse continue du nombre des hospitalisations, du nombre d’entrées en réanimation et du nombre de décès, indicateurs clés d’une épidémie évolutive :”

– Sur les “raisons de la désinformation” :
Pourquoi les données rassurantes dont on dispose aujourd’hui ne font-elles pas les gros titres ? A quoi rime cette volonté d’imposer le masque alors que la maladie a quitté le pays, de faire croire aux petits enfants qu’ils ne doivent pas embrasser leurs grands-parents pour les protéger, de rappeler constamment au public que les restrictions pourraient être réimposées très bientôt sinon à entretenir la panique et s’assurer de la soumission de la population ?” […]

Lire l’intégralité de l’article ici :
– FranceSoir.fr : “Crise du coronavirus en France: épidémie terminée versus panique organisée. Pourquoi ?”

20Minutes.fr : “Un carnet de vaccination sous-cutané de taille microscopique mis au point par des chercheurs”

Partagez
36 commentaires
  • Bonjour à tous
    Il est d’importance de réagir à cette mascarade mondialiste
    Le corps médical doit prendre les devants, pour réformer voire supprimer l’ordre des médecins complice de l’interdiction des praticiens de soigner
    DU jamais-vu, respectons nos médecins pour la liberté de vivre en santé et de bannir la corruption médicale

  • Ils attendent quoi tous les médecins français,qu’ils se mobilisent .
    Ca suffit ce lavage de cerveau depuis 5 mois .

    • exactement ce que je dis où sont les médecins.
      ce qui se trame avec le vaccin est très dangereux

  • A tous les médecins français et les a tous les pharmaciens français,réveillez vous .
    Dites stop à cette mascarade.
    Cest une maladie qui se soigne comme tout d’autres.

  • C’est ce dont je suis certaine!
    SEULS des risques secondaires meconnus et à long terle pour des patient immunodepressifs, hyper obèses, cadio-vac, pneumo , HTA DNID DID ou Cancero sont a risque.
    Cette PEUR diffuse et colossale lancée et voulue par nos gouvernants et les “Puissants ” de ce MONDE, met a jour un OBJECTIF inoui de dépopulation, et de servage.
    Ancien MG ( 6ème genération familiale côté paternel), puis Praticien -conseil Paris intra-muros, j’ai vu la DESTRUCTION de la médecine et de l’Hopital. À 67 ans je deviens Médecin Coordonateur d’un EHPAD, en Province et je tombe des nues. L’ascendance de l’ARS ( je me souviens des tempêtes et cyclones au molent de sa création au niveau parisien des praticiens-conseils….) et l’on ne jure que par elle.
    TOUT CODIFIER & TABLEAUX EXCEL. = la médecine n’est plus.
    Juste quelques vrais continuent à servir leur SERMENT, mais nu leur carrière, ni keur portefeuille.
    OUI. QUEL EST LE RÉEL BUT DE CETTE VOLONTÉ DE FAIRE PEUE? POURQUOI?
    Pas difficile…hélas. Pensez à Attali, Rockfelker, Macron, Bill GATE, Big Pharma , Sanofi, francs-macons…..le monde de demain.
    NOUS. nous gardins ESPOIR car la roue tourne et des milluers de petits details ciennent illuminer nos coeur , nos voisins et nos projets.
    PS: rien à voir avec le “””zilluminati”””…. Que ceux qui ont des yeux voient, des oreilles entendent.

    • Tant qu’il n’y aura pas un “minimum” de casse chez ces dégénérés; ils continueront à faire la pluie et le mauvais temps ; à bon entendeur !

  • Nous devons tous bouger pas seulement le corps médical. Ci-après un lien :
    Pour information, Action collective – Coronavirus -Le droit de soigner & d’être soigné, Agir pour la liberté de prescription de tous les médecins, Ne laissons pas les malades sans traitement.#Chloroquine #Bithérapies #Covid19
    Qui peut participer ?
    Citoyens,
    Victimes et proches de victimes
    Professionnels de santé
    Associations, fondations et ONG
    Il suffit de s’inscrire :
    https://noublionsrien.fr/

  • nous ne savons plus ou ns en sommes ? quoi faire? quoi penser?…..UNE chose est sure?…Nous en avons marre , marre …ET nous avons hate d’ entendre certains mots ?….FINIE…REPRISE…BISOUS….Ce serait tellement mieux! mais si …c’est vrai que cette épidémie est finie ,il faut vraiment etre culotté , méchant….On ns avait dit..PSYCHOPATHEEEE…..ça ,je le crois ! mais ns subissons toujours…qui va nous en libérer?….

    • C’est nous qui devons nous défendre contre ces politicards qui sont copains de bill gate leur objectif réduire à 500 millions le peuple de la terre. Le 12 septembre rassemblement des citoyens en colère il faut que tout le monde manifeste allez haut les coeurs on y va

    • C’est bien simple : le coronavirus a muté en” couillonavirus” ; qui lui est vecteur d’une grave maladie : le “panurgisme” ;mais beaucoup étaient atteints avant la” pandémie” ; à bon entendeur .

  • Bonjour,
    j’aime l’esprit critique aiguisé à point (et en ce moment, plus que jamais, il en est grand besoin pour le salut des âmes) !
    Aussi j’arrive en renfort avec cette petite contribution.
    🙂

    L’Enjeu des masques…
    Le masque, non seulement il est peu efficace et désagréable, mais oui, il est dangereux pour la santé : à la fois malsain et contaminant : (berceau à microbes!) entravant gravement la respiration et le rejet du CO2, sans oublier que la dissémination longue distance de bioaérosols -complets- du SARS-CoV-2 n’est pas prouvée ; de plus il est polluant comme les gants jetables, énergivore, psychologiquement dangereux par la caporalisation et la servilité, affligeantes et mortifères, qu’il engendre… etc.
    Bref ! le port d’un masque devrait être réservé à ceux qui sont malades, dépistés avec des tests valables, et au personnel qui les manipule ; ainsi il ne serait pas imposé de manière uniforme et unilatérale à tous, pour une durée indéterminée qui plus est.
    Il y en a qui ont beau jeu de se cacher derrière l’État et son pouvoir de contrainte, mais à force de semer les graines de la discorde, il vont récolter ce qu’ils recherchent… la Tempête ! Et il faudra peut-être qu’ils assurent, personnellement, et on verra alors ce que vaudra leur test de soumission.

    Plus généralement, je trouve que certaines mesures, prises par nombre de pays (y compris la France donc) sont excessives, tournent au délire voire aux atteintes liberticides, favorisant une sorte de psychose, et en sus, traumatisent et infantilisent les populations, sans réelle nécessité, avec peu de pédagogie mais avec matraquage médiatique, et je me pose de sérieuses questions…
    Si à chaque épidémie, probable à l’avenir, tant nous sommes devenus nombreux et menaçons les grands équilibres naturels, c’est le même cinéma, nous ne sommes pas sortis de l’auberge !!! De toute façon, il y a toujours eu des épidémies (et des biens plus graves). Il s’agit d’une méthode de régulation de la Mère Nature, c’est bien cruel souvent, mais cela existe depuis la nuit des temps…et nous n’avons rien inventé ! Quand à nos scientifiques, ils peuvent essayer de comprendre et d’expliquer, mais ils ont toujours un coup de retard quand ils ne jouent pas aux médecins de Molière (ceux qui font plus de mal que de bien) !!!

  • Heureusement que de temps à autres, un médecin honnête, intelligent, courageux et incorruptible nous ouvre les yeux sur la société que l’on nous impose et dont 80% des citoyens se laissent aveugler comme des lapins dans les phares d’une voiture. Docteur, Madame, vous êtes l’honneur de votre profession. Dieu veuille que le peuple ouvre les yeux et les neurones.

  • Je suis en total accord avec le fait que la pandémie Covid 19 est terminée, cette étude ainsi que l’analyse du Pr RAOULT me semble objective, loin de l’alarmisme exposé par le Gouvernement son “Comité Scientifique” par les Média,. Je fais confiance aux vrais Médecins et déplore ces campagnes imbéciles, et dangereuses orchestrées par nos dirigeants

  • Excellent site dirait on 🙂 Dire que j’ai du aller en page 20 d’une recherche Google pour le trouver un peu au hasard ! Cherchant des etudes eventuelles sur .. le delire collectif ! et si ca a une chance de revenir a la normale en general, mais ca parait compromis puisque pas mal d’experts estiment que la notion de delire collectif n’existe pas.. Heuuu bien dommage car on est en plein dedans !

    • Si le délire collectif n’existe pas ; qu’ils donnent la définition de ce qu’il se passe actuellement !

  • Marre de tous ces mensonges de cette manipulation à propos du covid il faut maintenant réagir très vite arrêter de nous manipuler marre stop a tous ces mensonges

  • Je dis très souvent aux gens que je vois ‘que le port du masque ne sert à rien lorsque l’on est dehors et qu’il,y a peu de monde. J’ai vu ce matin dans une toute petite ville du Lot et Garonne que presque tous les gens avaient un masque même des petits enfants, je trouve cela complètement fou. Les gens sont terrorisés par ce Covid et ne veulent pas entendre parler de fin de l’épidémie.
    Pendant ce temps les journalistes font du bourrage de crâne en annonçant des milliers de nouveaux malades alors que les hôpitaux sont pratiquement vides. L’état s’apprête à faire vacciner la population, moi je ne veux pas de leur vaccin, nous ne saurons jamais ce qi’ils veulent injecter avec ce vaccin.
    Il faudrait qu’il y ait plus de médecins qui se rebellent contre ces fausses informations.

    • La peur fait consommer, c’est bien plus facile d’interdire que d’organiser.les gouvernants sont tous volontaires, mais bloqués par les institutions et la haute administration ( ils sont en place depuis des lustres ) , ceux la ne changerons jamais , gauche droite centre vert ou autres, ils sont fonctionnaires et c’est eux qui dirige . bien en place dans leurs appartements du 16 eme… c’est juste imboufable

    • Les”puissants ” sont puissants,parce qu’ils ont affaire à une majorité de “mougeons” crédules ,peureux,et soumis ;si les gens avaient seulement le respect de leur propre personne;ils ne se comporteraient pas comme des “reptiles” !

  • Je suis soulagée d’avoir trouver ce site ,

    A bas le masque!
    Non au vaccin,

    Merci à tous ces scientifiques, ces médecins qui nous éclairent avec ces articles et qui osent s’opposer à la manipulation de l’humanité.

  • C’est fantastique.

    Dans un premier temps, j’aimerai beaucoup qu’on m’explique l’intérêt de l’Etat d’instiguer la “peur” et de nous imposer des masques. La consommation ? Non, bien sûr, sinon nous n’aurions pas été confinés, les bars et restaurants n’auraient pas fermés. De plus, l’épidémie et ses conséquences ont coûté énormément d’argent à l’Etat, donc le gouvernement avait bien plus à perdre qu’à gagner.
    Ensuite, Mme Délépine, est jusqu’à preuve du contraire, cancérologue, et non virologue. Ce n’est donc pas son domaine de compétence. De même, pour des centaines de médecins, infirmiers, soignants, qui vous expliquent qu’ils ont passé la tête sous l’eau pendant le pic de l’épidémie, à soigner vos collègues, amis, familles, vous n’écoutez que celle qui vous dit que c’est faux. Il y a un gros problème de logique. Certes, certains hôpitaux n’ont pas été complètement pleins, par contre certains médecins et soignants ont été réquisitionnés à plusieurs centaines de kilomètres de chez eux pour venir aider les hôpitaux parisiens et alsaciens notamment, qui eux avaient un nombre critique de patients.

    C’est un peu le même principe pour votre graphique (qui n’est pas très compréhensible par ailleurs) ; n’est ce pas grâce au confinement que les chiffres du covid ont baissé ? Ainsi que grâce au port du masque.
    Il n’y a aucun intérêt à ce qu’on nous mente là dessus, si nous n’avions pas été confinés, masqués etc, vous seriez tous en vacances quelque part, à consommer comme on vous le demande. Arrêtez de répandre des idées ridicules, ça n’a aucun sens, et vous profitez de la crédulité des lecteurs de votre site. (Petit tips : si vous trouvez ce site après 20 pages de recherche, c’est sûrement parce qu’ils racontent n’importe quoi)

    Pour finir, on vous demande de mettre un masque, ce n’est vraiment pas grand chose. On vous le demande par solidarité, parce que c’est une maladie qui peut être asymptomatique, et donc non détectable sans test. Donc vous pourriez tous être porteurs sans le savoir. Ainsi, vous pourriez contaminer vos grands parents, vos parents, vos amis, et j’espère pour vous et vos familles qu’il n’y a personne “à risque” dans vos entourages, parce que sinon, ils vont sûrement mourir, à cause de vous. A ceux qui disent que le masque empêche de respirer et qu’il est dangereux, c’est faux et encore plus faux.

    Sincèrement, vous devez apprendre à vous informer, et ne pas croire n’importe quoi, ça en devient ridicule. On ne vous demande pas la lune, on vous demande simplement de mettre un masque quand vous allez faire vos courses ou que vous allez dans un lieu public. Des asthmatiques peuvent le faire, il n’y a aucune raison pour que vous n’y arriviez pas. Si vous n’êtes pas capable de faire cet effort surhumain, pour protéger vos proches et les autres, c’est que vous n’êtes pas capable de grand chose.

    Je ne sais pas combien de temps va rester ce commentaire, étant donné que je n’ai vu aucun commentaire négatif, ça fait d’autant plus peur.

      • Tu pue l’intelligence toi dis donc ??
        Comme quoi face à un con, il n’y a rien à faire. Il sera capable de s’inventer des histoires farfelues, mais jamais de comprendre des choses sensées.
        Quelle argumentation!
        C’est hallucinant comme les gens qui ont envie d’entendre quelque chose sont prêt à gober la première connerie allant dans leur sens.
        Je vous le dis dis, mon bon monsieur vous êtes un abruti, et un abruti en plein délire.
        S’il faut ouvrir les yeux sur quelques chose, c’est là-dessus.
        Si la gestion de la crise n’a pas été parfaite, en attendant le confinement a permis de ralentir les contaminations, ce qui permet effectivement d’avoir un net recul de l’épidémie aujourd’hui. Pour autant le virus n’a jamais complètement disparu de la circulation parmis les français déjà, et parmi les étrangers qui se baladent en ce moment en France. Les hôpitaux continuent de recenser de nouveaux cas et d’accueillir de nouveaux malades. Renseignez vous un peu auprès d’eux et du personnel soignant. Il y a un risque pour que l’épidémie ne reparte de plus belle, en partant de ces quelques clusters encore contenus pour l’instant. Et pour éviter cela, chacun doit faire preuve de prudence et de responsabilité. Le port du masque est désagréable j’en conviens, mais pas insupportable. Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour les autres. Il n’y a rien de compliqué, rien à contester.
        Personnellement j’ai été infectée, avant le confinement. Je peux vous dire à quel point c’était dur, je n’ai jamais été aussi mal.
        J’espère que mes grands-parents et les personnes auxquelles je tiens ne seront pas touchés par cette saleté, répandue plus facilement à cause de guignols comme vous qui ne veulent pas accepter des choses simples et logiques.
        Des sujets à contester ça ne manque pas en France, mais franchement pas ça. Attaquez-vous à quelque chose d’utile qui le mérite.

        • Que faites-vous sur ce site? Je vous suggère de retourner chez BFM, le Monde, le Figaro, France info et j’en passe. Vous y trouverez la propagande que vous avez envie d’entendre et que vous relayez avec enthousiasme. Bref vous serez chez vous. Ici on s’efforce de raison garder et de continuer à réfléchir par nous mêmes. Manifestement cela ne vous convient pas, donc ne perdez pas votre temps et bon masque

          • pourquoi ne mettions pas un masque depuis qu’on est né pour combattre la grippe?

          • Mais vous pensez vraiment que cet article est moins un article de propagande que BFM ou le monde ?
            Si vous réfléchissez par vous même, regardez dans les deux sens parce que cette façon de réfléchir est aberrante

          • @Michel Parce que la grippe n’est pas aussi mortelle ? Parce que nos médicaments et antibiotiques permettent de lutter efficacement contre la grippe ? Parce que personne ne transmet la grippe sans avoir de symptômes ? Parce qu’un vaccin existe contre la grippe pour les personnes âgées et à risque ?

          • Je suis tombée sur ce site par hasard et tout ce que j’y vois c est une dictature de la pensée aucune admission d aucune critique et non pas une recherche de vérité. Je pense que mon commentaire ne sera pas accepté par les modérateurs

        • Oh! Mais que faites-vous sur ce site qui n’a de cesse que de mettre en garde une population désireuse de garder sa liberté. Si vous nêtes pas d’accords avec tout ce qui est écrit et si vous persistez à raisonner à l’instar de BFM et de toute autre antenne médiatique, passez votre chemin mais, surtout, n’oubliez pas d’enfiler votre joli masque de clown qui, en définitive, ne vous servira pas à grand-chose si ce n’est que d’arrêter quelques poussières. Salutations.

    • Anthony K. Vous faites le 1er commentaire qui me paraît sensé… la paranoïa conspirationniste bat son plein avec ce virus mais c’était probablement inévitable

    • Pas d’accord pour port du masque c’est très contraignant!! (sauf pour les soignants et hôpitaux, endroit très “fermé”)

      Je suis asthmatique et j’ai une sarcoïdose de niveau 1. (atteins des branches j’ai des ‘oreille d’ours’ état stable depuis env. 5ans)
      Le Masque JE NE SUPPORTE PAS (j’ai l’impression d’étouffer).
      Çà fait 2,5 mois que je joue au Badminton (reprise) 2 fois par semaine (2h00-2h30 de jeux) on est 20 joueurs maxi par soirée dans la salle de sport ( pas toujours les mêmes ) et ont à jouer 2vs2 avec échange des équipes, tout ceci sans masques. (sauf pour rentrer dans la salle ceci pour rester dans les “clous” pour qu’on ne nous ‘retire’ pas le droit de jouer)
      Constat : personne n’est tombé malade.. (faut arrêter..)

      Comme on peut maintenant le dire: on peut être positif (faux positif) ou positif asymptomatiques (peu importe) mais la charges virales est faible
      –> ce qui est bien pour développer des anti-corps. donc il est préférable aujourd’hui de le diffuser le plus vite (cf.: la grippe) c’est paradoxal mais bon c’est mon avis . => moins de mort à la fin du compte et pas besoin de vaccin.

      note: j’ai un ami qui est mort du coronavirus fin avril ,mais c’est parce qu’il était déjà faible du fait d’une autre maladie.