Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“On ne meurt pour ainsi dire plus du Covid-19” selon le Docteur Olivier de Soyres

fin covid

Cette tribune du docteur Olivier de Soyres, médecin réanimateur à Toulouse, est parue dans Le Parisien du 16 août, il y dénonce une “censure morale” et appelle à entendre “la voix de la raison et de la liberté”. Extraits.

« Médecin réanimateur à Toulouse, j’ai eu l’honneur de soigner des patients Covid-19 graves. Ceux qui sont si malades qu’il faut les maintenir endormis, intubés, sous respirateur artificiel, parfois pendant six semaines. A ce titre, je me permets ici d’aborder les questions de maladie, de soins et de liberté que cette crise soulève.”

“A l’heure où les villes françaises instaurent le masque obligatoire dans les rues, où les cinémas referment faute de public, où les restaurateurs constatent la frilosité des clients, où les plans sociaux se préparent, on désespère d’entendre la voix de la raison et de la liberté.”

“A condition d’avoir des réanimations en état de fonctionner, on ne meurt pour ainsi dire plus du Covid-19. Cette phrase peut choquer mais c’est notre expérience. Quand les services n’étaient pas débordés, seulement très mobilisés, avec des personnels préparés et formés, ce qui a été notre cas à Toulouse, les patients ont survécu. Certains sont morts avec le Covid, mais pas du Covid. […] Ces patients ne peuvent justifier le chômage des jeunes. Ni les dettes abyssales laissées aux générations suivantes. Ni le renoncement massif à nos modes de vie.”

“La censure morale que certains soignants veulent exercer est une insulte à notre profession. Tous les jours, des gens meurent au travail ou en y allant. Les sauveteurs en mer nous demandent-ils d’arrêter baignade et plaisance au prétexte des risques ? Le virus est là. La majorité n’en subira pas de dommage significatif. Il est parfois virulent mais on sait maintenant soigner la majorité des cas graves. Alors remettons-le à sa juste place ; n’en faisons pas un terroriste, c’est-à-dire un agent dont l’impact psychologique et sociétal dépasse de loin son impact physique.” […]

Lire l’intégralité de l’article :
Le Parisien : «Ne pas faire de ce virus un terroriste»

Partagez
13 commentaires
  • Merci pour l’excellent travail que vous faites , cette folie doit cesser , on soigne les gens malades et on laisse la société fonctionner . Vous verrez que la prochaine ” pandémie ” va être produite par un moustique , c’est Bill Gate qui vient de le dire . J’ai des articles en espagnol . Encore merci ! Je vous envoie toutes mes amitiés !

  • Merci pour ces paroles. Depuis que j’ai repris le travail en juin, je porte mon masque les narines découvertes la plupart du temps et le remonte pour apaiser l’oeil accusateur d’un veilleur de gare, Brutus devenu incapable de discerner le registre de la raison scientifique de celui de la paranoïa. Il est temps d’alléger les choses.

  • Dommage qu’on lise sans arrêt “le covid”

    On dit La covid. Nom de maladie = genre féminin. Sauf rares exceptions

    • Dit-on.. La rhume, la psoriasis, la tétanos, la cancer, etc..?… Bref polémique stérile.
      Merci au docteur Olivier de Soyres de nous faire partager son expérience de terrain et de remettre un peu de sérénité dans cette frénésie anxiogène dont l’impact sur les populations risque fort d’être conséquent.

  • Habitant sur le bassin d arcachon, impossible d y vivre car envahie par le monde, des belges, des anglais…
    Et maintenant que tout le monde est parti, on nous oblige à porter le masque.
    Pourquoi, on leur a pas fait porter le masque depuis juin..
    Le masque depuis le deconfinement
    On nous prend pour des cons
    Knut

  • voici une illustre illustration confirmant les mensonges qui font régner la peur et l’entrenir auprès des plus faibles, réveillez vous , sortez de votre torpeur et de vos angoisses qui ne mènent à rien

  • Après le Covid d’autres pandémies vont s’en suivre:
    – Ventrevid
    – Portefeuillevid
    – Frigovid
    – Pochevid…
    -Moralvid…
    Une désolation dés peuples sous l’emprise des dirigeant Stupide (qu’ils prennent l’exemple sur la Suède)

  • voici une lamentable illustration confirmant les mensonges qui font régner la peur et l’entretenir auprès des plus faibles, réveillez vous , sortez de votre torpeur et de vos angoisses qui ne mènent à rien
    Nous sommes dupés par le pouvoir et l’ordre médical sanitaire
    merci docteur olivier SOYES

  • Bonjour, Une question : Après plusieurs jours, voire semaines, d’intubation et de coma artificiel, dans quel état le patient ressort de l’hôpital ? Est-il totalement guéri ? aura-t-il des séquelles ? voire sera-t-il handicapé tout le restant de sa vie ? C’est bien de survivre mais dans quel état… Franchement, je préfère le masque plutôt que la roulette russe !!!