Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

Pour le Pr. Vernazza “La plupart des personnes figurant dans les statistiques sur le coronavirus ne sont pas mortes de la maladie Covid-19.”

Pietro Vernazza

Interview du Pr. Pietro Vernazza dans le magazine suisse Saldo, le médecin-chef en infectiologie de l’hôpital de Saint-Gall y avance notamment que “pour la grande majorité des gens, la maladie est bénigne”, que “la plupart des personnes figurant dans les statistiques sur le coronavirus ne sont pas mortes de la maladie Covid-19” et que le “taux de mortalité du Covid-19 [est] de l’ordre d’une grippe saisonnière”. Extraits.

“Compter le nombre de personnes infectées et demander plus de tests n’aide pas beaucoup […] la vitesse de propagation du virus est la même dans tous les pays. C’est pourquoi l’acrobatie des chiffres est inutile.”

“La plupart des personnes figurant dans les statistiques sur le coronavirus ne sont pas mortes de la maladie Covid-19. Beaucoup n’ont aucun symptôme ou n’en ont que de faibles. Des études scientifiques menées en Chine montrent que 85 % de toutes les infections se sont produites sans que les personnes concernées ne s’en rendent compte. Quatre-vingt-dix pour cent des patients qui meurent ont plus de 70 ans, 50 % plus de 80 ans. L’Italie a la deuxième population la plus âgée du monde, tandis que Singapour, avec très peu de cas de corona, a une population très jeune. […]. Les chiffres des différents pays ne peuvent être comparés sans tenir compte de la structure par âge.”

“[Ce] qui me surprend est l’absence de base scientifique pour certaines décisions politiques. […] Prenez la fermeture des frontières. Des études scientifiques montrent que les restrictions de voyage au niveau mondial sont inutiles. La maladie s’est répandue dans le monde entier, et la portée du virus ne connaît pas de frontières. Les États-Unis sont un exemple impressionnant : le pays a fermé ses frontières – et a néanmoins été envahi par le virus.”

“…aujourd’hui, les gens ont très peur. Ils ont peur de la maladie. Mais pour la plupart des gens, la maladie est bénigne, il n’y a donc pas lieu perdre son calme.”

“J’avais dit que le taux de mortalité du Covid-19 était de l’ordre d’une grippe saisonnière. J’ai été sévèrement critiqué pour cela. Mais je crois encore aujourd’hui que ce n’est pas si faux.”

“Pourquoi devrais-je [porter un masque] ? Le masque empêche la transmission de la maladie par une personne infectée qui présente également des symptômes de la maladie. Il n’existe aucune preuve scientifique d’un bénéfice supplémentaire, et beaucoup de gens croient à tort qu’une personne qui tousse peut les infecter…”

Lire l’article original :
– «Für die allermeisten Menschen verläuft die Erkrankung mild»
– Version complète archivée »

Partagez
Commentez