Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

Pour le Pr. Wittkowski : « Le confinement n’a aucun bénéfice, seulement des effets négatifs. »

knut wittkowski coronavirus

Dans une nouvelle interview consacrée à la crise en cours, le biostatiticien germano-américain Knut Wittkowski estime que « avoir un nouveau virus n’a rien de nouveau », que « cette épidémie est comme la grippe ordinaire » et qu’il fallait « rouvrir les écoles et les entreprises hier au plus tard ». Extraits et vidéo.

« Cette épidémie est comme la grippe ordinaire. Il n’y a pas de raison de fermer les écoles, ou en particulier de ruiner une économie, …, créant une misère difficile à imaginer. »

« Le nombre de cas diminue maintenant à travers le monde. Il n’y a aucune indication où que ce soit que cela sera pire que la grippe durant la saison de la grippe. »

« L’approche Suédoise nous dit que cette épidémie de maladie respiratoire se comporte comme toute épidémie de maladie respiratoire et n’exige pas
les mesures draconniennes prises par plusieurs pays. Les hôpitaux de New York n’étaient pas surchargés. Ils étaient en train de licencier du personnel. »

« Le nombre des infections (aux E.U.) a atteint son pic le 8 mars, donc tout fermer 10 jours plus tard est absurde, d’autant plus que la courbe
montre que le pire était passé une semaine après. »

« Tout virus qui se propage est nouveau. S’il n’était pas nouveau il ne se propagerait pas car nous aurions des anticorps contre celui-ci. Donc
avoir un nouveau virus n’a rien de nouveau. Ca arrive tous les ans. Les épidémies d’Influenza A et B [grippe] ont cette année été causées par de nouvelles variantes de ces virus. »

« Les actuelles mesures de distanciation sociale, porter des masques, cela est-il basé sur la science ? Non. L’effet n’aura aucun impact majeur. »

« Maintenant que nous savons que nous avons une immunité collective malgré la distanciation sociale, le confinement, le port de masques… Nous aurions dû rouvrir les écoles et les entreprises hier au plus tard. Il n’y a aucune raison d’attendre. Le pire qu’il pourrait arriver est qu’il y ait un petit rebond. Ce ne sera pas catastrophique et ne surchargera pas les hôpitaux. Ce sera moins que ce que nous avons eu. Nous devons retourner à une économie forte, au travail, à avoir une vie sociale, à éduquer les enfants, faire tout ce qu’une société doit faire. Le confinement n’a aucun bénéfice, seulement des effets négatifs. »
[…]

Voir la vidéo :
Perspectives on the Pandemic | Professor Knut Wittkowski Update Interview | Episode 5

Partagez
Commentez