Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

Retour sur l’étude prétendant que le confinement aurait « sauvé plus de 60 000 vies »

véreux covid

Le sociologue et directeur de recherche au CNRS Laurent Mucchielli s’est penché récemment sur l’étude qui a permis à un certain nombre de médias et de membres du gouvernement d’affirmer en avril que le confinement avait “sauvé 60 000 vies”. Extraits.

“Une étude publiée par trois chercheurs le 23 avril 2020 sur le site internet de l’École des Hautes Études de la Santé Publique (EHESP) affirmait que le confinement avait « sauvé au moins 60 000 vies » (61 739 précisément !). Dans les jours suivants, cette étude était relatée par la quasi-totalité des médias nationaux comme régionaux (voir par exemple Le Monde, Le Nouvel Obs, Le Figaro, Les Échos, 20 minutes, Europe 1, France 3, BFMTV, LCI, Ouest-France, Sud-Ouest, Le Midi Libre, Le Télégramme, Le Progrès, les Dernières Nouvelles d’Alsace, etc.).

Le lendemain même, le ministre de la Santé, Olivier Véran, reprenait à son compte les résultats de cette étude sur son compte Twitter puis dans une interview à France Inter. Enfin, le 28 avril, annonçant la fin du confinement à l’Assemblée Nationale, c’est le Premier ministre Édouard Philippe qui s’en prévalait à son tour.

Toutefois, à notre connaissance, outre l’Humanité qui reprit le texte, et à l’exception des Échos, aucun des mêmes grands médias n’a consacré d’article au démenti publié par trois autres chercheurs une dizaine de jours plus tard (le 2 mai 2020) dans le Journal International de Médecine (JIM). […]

Les auteurs y montrent que les calculs des trois chercheurs de l’EHESP sont plus que contestables. Plus largement, ils nous rappellent que les modèles mathématiques ne sont que des méthodes qui peuvent amener à faire des prédictions sans rapport avec la réalité médicale. Et ceci n’est pas sans rappeler les modélisations tout aussi fausses de l’épidémiologiste anglais Neil Ferguson qui prédit le 16 mars 2020 que le Covid tuerait 500 000 personnes en France, autant en Grande-Bretagne, plus de 2 millions aux États-Unis et jusqu’à 200 millions dans le monde entier.

Enfin, on attend encore les premières évaluations globales des vies non pas sauvées mais au contraire mises en danger par le confinement : impacts sur la santé physique et mentale, suicides et consommations de psychotropes, suspension du traitement des autres maladies, chômage, fermetures d’entreprises et de commerces, décrochage scolaire, creusement des inégalité à tous points de vue, retard considérable dans le fonctionnement de la justice, etcétéra.” […]

Voir l’intégralité de l’article et l’étude citée ci-dessus :
– Blog Mediapart de L. Mucchielli : Retour sur l’étude prétendant que le confinement « sauva plus de 60 000 vies »
Journal International de la Médecine : Etude critique d’une modélisation des effets du confinement

Partagez
9 commentaires
  • Le „confinement“ n’a pas été un confinement, mais une incarcération – et il a coûté des centaines de milliers de morts, tués à sang froid, parmi les quatre „gouvernements“ (italien, français, belge et espagnol – qu’il soient damnés) qui maintenant continuent à casser avec leurs idiots masques pour provoquer une fantastique „deuxième vague“, comme en automne du 1918. Résultat d’alors: 20 millions de morts.

    Aujourd’hui? – On verra. Ça dépendra de nous-mêmes.

  • Alors OUI, le Cons-finement a sauvé des vies: non pas selon les dires des mamamouchis, non, simplement en empêchant les citoyens de se faire hospitaliser!
    60000 c’est au bas mot les victimes des erreurs médicales en France chaque année…
    Il est possible d’y ajouter les accidents sur le chemin du travail, ainsi que les accidents de travail!!!

    • Suffisant, qu’il y soit le “travail”. Cet invention absurde pour justifier les “dettes publiques”.

  • les Robespierres, Carriers, Westermanns pour ne pas dire Macron, Castaner, et tout les psychopathes de ce gouvernement en rajoutant Gates, la racaille de l’OMS, si la pendaison existait encore, c’est ce qui les attendrait.
    La plainte qui avait été déposée contre Macron et Castaner devant la CPI de La Haye dossier OTP. CR 273/19 est non rejetée et toujours en cours avec un dossier qui est complété semaine après semaine .

    • Contrairement à ce que l histoire officiel dit : Robespierre avait aboli l escavage et napoléon là rétablie ainsi que privatise la banque de France et c’est lui qui a sa statue partout.
      Ce sera pareil dans 100ans ont dira des sbires qu’ils ont été formidables.

  • Supprimons le travail aussi ! Supprimons l’école puisque chaque année des enfants y meurent ! Supprimons l’hôpital puisque c’est une endroit dangereux !

    Autant se tirer une balle dans la tête.

    On voit bien que tout ceci est incohérent. La vie est un risque. C’est la conséquence du pêché originel : on connaît la mort, on connaît la souffrance, eh oui c’est ainsi. On n’apprend pas ces choses en 2020 !

    “Vivre tue”… donc on faut quoi alors ? On reste couché toute la journée ? Eh encore ça n’empêchera pas la maladie et la souffrance.

    Bref j’espère que votre commentaire était du second degré …..

  • Laurent Mucchielli a réponse a tout. Pourquoi ne pas le nommer, ici et maintenant, responsable des urgences en PACA ? Il aurait tout le loisir de montrer aux soignants en réa que la situation est imaginaire !