Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

“STOP ! Manipulations, masques, mensonges, peur…” un collectif international de professionnels de santé dénonce des “mesures folles et disproportionnées”

message alerte

Un collectif de professionnels de santé a lancé ce jour un “Message d’alerte international” adressé aux gouvernements et citoyens du monde entier. Parmi les signataires, des médecins de nombreux pays et plusieurs professeurs en médecine dont le microbiologiste et spécialiste en maladies infectieuses et tropicales Martin Haditsh.

Le collectif revient sur la dangerosité réelle du virus, la manipulation des chiffres, le rôle de l’OMS, les conséquences du confinement ou du port du masque, et demande notamment aux gouvernements de “lever toutes les restrictions et les obligations sur les citoyens”. Vous pouvez télécharger l’intégralité de cette lettre ici en français, ou ici en anglais.

Les professionnels de santé qui le souhaitent sont invités à rejoindre le collectif “United Health Professionnals” en le contactant à l’adresse join.unitedhealthprofessionals@gmail.com

Nous, professionnels de santé, à travers plusieurs pays au monde :

1. Nous disons : STOP à toutes les mesures folles et disproportionnées qui ont été prises depuis le début pour lutter contre le SARS-CoV-2 (confinement, blocage de l’économie et de l’éducation, distanciation sociale, port de masques pour tous, etc) car elles sont totalement injustifiées, elles ne sont basées sur aucune preuve scientifique et elles violent les principes de base de la médecine basée sur les preuves. Par contre, nous soutenons bien sûr les mesures raisonnables comme les recommandations de lavage des mains, d’éternuer ou de tousser dans son coude, utiliser un mouchoir à usage unique, etc.

Ce n’est pas la première fois que l’humanité fait face à un nouveau virus : elle a connu le H2N2 en 1957, le H3N2 en 1968, le SARS-CoV en 2003, le H5N1 en 2004, le H1N1 en 2009, le MERS-CoV en 2012 et fait face tous les ans au virus de la grippe saisonnière. Pourtant, aucune des mesures prises pour le SARS-CoV-2 n’a été prise pour ces virus-là.

On nous dit :
«Mais, le SARS-CoV-2 est très contagieux» et nous répondons : C’EST FAUX. Cette affirmation est d’ailleurs rejetée par des experts de renommée internationale. Une simple comparaison avec les autres virus permet de constater que la contagiosité du SARS-CoV-2 est modérée. Ce sont des maladies comme la rougeole qui peuvent être qualifiées de très contagieuses. Par exemple, une personne atteinte de rougeole peut infecter jusqu’à 20 personnes alors qu’une personne infectée par ce coronavirus n’en contamine que 2 ou 3, soit : 10 fois moins que la rougeole.

– «Mais, c’est un virus nouveau» et nous répondons : H1N1 et les autres virus qu’on a cités étaient aussi des virus nouveaux. Pourtant : on n’a pas confiné les pays, on n’a pas bloqué l’économie mondiale, on n’a pas paralysé le système éducatif, on n’a pas fait de distanciation sociale et on n’a pas dit aux gens sains de porter des masques. De plus, certains experts disent qu’il est possible que ce virus circulait déjà avant mais qu’on s’en est pas rendu compte.

– «Mais, on n’a pas de vaccin» et nous répondons : au début de l’H1N1 on n’avait pas non plus de vaccin, comme à l’époque du SARS-CoV. Pourtant : on n’a pas confiné les pays, on n’a pas bloqué l’économie mondiale, on n’a pas paralysé le système éducatif, on n’a pas fait de distanciation sociale et on n’a pas dit aux gens sains de porter des masques.

– «Mais, ce virus est beaucoup plus mortel» et nous répondons : C’EST FAUX. Car rien que comparé à la grippe et si on prend en compte la période entre le 1er Novembre et le 31 Mars, il y a eu au niveau mondial -lorsque ces mesures ont été prises- : 860,000 cas et 40,000 morts alors que la grippe dans la même période de 5 mois infecte, en moyenne, 420 millions de personnes et en tue 270,000. De plus, le taux de létalité annoncé par l’OMS (3,4%) était largement surestimé et était rejeté dès le début par d’éminents experts en épidémiologie. Mais, même en prenant ce taux de létalité, on constate que ce coronavirus est trois fois moins mortel que celui de 2003 (10%) et 10 fois moins mortel que celui de 2012 (35%).

– «Mais, la COVID-19 est une maladie grave» et nous répondons : C’EST FAUX. Le SARS-CoV-2 est un virus bénin pour la population générale car il donne 85% de formes bénignes, 99% des sujets infectés guérissent, il ne constitue pas un danger pour les femmes enceintes ainsi que les enfants (contrairement à la grippe), il se propage moins rapidement que la grippe et 90% des personnes décédées sont des personnes âgées (qui doivent, bien sûr, être protégées comme les autres populations à risque). C’est pour cela que des experts ont qualifié de «délire» l’affirmation que c’est une maladie grave et ont affirmé, le 19 Août dernier, que «ce n’est pas pire que la grippe».

– «Mais, il y a des personnes asymptomatiques» et nous répondons : dans la grippe aussi, 77% des sujets infectés sont asymptomatiques et ils peuvent aussi transmettre le virus. Pourtant : on ne dit pas, chaque année, aux sujets sains de porter des masques et on ne fait pas de distanciation sociale malgré que le grippe infecte 1 milliard de personnes et en tue 650,000.

– «Mais, ce virus entraîne une saturation des hôpitaux» et nous répondons : C’EST FAUX. La saturation ne concerne que quelques hôpitaux mais on fait croire aux gens que tout le système hospitalier est saturé ou que la saturation est imminente alors qu’il y a des milliers d’hôpitaux dans certains pays. Est-il raisonnable et vrai d’attribuer, par exemple, à 1000 ou 2000 hôpitaux une situation qui ne concerne que 4 ou 5 hôpitaux ? Rien d’étonnant, aussi, au fait que certains hôpitaux soient saturés car il s’agissait de foyers épidémiques (comme la Lombardie en Italie ou New-York aux USA). Il ne faut pas oublier que les hôpitaux de beaucoup de pays ont été submergés (y compris les soins intensifs) lors de précédentes épidémies de grippe et qu’à cette époque, on parlait même de : “tsunami” de patients dans les hôpitaux, “d’hôpitaux saturés”, de tentes érigées à l’extérieur des hôpitaux, de “zones de guerre”, “d’hôpitaux effondrés” et d’un “état d’urgence”. […]

2. Nous disons : STOP à ces mesures folles à cause, aussi, de leurs conséquences catastrophiques qui ont déjà commencé à apparaître : suicide de gens angoissés comme ça été rapporté en Chine, développement de pathologies psychiatriques, paralysie du parcours éducatif des élèves et des étudiants à l’université, impacts négatifs et dangers sur les animaux, négligence des autres maladies (surtout chroniques) et augmentation de leur mortalité, augmentation des violences conjugales, pertes économiques, chômage, crise économique majeure […], graves conséquences sur l’agriculture, déstabilisation des pays et de la paix sociale et risque de déclenchement de guerres. […]

3. Nous REFUSONS l’obligation des applications de traçage des contacts comme c’est le cas dans certains pays car le SARS-CoV-2 est un virus bénin qui ne justifie pas une telle mesure. D’ailleurs, selon les recommandations internationales et quelle que soit la sévérité d’une pandémie (modérée, élevée, très élevée), le traçage des contacts n’est pas recommandé. Lors des épidémies de grippe, faisons-nous un traçage des contacts ? Pourtant, le virus de la grippe infecte beaucoup plus de gens et comporte plus de populations à risque que ce coronavirus.

4. Nous disons : STOP à la censure des experts et des professionnels de santé pour leur empêcher de dire la vérité (surtout dans les pays qui se disent démocratiques).

5. Nous partageons l’avis des experts qui dénoncent l’inclusion des dépistages dans le comptage des cas, même si les sujets sont bien portants et asymptomatiques.

Ceci a abouti à une surestimation des cas. On rappelle que la définition d’un cas en épidémiologie est : «la survenue de nombreuses issues possibles : maladies, complications, séquelles, décès. Dans la surveillance dite syndromique, on définit comme cas la survenue d’évènements non spécifiques tels que des groupements de symptômes ou des motifs de recours aux soins, hospitalisations, appels de services d’urgence». Nous disons donc : il faut séparer les dépistages des cas et il faut arrêter de les mélanger.

6. Nous partageons l’avis des experts qui dénoncent le fait qu’aucune distinction n’est faite entre les personnes mortes du virus et les personnes mortes avec le virus (avec des co-morbidités), le fait que la cause du décès soit imputée au SARS-CoV-2 sans test ni autopsie et que des médecins soit mis sous pression pour que la COVID- 19 soit marquée comme cause de décès, même si le patient est décédé d’autre chose. Ceci aboutit à une surestimation du nombre de morts et constitue une manipulation scandaleuse des chiffres car au cours des épidémies de grippe saisonnière par exemple, on ne travaille pas de cette façon. D’autant plus que 20% des patients COVID sont co-infectés par d’autres virus respiratoires aussi. Après réévaluation, seuls 12% des certificats de décès dans un pays européen ont montré une causalité directe du coronavirus. Dans un autre pays européen, les professeurs Yoon Loke et Carl Heneghan ont montré qu’un patient qui a été testé positif mais traité avec succès puis sorti de l’hôpital, sera toujours compté comme un décès COVID même s’il a eu une crise cardiaque ou a été fauché par un bus trois mois plus tard. Le directeur du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) d’un pays en Amérique du Nord a reconnu, le 31 Juillet, que des hôpitaux avaient bien une incitation financière perverse à gonfler les chiffres de décès dus au coronavirus.

7. Nous partageons l’avis des experts qui ont mis en garde contre l’intubation quasi- systématique de certains patients, due à la peur folle du virus. Il faut que les protocoles soient modifiés car ils ont abouti à un nombre élevé de morts.

8. Nous disons qu’il est important qu’une révision des performances analytiques et cliniques des tests mis sur le marché soit faite, y compris les tests virologiques. Beaucoup de kits sont utilisés actuellement alors qu’une partie importante de leurs performances (par exemple : la spécificité analytique, surtout pour les quatres coronavirus saisonniers) n’a pas été évaluée, ce qui est grave car en plus des cas de faux négatifs, la littérature rapporte des faux positifs inquiétants, ce qui peut surestimer le nombre de cas et de morts. Selon un professeur de microbiologie, le taux de faux positifs peut atteindre 20%. Certains articles scientifiques qui rapportent ces cas de faux positifs ont été censurés. Nous disons donc : STOP à l’obligation des tests de dépistage à cause de ce manque de fiabilité et du manque de vérification de leurs performances et parce que rien dans ce coronavirus (qui est un virus bénin et avec un taux de létalité faible) ne le justifie. Comme nous l’avons dit : la grippe infecte chaque année 1 milliard de personnes, soit : 30 fois plus que le SARS-CoV-2 et pourtant, aucun test n’est exigé pour les voyages.

9. Nous disons aux citoyens : n’ayez pas peur, ce virus est bénin sauf si vous faites partie des populations à risque. Si les chaînes de télévision font la même chose avec la grippe, les chiffres seront beaucoup plus élevés que pour le coronavirus ! La télévision vous rapportera chaque jour en moyenne : 3 millions de cas et 2,000 morts de grippe. Et pour la tuberculose, la télévision vous rapportera chaque jour en moyenne : 30,000 cas et 5,000 morts. En effet, le virus de la grippe infecte chaque année 1 milliard de personnes et en tue 650,000 et la tuberculose infecte chaque année 10,4 millions et tue 1,8 million de personnes. De plus, à la TV on vous parle de « cas » alors qu’il s’agit de dépistages et non pas de cas. […]

10. Nous disons aux citoyens : le lavage des mains est un réflexe qu’on doit avoir tout au long de notre vie, qu’il y ait le coronavirus ou pas, car c’est la mesure d’hygiène la plus efficace. Mais, porter un masque lorsqu’on n’est pas malade et pratiquer la distanciation sociale, ça ne fait pas partie de l’hygiène ou de la préservation de la santé publique mais c’est de la folie. Porter un masque longtemps comporte plusieurs effets indésirables pour votre santé et le transforme en nid à microbes. “Le virus peut se concentrer dans le masque et lorsque vous l’enlevez, le virus peut être transféré dans vos mains et ainsi se propager”, a déclaré le Docteur Anders Tegnell, épidémiologiste. Lorsqu’on lui a demandé si les gens se mettaient plus en danger en portant des masques, le Docteur Jenny Harries a répondu : «En raison de ces problèmes de manipulation [des masques], les gens peuvent se mettre plus en danger». […] Vous devez savoir que la bouche et le nez ne sont pas faits pour être obstrués. Ce que vous portez est un masque, en apparence mais une muselière de votre liberté, en réalité. D’autant plus que, comme le disent plusieurs experts dont le Professeur Yoram Lass, l’épidémie est terminée dans la majorité des pays et ceux qui vous disent le contraire sont des MENTEURS. En vous disant que l’épidémie n’est pas terminée, en brandissant la menace d’une 2e vague (qui ne repose sur aucune preuve), en vous demandant de porter un masque et de faire de la distanciation sociale, le but est, en fait, de prolonger la peur jusqu’à la fabrication d’un vaccin et pour qu’il soit mieux accepté par vous.

11. Nous disons aux compagnies aériennes : plusieurs études scientifiques ont montré un lien entre l’excès d’hygiène et le développement de maladies comme les maladies allergiques, les maladies auto-immunes, les maladies inflammatoires ou certains cancers. C’est ce que l’on appelle en médecine : l’hypothèse hygiéniste. Donc, arrêtez les opérations de désinfection et enlevez les masques ainsi que les combinaisons protectrices ridicules de vos employés qu’on a vues dans les médias. Faire cela relève de la folie. Les aéroports doivent aussi arrêter la prise de température ainsi que les quarantaines. Le SARS-CoV-2 n’est pas la peste noire. Vous aussi, comme les citoyens, vous avez été manipulés.

12. Nous disons aux gouvernements : levez toutes les restrictions et les obligations sur les citoyens (état d’urgence, port de masque obligatoire, distanciation sociale, etc.) car elles sont stupides et purement dictatoriales et n’ont rien à voir avec la médecine ou l’hygiène ou la préservation de la santé publique. Il n’y a aucune raison scientifique ou médicale pour que des citoyens non malades portent un masque. Le Docteur Pascal Sacré, anesthésiste-réanimateur, a dit : «Obliger tout le monde à les porter tout le temps, alors que l’épidémie disparaît, est une aberration scientifique et médicale». Le Professeur Didier Raoult dit : «La décision du confinement comme la décision des masques…ne reposent pas sur des données scientifiques…». […]. Le Professeur Maël Lemoine a précisé aussi que le changement de discours sur les masques est : «politique, pas scientifique». Dans certains pays asiatiques, les gens portent des masques toute l’année (pour se protéger, entre autres, de la pollution). Est-ce que ce port généralisé des masques dans ces pays leur a évité d’avoir des épidémies de coronavirus ? Est-ce que ce port généralisé des masques dans ces pays leur évite d’avoir chaque année des épidémies de grippe ou d’autres virus respiratoires ? La réponse est bien sûr : non. […]

13. Nous disons aux forces de l’ordre : les citoyens vous doivent beaucoup car vous êtes tous les jours les garants de leur sécurité et du respect de l’ordre et de loi. Mais, faire respecter la loi ne veux pas dire se soumettre de manière aveugle à des ordres injustes. C’est cette erreur qui a conduit à la seconde guerre mondiale et à la mort de 50 millions de personnes. Nous vous disons donc : faites respecter la loi mais pas l’injustice et la dictature, refusez d’imposer ces mesures, refusez de verbaliser vos concitoyens (lorsqu’ils ne portent pas un masque par exemple), ne les frappez pas, ne les emprisonnez pas. Ne soyez pas les instruments de la dictature. […]

14. Nous disons aux citoyens : il faut respecter la loi. Mais, ceci ne veux pas dire la soumission aveugle à la folie, à l’injustice ou à la dictature. C’est cette soumission aveugle des citoyens aux lois injustes qui a conduit à la seconde guerre mondiale avec la mort de 50 millions de personnes. Vous êtes nés libres et vous devez vivre libres, donc : n’ayez pas peur et si vous n’êtes pas malades : enlevez les masques, sortez de chez vous comme vous le souhaitez et sans distanciation sociale, mais faites-le pacifiquement et sans aucune violence. Les professeurs Carl Heneghan et Tom Jefferson, épidémiologistes avec une grande expertise dans la médecine basée sur les preuves, disent : «Il n’y a aucune preuve scientifique pour soutenir la règle désastreuse de deux mètres. Des recherches de mauvaise qualité sont utilisées pour justifier une politique aux conséquences énormes pour nous tous».

15. Nous disons qu’il faut une réforme totale de l’OMS.
Les succès de l’OMS sont incontestables : des millions de vies ont été sauvées grâce aux programmes de vaccination contre la variole et la consommation de tabac a été réduite dans le monde. Mais, le problème majeur de l’OMS est qu’elle est depuis plusieurs années financée à 80% par des entreprises (notamment des laboratoires pharmaceutiques) et des donateurs privés (dont une fondation très connue) et les faits s’accumulent : fausse alerte sur l’H1N1 sous l’influence des lobbies pharmaceutiques, complaisance troublante envers le glyphosate que l’OMS avait déclaré sans danger en dépit des victimes de l’herbicide, aveuglement face aux conséquences de la pollution liée aux compagnies pétrolières en Afrique, minoration des bilans humains des catastrophes nucléaires de Tchernobyl à Fukushima et des désastres de l’utilisation de munitions à uranium appauvri en Irak ou dans les Balkans, non-reconnaissance de l’Artemisia pour protéger les intérêts des entreprises pharmaceutiques malgré qu’elle a prouvé son efficacité dans le traitement du paludisme.

L’indépendance de l’organisation est compromise tout à la fois par l’influence des lobbies industriels -surtout pharmaceutiques- et par les intérêts de ses États membres, en particulier : la Chine. Le président d’un pays a dit : «Je pense que l’Organisation Mondiale de la Santé devrait avoir honte parce qu’ils sont devenus les porte-paroles de la Chine». L’institution de Genève, qui avait sous- estimé la menace Ebola (plus de onze mille morts) est de surcroît accusée de négligence vis-à-vis des maladies tropicales, au profit de marchés plus juteux. Une enquête réalisée en 2016 (l’OMS dans les griffes des lobbyistes) a livré une édifiante radiographie de l’OMS en dressant le portrait d’une structure fragilisée, soumise à de multiples conflits d’intérêts. Cette investigation a montré combien, à l’OMS, les intérêts privés dominent les enjeux de santé publique. Il n’est pas acceptable que l’argent qui la finance vienne principalement d’une seule personne et qu’elle soit infiltrée par des lobbies. Récemment, l’OMS s’est décrédibilisée encore plus en tombant dans le piège du Lancet Gate alors qu’un simple étudiant aurait découvert la fraude.

À l’époque de la grippe H1N1 : le Docteur Wolfgang Wodarg, président de la commission santé de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, a critiqué l’influence de l’industrie pharmaceutique sur les scientifiques et les fonctionnaires de l’OMS, déclarant qu’elle a conduit à la situation où “inutilement des millions de personnes en bonne santé étaient exposées au risque de vaccins mal testés” et que, pour une souche de grippe, elle était “beaucoup moins nocive” que toutes les épidémies de grippe précédentes. Il a eu totalement raison puisque, plus tard, le vaccin a fait 1,500 victimes de narcolepsie dont 80% des enfants, comme on va le voir. Il a aussi reproché à l’OMS d’avoir alimenté la crainte d’une “fausse pandémie”, l’a qualifiée de “l’un des plus grands scandales médicaux de ce siècle” et a demandé l’ouverture d’une enquête.

En effet, les critères pour déclarer une pandémie (comme la sévérité) ont été modifiés par l’OMS sous l’influence des lobbies pharmaceutiques afin qu’ils puissent vendre les vaccins aux pays du monde. Selon un rapport de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe sur le gestion de la grippe H1N1, y compris par l’OMS : «gaspillage de fonds publics importants et existence de peurs injustifiées relatives aux risques de santé…De graves lacunes ont été identifiées en ce qui concerne la transparence des processus de décision liés à la pandémie, ce qui soulève des préoccupations sur l’éventuelle influence que l’industrie pharmaceutique aurait pu exercer aux égards des principales décisions relatives à la pandémie. L’Assemblée craint que ce manque de transparence et de responsabilité ne fasse chuter la confiance des citoyens dans les avis des grands organismes de santé publique». L’histoire se répète aujourd’hui avec exactement les mêmes acteurs et la même compagne de peur. L’ancien secrétaire général du département de santé publique de l’OMS a révélé dans une autre enquête (TrustWHO) qu’à l’époque de H1N1, personne n’avait peur à l’OMS et qu’il ne connaît personne à l’OMS qui s’est fait vacciner, y compris l’ancienne directrice générale : la Chinoise Margaret Chan. Bien qu’il soit un haut responsable à l’OMS, il a été exclu ainsi que la plupart de ses collègues d’une réunion entre la directrice générale et les entreprises pharmaceutiques fabricatrices de vaccin avec comme motif : «c’est une réunion privée»…

16. Nous disons qu’il faut qu’une enquête soit ouverte et que certains responsables de l’OMS soient interrogés en particulier celui qui a fait la promotion internationale du confinement, qui est une hérésie d’un point de vue médical et une arnaque qui a égaré le monde. En effet, le 25 Février 2020 : le chef de la mission d’observation internationale du coronavirus en Chine a loué la réponse apportée par Pékin à l’épidémie. Il a dit que la Chine a réussi par des méthodes «à l’ancienne», a souligné que «le monde avait besoin des leçons de la Chine», qu’il faudrait s’en inspirer et que s’il avait la COVID-19, il aimerait se faire soigner en Chine !

Une fois, il a aussi qualifié la Chine de «très ouverte» et «très transparente». Comment peut-on croire à ces déclarations ? Comment peut-on croire que s’il avait la COVID-19, il irait se soigner en Chine ? Comment peut-on croire que le monde doit s’inspirer de la Chine et que la lutte de l’épidémie doit se faire avec des “méthodes à l’ancienne” ?

Ce qui est hallucinant, c’est qu’il a réussi à faire avaler ses salades au monde entier. Car malheureusement : depuis ses déclarations et le rapport qu’il a supervisé (où on peut lire que les méthodes chinoises sont : “agiles et ambitieuses”), les pays du monde ont mis en place des mesures disproportionnées et ont suivi aveuglément l’OMS en confinant leurs populations. La peur et la psychose ont été propagées en présentant le SARS-CoV-2 comme un virus très dangereux ou à mortalité massive alors que ce n’est absolument pas le cas.

[…] Des élus Canadiens de la Chambre des communes ont même sommé ce responsable de l’OMS à comparaître après qu’il eut refusé des invitations à témoigner devant le comité permanent de la santé. Même, le chef intérimaire du Parti conservateur Canadien a mis en doute l’exactitude des données de l’OMS sur la COVID-19. En effet, dire que la Chine a diminué le nombre de cas ou a bien géré l’épidémie et a aplani la courbe grâce au confinement est un pur mensonge et n’est basé sur aucune preuve car personne n’est capable de donner le chiffre du nombre de cas ou de morts en Chine si elle n’avait pas appliqué le confinement. […]

La folie a atteint le point où dans certains pays : des plages ont été désinfectées avec de l’eau de javel, des pompiers moustachus et barbus interdits de travail, des plexiglas ont été installés partout (même dans les classes des écoles) comme si c’était la peste noire, un train a été arrêté parce qu’une personne ne portait pas le masque, des familles privées de voir leurs morts (comme si le virus allait sauter du corps et les mordre), des septuagénaires verbalisées pour être sorties jeter les poubelles et même des pièces de monnaie et des billets de banque provenant de l’étranger ont été “isolés” !

Comment les pays ont-ils pu accepter de tomber dans ce niveau de folie, de stupidité et de dictature ? Surtout ceux qui se disent démocratiques. Tout ça pour un virus qui entraîne 85% de formes bénignes et pour lequel 99% des gens infectés guérissent. L’OMS a exhorté le monde à copier la réponse de la Chine à la COVID-19 et elle a réussi ; chaque pays du monde, en suivant aveuglément l’OMS, est devenu une copie conforme de la Chine. Quelques pays seulement ont refusé d’imiter bêtement les autres, comme la Suède ou la Biélorussie qui peuvent être félicités. […]

17. Nous disons qu’il faut arrêter de suivre aveuglément l’OMS car elle n’est pas une société savante et loin d’être indépendante, comme on l’a vu. Interrogée sur la raison de la décision de rendre 11 vaccins obligatoires, une ancienne ministre de la santé d’un pays européen a répondu : «C’est une décision de santé publique qui répond, en fait, à un objectif mondial de l’OMS qui demande aujourd’hui à tous les pays du monde d’obtenir 95% d’enfants vaccinés pour les vaccins nécessaires».

Nous recommandons, aussi, aux gouvernements de bien choisir les experts qui les conseillent et d’éviter ceux qui ont des liens avec les laboratoires pharmaceutiques ; Un grand professeur en infectiologie a fait cette remarque sur certains experts d’un pays européen : «Un membre éminent de la commission Maladies transmissibles de ce Haut Conseil a ainsi touché 90,741 euros de l’industrie pharmaceutique, dont 16,563 euros de [un laboratoire pharmaceutique qui produit une molécule concurrente de l’hydroxychloroquine]. Or c’est ce Haut Conseil qui a rendu le fameux avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants…je ne vois pas de trace dans cet avis du respect de la procédure de gestion des conflits d’intérêts…Si un membre présente un conflit d’intérêts majeur, il doit quitter la séance et ne pas participer aux débats ni à la rédaction de l’avis…Or en bas de cet avis, on ne mentionne pas les conflits d’intérêts ni le nombre de membres qualifiés ayant participé au vote. C’est un grave manquement au règlement». […]

18. Nous disons aux gouvernements : ne suivez plus -dans les épidémies- les modélisations mathématiques qui sont des choses virtuelles sans lien avec la réalité et qui ont égaré le monde à plusieurs reprises et ont servi de justification aux politiques folles de confinement. En effet, une université européenne qui a des liens forts avec l’OMS avait dit que :

– 50,000 britanniques seront morts de la maladie de la vache folle alors qu’au final seulement 177 sont décédés.
– la grippe aviaire allait tuer 200 millions de personnes alors que 282 seulement sont décédés.
– la grippe H1N1 allait tuer 65,000 britanniques alors que 457 seulement sont décédés. Le taux de mortalité a été aussi exagéré alors que la grippe H1N1 s’est révélée finalement beaucoup moins dangereuse, ce qui a incité beaucoup de gens à dénoncer l’argent, le temps et les ressources considérables déployés pour une grippe bénigne. À l’époque, la presse a découvert que le recteur de cette université, qui a conseillé l’OMS et les gouvernements, a reçu un salaire de 116,000 £ par an du fabricant de vaccin contre l’H1N1.

Et aujourd’hui, c’est sur la base du même modèle défectueux, développé pour la planification de la pandémie de grippe, qu’ils ont donné leurs prévisions astrologiques sur la COVID-19 ; ils ont dit que 500,000 mourront au Royaume-Uni, 2,2 millions aux Etats-Unis, 70,000 en Suède et entre 300,000 et 500,000 en France ! Qui peut croire ces chiffres fous ? C’est pour cela que le Professeur Didier Raoult qualifie ces modélisations de : «forme moderne des divinations».

Le Professeur John Ashton a également dénoncé ces prédictions astrologiques et le fait qu’elles aient une sorte de statut religieux. De plus, la presse a découvert que celui qui, dans cette université, a incité les gouvernements au confinement ne respecte même pas ce qui leur préconisait. Là aussi, une enquête mérite, d’être menée auprès de certains responsables de cette université européenne. Le Professeur Jean-François Toussaint a dit à propos du confinement : «Il faut à tout prix éviter qu’un quelconque gouvernement ne reprenne un jour une telle décision. D’autant que l’instrumentalisation de la pandémie avec des confinements généralisés pour la moitié de l’humanité n’aura abouti qu’à renforcer les régimes autoritaires et à suspendre les campagnes de prévention des grandes maladies mortelles. En France, les simulations estimant que 60,000 vies ont été sauvées sont de pures fantaisies». Le fameux slogan international : «Restez chez vous, sauvez des vies» était une affirmation tout simplement mensongère. Au contraire, le confinement a tué beaucoup de gens.

19. Nous REFUSONS l’obligation vaccinale et nous REFUSONS l’obligation d’un certificat de vaccination contre le coronavirus pour voyager, pour les raisons suivantes :
– Le vaccin n’est pas indispensable car 85% des formes sont bénignes, 99% des sujets infectés guérissent et les enfants ainsi que les femmes enceintes ne sont pas des sujets à risque. De plus, une grande partie de la population est déjà protégée contre le SARS-CoV-2 grâce à l’immunité croisée acquise avec les coronavirus saisonniers. Dire qu’on n’en est pas sûr est UN MENSONGE et émettre des doutes sur la durée ou l’efficacité de cette protection est une manipulation visant à protéger le business plan du vaccin.

– C’est un virus à ARN, donc plus propice à des mutations et le vaccin risque d’être inefficace.

– Des essais de vaccin sont réalisés dans la précipitation et certains appellent à accélérer les procédures de tests et à se passer des habituels essais sur les comprendre les risques pour la sécurité pourrait entraîner des revers injustifiés pendant la pandémie et à l’avenir.

– Les précédents essais de vaccins contre les coronavirus sont inquiétants :
en 2004, l’un des vaccins mis au point contre le SRAS avait provoqué une hépatite chez les animaux sur lesquels il avait été testé. Un autre vaccin en phase de test avait causé de graves lésions pulmonaires aux animaux de laboratoire, les rendant plus fragiles à de futures infections. Des vaccins développés contre un autre coronavirus, le virus de la péritonite infectieuse féline, augmentaient le risque pour les chats de développer la maladie causée par le virus. Des phénomènes similaires ont été observés dans des études animales pour d’autres virus, y compris le coronavirus qui cause le SRAS.

– Certains vaccins sont testés par des entreprises qui n’ont aucune expérience dans la fabrication et la commercialisation des vaccins et qui utilisent des technologies nouvelles en médecine dont on ne connaît ni les bénéfices ni les risques pour la santé.

– La recherche de profit financier de nombreuses entreprises pharmaceutiques aux dépens de la santé des populations (sans généraliser bien sûr sur la totalité).

Le patron d’une entreprise pharmaceutique a dit devant ses actionnaires lors de la grippe H1N1 : «Ce vaccin, ça sera une opportunité significative en termes de revenus. C’est un joli coup de fouet pour nous, pour le chiffre d’affaires et pour le cash flow».

L’ancien ministre de la santé d’un pays européen a déclaré le 23 Mai 2020 : «Quand il y a une épidémie comme le COVID, nous on voit : mortalité, quand on est médecin,…ou on voit : souffrance. Et il y a des gens qui voient : dollars…vous avez des grands laboratoires qui disent : c’est le moment ou jamais de gagner des milliards».

Le 16 Juin 2020, le Professeur Christian Perronne, spécialiste des maladies infectieuses, a dit sur Sud Radio à propos du vaccin contre le coronavirus : «On n’en a aucun besoin…Tout ça, c’est une histoire purement commerciale». Le site internet du magazine Nexus a publié le 07 Août l’avis du Docteur Pierre Cave qui dit : «L’épidémie est terminée en France…en tant que médecin, je n’hésite pas à anticiper les décisions du gouvernement : Il faut non seulement refuser ces vaccins [contre la COVID-19], mais dénoncer et condamner la démarche purement mercantile et le cynisme abject qui ont guidé leur production».

– Les violations éthiques scandaleuses dans de nombreux essais cliniques :
comme les pays occidentaux ne leur permettent pas de violer les principes éthiques, de nombreux laboratoires pharmaceutiques (sans généraliser sur la totalité) réalisent leurs essais cliniques de médicaments et de vaccins dans les pays en développement ou pauvres où des expériences sont menées sur des gens sans qu’ils en aient la moindre connaissance et sans leur consentement. Le rapport rédigé par Irene Schipper (SOMO briefing paper on ethics in clinical trials) a montré des manquements éthiques choquants et très graves ; dans un essai clinique, par exemple, des femmes Africaines ont contracté le VIH et sont devenues ensuite malades du SIDA. Cet essai clinique a été financé par une fondation ainsi qu’un laboratoire très connus. Dans certains pays, ces essais cliniques scandaleux ont été accomplis avec la complicité des autorités locales sur fond de conflits d’intérêts.

– Une entreprise pharmaceutique : AstraZeneca a conclu un accord avec plusieurs pays qui lui permet d’obtenir l’immunité de toute plainte légale, au cas où le vaccin devait finalement montrer des effets secondaires nocifs. En d’autres termes, ce sont les états et pas AstraZeneca qui indemniseront les victimes, c’est-à-dire avec l’argent des citoyens ! À ce propos, nous disons aux citoyens : Protestez MASSIVEMENT contre cet accord scandaleux, honteux et profondément injuste jusqu’à ce qu’il soit supprimé. Il faut refuser cette utilisation IRRESPONSABLE de votre argent. Même des experts Belges ont été «choqués» par cet accord.

– Les scandales des vaccins dangereux voire mortels élaborés en période d’épidémie et on va citer deux exemples (nous ne sommes, évidemment, pas des anti-vaccins puisque ça signifie remettre en cause les découvertes d’Edward Jenner) :

Le scandale du vaccin contre l’H1N1 : il a été testé sur un faible nombre de personnes et malgré cela, il a été commercialisé comme étant sûr en 2009. Mais, un an après, des inquiétudes ont été exprimées en Finlande et en Suède concernant une éventuelle association entre la narcolepsie et le vaccin. Une étude de cohorte ultérieure en Finlande a signalé un risque 13 fois plus élevé de narcolepsie après la vaccination chez les enfants et les jeunes âgés de 4 à 19 ans, dont la plupart des cas étaient apparus dans les trois mois suivant la vaccination et presque tous dans les six mois. Il a fallu attendre 2013 pour qu’une étude publiée dans le British Medical Journal confirme ces résultats pour la Grande Bretagne, aussi37. Au total, ce vaccin dangereux a entraîné 1,500 cas de narcolepsie rien qu’en Europe et 80% des victimes sont des enfants. Une partie du personnel médical du NHS vacciné a été touchée aussi par la narcolepsie.

[…] Peter Todd, un avocat qui représentait bon nombre des plaignants, déclarait au Sunday Times: “Il n’y a jamais eu de cas comme celui-là auparavant. Les victimes de ce vaccin sont incurables et à vie et auront besoin de nombreux médicaments”. Parmi les enfants victimes du vaccin : Josh Hadfield (huit ans), qui prend des médicaments anti- narcolepsie coûtant 15,000 £ par an pour l’aider à rester éveillé pendant la journée à l’école. […] Les familles ont subi un calvaire qui a duré 7 ans pour obtenir gain de cause en justice. Et au lieu que ça soit le laboratoire pharmaceutique qui les indemnise, c’est les états qui l’ont fait, c’est-à-dire avec l’argent du citoyen ![…]

20. Nous disons : STOP à toutes ces mesures folles, dictatoriales et sûrement pas sanitaires et à cause desquelles des drames se produisent chaque jour, […] 60,000 patients cancéreux risquent de décéder en Angleterre à cause des retards de diagnostic et de traitement selon le Professeur Karol Sikora, 12,000 personnes dans le monde risquent de mourir chaque jour de la faim (selon Oxfam), le nombre d’arrêts cardiaques a été multiplié par deux dans certains pays, des entreprises tombent en faillite, 305 millions d’emplois à plein temps sont détruits – touchant particulièrement les femmes et les jeunes- selon l’organisation internationale du travail, un homme est mort à cause du masque aux Etats-Unis, etc. […]

21. Nous disons aux gouvernements : TOUT doit revenir immédiatement à l’état normal (y compris la ré-ouverture des services hospitaliers, du transport aérien, de l’économie, des écoles et des universités) et cette prise d’otages mondiale doit cesser car vous avez su, preuves à l’appui, que vous comme les citoyens, vous avez été victimes de la plus grande arnaque sanitaire du 21e siècle.

Le professeur Carl Heneghan a déclaré le 23 août que la peur qui empêche le pays de revenir à la normale n’est pas fondée, selon l’Express. Les Professeurs Karina Reiss et Sucharit Bhakdi ont sorti, en Juin, un livre appelé : «Corona : fausse alarme ?»45. Le maire d’une ville en Europe a déclaré : «Le climat diffusé sur [le sujet du coronavirus] est particulièrement lourd et devient suspect». Le Docteur Olivier Chailley a écrit un livre intitulé : «Le virus de la peur ou comment le monde entier est devenu fou». Le Professeur Sucharit Bhakdi (qui a écrit, aussi, une lettre à Angela Merkel) a dit à propos des mesures prises, y compris celles du confinement : “mesures grotesques, absurdes et très dangereuses…un impact horrible sur l’économie mondiale…auto- destruction et suicide collectif…”. Une enquête internationale et indépendante doit être ouverte et les responsables doivent être jugés.

22. Nous disons aux citoyens : pour vous maintenir dans le troupeau, il est possible que certains vont essayer de nous discréditer par tous les moyens, par exemple en nous accusant de conspirationnistes ou de complotistes, etc. Ne les écoutez pas, ce sont des MENTEURS car les informations qu’on vous a données sont : médicales, scientifiques et documentées.

23. Nous disons aux citoyens : cette lettre ne doit pas vous pousser à la violence envers qui que ce soit. Réagissez pacifiquement. Et si un professionnel de santé signataire de cette lettre sera attaqué ou diffamé ou menacé ou persécuté : soutenez-le MASSIVEMENT. Chers citoyens : beaucoup de scientifiques, d’éminents professeurs de médecine et de professionnels de santé à travers le monde ont dénoncé ce qui se passe et il est temps de vous réveiller ! Si vous ne dites rien, de nouvelles mesures dictatoriales «made in China» seront imposées. Vous devez REFUSER ça. Nous vous assurons que ces mesures n’ont rien à voir avec la médecine ou l’hygiène ou la préservation de la santé publique, c’est de la dictature et de la folie. Le Docteur Anders Tegnell a dit : «Le monde est devenu fou» en mettant en place les confinements qui «vont à l’encontre de ce que l’on sait sur la gestion des pandémies de virus».

24. Nous invitons les professionnels de santé du MONDE ENTIER à être forts et courageux et à faire leur devoir de dire la vérité, à nous rejoindre MASSIVEMENT dans le collectif : United Health Professionnals et à signer cette lettre en envoyant les 4 informations suivantes : prénom, nom, profession et pays à : join.unitedhealthprofessionals@gmail.com

La liste des signataires sera mise à jour régulièrement.

SIGNATAIRES :

Professor Martin Haditsh, microbiology, infectious disease and tropical medicine specialist, Austria
Ghislaine Gigot, general practitioner, France
François Pesty, pharmacist, France
Catherine Raulin, general practitioner, France
Laurent Hervieux, general practitioner, France
Geneviève Magnan, nurse, France
Jean-Pierre Eudier, dental surgeon, Luxembourg
Andrée Van Den Borre, dental surgeon, Belgium
Mauricio Castillo, anesthesiologist and intensive care physician, Chile
Marie-Claude Luley-Leroide, general practitioner, France
Daniele Joulin, general practitioner, France
Mohamed Zelmat, clinical biologist, France
Nadine Blondel, nurse, France
Hélène Banoun, clinical biologist, France
Estelle Ammar, speech therapist, France
Caroline Durieu, general practitioner, Belgium
Doris Stucki, psychiatrist, Switzerland
Jessica Leddy, licensed acupuncturist, United States of America
Fabien Quedeville, general practitioner, France
Michel Angles, general practitioner, France
Dominique Carpentier, general practitioner, France
Christophe Cornil, plastic surgeon, France
Pierre Brihaye, ear, nose and throat specialist, Belgium
Elizabeth Luttrell, certified nursing assistant, United States of America
Tasha Clyde, nurse, United States of America
Walter Weber, internal medicine and oncology specialist, Germany
Professor Pierre-Francois Laterre, anesthesiologist and intensive care physician, Belgium
Sylvie Lathoud, clinical psychologist, France
Karim Boudjedir, hematologist, France
Caroline Heisch, osteopath, France
Eric Blin, physiotherapist, France
Vincent Schmutz, dental surgeon, France
Zieciak WB, ears nose and throat surgeon, South Africa
Virginie Merlin, nurse, Belgium
Gabriel Brieuc, anesthesiologist, Belgium
Marie-José Eck, general practitioner, France
Patricia Grasteau, nursing assistive personnel, France
Christine Villeneuve, psychotherapist, France
Philippe Voche, plastic surgeon, France
Gérard Bossu, osteopath, France
Elaine Walker, emergency medicine physician, United States of America
Richard Amerling, nephrologist, United States of America
Phil Thomas, general practitioner, South Africa
Manfred Horst, allergologist and immunologist, France
Sybille Burtin, public health physician, France
Chantal Berge, nurse, France
Denis Agret, emergency medicine and public health physician, France
Mélanie Dechamps, intensive care physician, Belgium
Pascal Sacré, intensive care physician, Belgium
Prosper Aimé Seme Ntomba, dental surgeon, Cameroon
Sandrine Lejong, pharmacist, Belgium
Professor Jan Zaloudik, surgical oncology, Czech Republic
Cerise Gaugain, midwife, France
Delphine Balique, midwife, France
Marion Campo, midwife, France
Olivier Chailley, cardiologist, France
Johan Sérot, physiotherapist, France
Arlette Fauvelle, pharmacist, Belgium
Farooq Salman, ear, nose and throat specialist, Irak
Olga Goodman, rheumatologist, United States of America
Pascal Leblond, nurse, France
Sybille Morel, nurse, France
Marie-Thérèse Nizier, physiotherapist, France
Graziella Mercy, nurse, France
Pierre Maugeais, general practitioner, France
Carrie Madej, internal medicine specialist, United States of America
Victor Gomez Saviñon, cardiac surgeon, Mexico
Martin Boucher, nurse, Canada
Evelyne Nicolle, pharmacist, France
Agnès Dupond, general practitioner, France
Azad Mitha, general practitioner, France
Ines Heller, physiotherapist, France
Marie Laravine, nurse, France
Khaleel Kareem, anesthesiologist and intensive care physician, Irak
Tonya Davis, certified nursing assistant, United States of America
Mary Baty, dental hygienist, United States of America
Jean-Pierre Letourneur, hepatogastroenterologist, France
Luis Angel Ponce Torres, trauma and orthopaedic surgeon, Peru
Professor Christophe de Brouwer, public health physician, Belgium
Corinne Dodelin-Bricout, pediatrician, France
Jana Schwiek, pharmacist, Germany
Thierry Gourvénec, pédopsychiatrist, France
Stefan Landshamer, pharmacist, Germany
Christine Schirmann, physiotherapist, France
Jean Pierre Garcia, general practitioner, France
Thomas Haase, pharmacist, Germany
Louis Fouché, anesthesiologist and intensive care physician, France
Professor Paul Touboul, cardiologist, France
Michael Knoch, physician, Germany
Claire Charton Promeyrat, nurse, France
Kerstin Schön, neurology, psychiatry and psychotherapy specialist, Germany
Paul-Conrad Delaëre, physiotherapist, France
Manon Dannenmuller, physioterapist, France
Catherine Solignac-Fernström, immunoallergist, France
Cécile Andri, physician, Belgium
Perrine Terrasse, physiotherapist and nutritionist, France
Maria Ojeda, physiotherapist, France
Cornelia Schielein, pharmacist, Germany
Felix Schielein, pharmacist, Germany
Christine Dubois, nurse, France
Angelique Huet, nursing assistive personnel, France
Noémie Marguet, general practitioner, France
Michel Charluet, physiotherapist and osteopath, France
Hind Mahmoudi, nurse, Switzerland
Isabelle Riou, nurse, France
Jean-François Bertholon, physiologist, France
Clotilde Branly, midwife, France
Isabelle Ducros, nurse, France
Caroline Viane, allergist, France
Edouard Descat, radiologist, France
Matthias Pietzner, pharmacist, Germany
Catherine Salvi-Defrasne, general practitioner, Switzerland
Brigitte Debourg, nurse, France
Amandine Thomasset, psychiatrist, France
Nathalie Garcia-Bonnet, general practitioner, France
Christiane Conte Guiraud, endocrinologist, France
Martine Matthey, nurse, France
Daniela Engel, general practitioner, France
Florent Collonge, physiotherapist, France
Hélène Feuvrier-Romand, general practitioner, France
Olivier Catry, physiotherapist, Luxembourg
Elena Andrei, general practitioner, Romania
Dorothée Bordier, pharmacist, Switzerland
Sophie Biénabe, emergency medicine physician, France
Francesco Martini, digestive surgeon, France
Bruno Valois, general practitioner, France
Florence Jonville, nurse, France
Céline Deladreue, pharmacist, France
Laura Meyer, physiotherapist, Belgium
François-Xavier Clément, anesthesiologist, Switzerland
Leandro Patterson Silva, general practitioner, Cuba
Pierre Gautron, nurse, France
Corinne Daurat, nurse, France
Emmanuel Agyemang, nurse, France
Jean-Philippe Wispelaere, nurse, France
Marc Keucker, legal medicine specialist, France
Marta Barreda González, general practitioner and public health specialist, Spain
Carmela Scuncio, nursing assistive personnel, Switzerland
Didier Mariéthoz, nutritionnist, Switzerland
Murielle François, pediatrician and endocrinologist, France
Alain Roguet, dental surgeon, France
Christine Albanel, dental surgeon, France
Delphine Rive, general practitioner, France
Jérôme Le Bihan, general practitioner, France
Bruno Staquet, general practitioner, Switzerland
Robert Béliveau, general practitioner, Canada
Claire-Hélène Henesse, nurse, Switzerland
Arlette Flori Le Fur, rheumatologist, France
Hélène De Cristoforo, general practitioner, France
Sylvie Huitorel, nurse, France
Jean-Marie Lupart, psychiatrist, France
Annick Zabulon, nurse, France
Frédérique Giacomoni, psychiatrist, Switzerland
Olivier Gérin, general practitioner, Switzerland
Chantal Leveille, nurse, France
Cécilia Plaisant, pharmacist, France
Xavier Larvor, occupational physician, France
Michelle Camelin, general practitioner, France
Florence Jacquelin, general practitioner and palliative care physician, France
Andreas Stein, general practitioner, Germany
Bettina Weisheit, pharmacist, Germany
Susanne Weisheit, psychiatrist, Germany
Sabine Paliard Franco, general practitioner, France
Brigitte Delporte, general practitioner and acupuncturist, France
Patricia Combier, general practitioner, France
Marie-Bénédicte Hibon, general practitioner, France
Maxime Carron, pharmacist, France
Soraya Abbassen, dental surgeon, Algeria
Amale Belemlih, osteopath, Morroco
Carmela Baur, pharmacist, Germany
Marianne Klein, physician, Switzerland
Karine Hadida, clinical psychologist, France
Christine Dautheribes, anesthesiologist, France
Jean-François Enault, anesthesiologist, France
Nathalie Fournier, dermatologist, France
Aude Meesemaecker, nurse, France
Milana Lenzlinger, acupuncturist, Switzerland
Sandra Mannstadt, child psychologist and psychotherapist, Switzerland
Philip Siegenthaler, general practitionner, Switzerland
Anne Andre De L’arc, nurse, France
Marijo Ferrier, nurse, France
Claire Renou, nurse, France
Karim Zaher, physiotherapist, France
Stéphanie Delhaye, nurse, France
René Studer, clinical microbiologist, Switzerland
Jean-Claude Fajeau, physician, Switzerland
Mignon Hugues, general practitioner, Belgium
Alessandro Salsi, speech therapist, Italy
Bernadette Petithomme, psychiatrist, France
Nadia Banaszynski, nurse, France
Nicole Colomas, nurse, France
Martine Goueze, midwife, France
Émilie Taine, midwife, France
Rita Köppel, pharmacist, Germany
Daniel Favre, physiotherapist and osteopath, Switzerland
Paul Wüthrich, nurse, Switzerland
Yann Burmann, nurse, Switzerland
Olivier Collet, osteopath, France
Laurent Lalliot, physiotherapist, France
Jean-François Pascal, geriatrician, France
Michèle Michet, anesthesiologist, France
Jeanne-Marie Bernard, nurse, France
Maria Niero, nurse, Argentina
Marie-Ève Parenteau, acupuncturist, Mexico
Aisatou Guaye, nurse anesthesist, Switzerland
Marique Sean, physiotherapist, Belgium
Chloé Raynal, nurse, France
Solenne Lapalus-Erhard, clinical psychologist, France
Isabelle Brunat, clinical psychologist, France
Robert Luy, general practitioner, France
Françoise Hossenlopp, general practitioner, France
Ahmad Harfoosh, cardiologist, Egypt
Cathy Duquaine, nurse, Belgium
Zohra Alami Merouni, clinical biologist, Morroco
Alexandra Meert, clinical psychologist, Belgium
Jens Münch, neurologist, France
Jean-François Comet, general practitioner, France
Yves Gaignoux, general practitioner, France
Julie Lam, general practitioner, France
Michel Arteil, dental surgeon, France
Jean Marie Radiguet, general practitioner, New Caledonia
Fatima Azizi, general practitioner, Morroco
Vincent Pissoat, dentist, Germany
Carmen Marti Amiguet, radiologist, Spain
Nassime Touillon, general practitioner, France
Noella Szerzyna Gay, surgeon, France
Cecilia Lopez, cardiologist, France
Maud Lenglet, nurse, France
Lucy Warren, nurse, France
Chris Ramiro, Public and community health specialist, Greece
Javier Cabeza Marinelli, neurologist, Argentina
Ricardo Falcón Lambán, general practitioner, Spain
Gaelle Wery, physiotherapist, New Caledonia
Mary Maliet, nurse, France
Eric Neuman, psychiatrist, France
Mélanie Gourmelon, speech therapist, France
Lise Nathanson, clinical psychologist, France
Florence Tisserant, pharmacist, France
Virginie Reding, dermatologist, Belgium
Pablo Liendo, psychologist, Argentina
Matelda Josefina Lisdero, physician, Argentina
Marie Sevenants, general practitioner, Belgium
Nathalie Maulun, nurse, France
Rémi Saudax, pharmacist, France
Caroline Jouannelle-Sulpicy, pathologist, France
Emmanuelle Béra, clinical psychologist, France
Nathalie Cor, ophtalmologist, France
Salim Kheloufi, medical technologist, Algeria
Ángeles Rodríguez Cejas, general practitioner, Spain
José Rafael Talefe, osteopath, Portugal
Marie Louise Allen, general practitioner, Belgium
Carmen Soler Arnedo, general practitioner, Spain
Françoise Zitte, nurse, France
Florence Lair, radiologist, France
Arnaud Marty, physical medicine and rehabilitation doctor, France
François Payet, nurse, France
Tulio Sarron, general practitioner, France
Anne-Dominique Festeraerts, general practitioner, Belgium
Yelitza Romero Mesia, surgeon, Venezuela
Christine Saahs, pediatrician, Austria
Jovana Stojkovic, psychiatrist, Serbia
Karine Baude, nutritionist, France
Odile Peltret, nurse, France
Patricia Duteil, general practitioner, France
Horst Bongard, obstetrician and gynecologist, France
Claude Motuel, general practitioner, France
Catherine Laureys, dentist, Belgium
Susanna Petit, general practitioner, Switzerland
Juan Carbonell Torregrosa, acupuncturist, Spain
Bruno Ferroni, general practitioner, Switzerland
Mariha Leblond, ophtalmologist, France
Jean Gouézo, general practitioner, France
Claire Delval, general practitioner, France
Marlène Mellinger, dental surgeon, France
Hélène Sévry, nurse, France
Said Belkadi, public health physician, Morroco
Christiane Devenoges, physiotherapist, Switzerland
Martinez Infante Ana, physician, Argentina
Ana Marí Davérède, physician, Argentina
Martine Juppin, nurse, France
Christine Pomer, nursing assistive personnel, France
Emilie Negro, nurse, France
Pascale Mottay, midwife, France
Lydia Bianconi, physiotherapist, France
Joseba Arrieta, osteopath, Basque Country
Marta Jiménez Lozano, physiotherapist, Spain
Sylvianne Honorez, nurse, Belgium
Miguel Angel Soler, neurologist, Argentina
Julien Quéré, physiotherapist, France
Béatrice Petit, physician, France
Bernard Schmitt, osteopath, France
Serge Roess, dental surgeon, France
Nathalie George, epidemiologist, France
Maria Fuentes Caballero, general practitioner, Spain
Emma Parkinson, physiotherapist, United Kingdom
Nelson F Samaniego Idrovo, general and digestive surgeon, Ecuador
Carmen Dorita Sarmiento Barba, surgeon, Ecuador
Florence Mignard, psychotherapist, France
Jean Francois Brechot, clinical biologist, France
Adeline Vanhuysse, nurse, France
Vincent Reliquet, general practitioner, France
Marie Simonnot-Mathon, general practitioner, France
Glareimy Ruiz, obstetrician and gynecologist, Venezuela
Brigitte Dohmen, clinical psychologist, Belgium
Silvano Baztán Guindo, physician, Spain
Leonardo Rafael González Bayona, general practitioner, Argentina
Serge Rader, pharmacist, France
Ally Dulymamode, anesthesiologist, France
Carl Scaillet, general practitioner, France
Fanny Ecochard, clinical psychologist, France
Jean-Paul Zemb, pediatrician, France
Léticia Schinz, nurse, Switzerland
Emilio Morales Prado, physician, Spain
Severine Essex, physician and acupuncturist, Finland
Emilienne Simillion, Osteopath, Belgium
Claire Janvier, physician and osteopath, France
Frédéric Vallée, pharmacist, France
Angélique Vallée, pharmacy technician, France
Pierre Clos, general practitioner, France
Virginie Amalric Baquerre, clinical psychologist, France
Maria J Van Den Berg, general practitioner, United Kingdom
Jose Cienfuegos Campini, obstetrician and gynecologist, Spain
Majid Bel Hadj Soulami, general practitioner, Morroco
Vincenzo Fuca, nurse, Belgium
Pauline de Vaux, psychiatrist, France
Séhomi Azonaha, public health nurse, France
Pascal Cosentino, physiotherapist, France
Jocelyne Lazare, nurse, France
Martine Gineyts, nurse, France
Juan Alonso, chiropractor, Spain
Pilar Rodríguez Vidal, nursing assistive personnel, Spain
Fabio Borghesi, general practitioner, Spain
Maria Castro Romero, clinical psychologist, United Kingdom
Michel Froissard, anesthesist and intensive care physician, France
Judith Dalmais, general practitioner, France
Agnès Vieljeux, nurse, France
Helena Romo, nurse, France
Patrick Klein, dental surgeon, France
Cathalina Caro Olave, nurse, Chile
Dario Alcayaga, dental surgeon, Chile
Alain Sartenaer, general practitioner, Belgium
Pilar Lobato Astorga, midwife, Spain
Gwennola Nouet Berthelot, general practitioner, France
Laure Cosentino, clinical psychologist, France
Pascale Rondot, dental surgeon, France
Evelyne Devin, nurse, France
Eric Dudoit, clinical psychologist, France
Jose Luis Ruiz Gurbindo, intensive care physician, Spain
Angel Nunez, clinical psychologist, Peru
Olga Martínez de Lagran, clinical psychologist, Spain
Nathalie Scheidegger, nurse, Switzerland
Colette Dufresne, nurse, France
Isabelle Steinmetz Parrot, general practitioner, France
Eric Le Guen, nephrologist, France
Marc Arer, general practitioner, France
Hélène Lieutaud, endocrinologist, France
José Martínez Albarracín, general practitioner, Spain
Lurdes Cerol, cardiologist, Portugal
María Del Montecarmelo Alvarez Zarzuelo, nurse, Spain
Amaia Yudego Azkue, nurse, Spain
Florent Poirier, physiotherapist, France
Delphine Cahoreau, general practitioner, France
Jean-François Wai Choon, dental surgeon, France
Frédéric Mouysset, physician, France
Frédéric Vinyes, surgeon, Spain
Maria Cristina Blanco Rodriguez, physician, Spain
Manuel Gutierrez Ontiveros, physician, Spain
Juan José, general and digestive surgeon, Spain
Eric Saint-Jevin, nurse, France
Pascale Gerbaud, pharmacist, France
Marie Rabier, Osteopath, France
Marie-Dominique Beschet, nurse, France
Corinne Ayello, nurse, France
Belen Angel Arias, dentist, Spain
Nicole Pasteur, nurse, Switzerland
Hilario Robledo, surgeon, Spain
Francisco Dorado García, general practitioner, Spain
Adeline Vanhuysse, nurse, France
Marie Dominique Chemin, general practitioner, France
Philippe Bonnet, general practitioner, France
Alain Joseph, general practitioner, France
Anne Anthonissen, general practitioner, France
María Pilar de la Cueva Barrao, obstetrician and gynecologist, Spain
Cristina Pinho, gastroenterologist, Portugal
Jean Claude Ngabo, public health physician, Democratic Republic of the Congo
José Jesus Ruiz Joyanes, physician, Spain
Louis-Adrien Ollu, osteopath, France
Jean-Francois Rheinart, radiologist, France
Édouard Collot, psychiatrist, France
Ariane Bilheran, clinical psychologist, France
Shanti Rouvier, clinical psychologist, France
Céline Delrez, nurse, Belgium
Raquel Contreras Fariñas, nurse, Spain
Philippe Wyckmans, psycholtherapist, Belgium
Ana Echeveste, chiropractor, Spain
Pascal Lescure, general practitionner, France
Marie Roseline, general practitionner, France
Martine Mérour, pulmonologist, France
Soumïâa Sayah, nurse, France
Carine Baudry, nurse, France
Sonia Ivonne Acevedo Sepulveda, dental surgeon and nurse, Chile
Anunciada Gasset, general practitioner, Spain
Nathalie Calame, physician, Switzerland
Renaud Fiévet, anesthesiologist, Belgium
Martin Gerard, nurse, France
Marie-Odile Fredouelle, general practitionner, France
Aurelie Moreau, nurse, France
Muriel Combemale, nurse, France
Patrick Camus, general practitionner, France
Joaquim Fontanals, ophtalmolgist, Spain
Douglas Pedroza, general surgery and public health specialist, Venezuela
Nora Zeiguer, gynecologist, Argentina
Juan Ramon Perez Sanchez, general practitionner, Spain
Catherine Gervaise, midwife, France
Nicole Delépine, pediatric oncologist, France
Céline Vinuesa, physiotherapist, France
Anne-marie Begue Simon, physician, France
Béatrice Varlet, nurse, France
Marie Ernst, nurse, Belgium
Julio Hakanovitz, physician, Argentina
Luis Ricardo Borriquero, clinical biologist, Spain
Felix Di Lernia, physician, Argentina
Isabelle Rile, emergency medicine physician, France
Corinne Bitoun, occupational physician, France
Salam aziz, nurse anesthesist, France
Paul Bousquet, physician, France
René Bergeot, general practitioner, France
Salvador Vivallo Dumubef, general practitionner, Chile
Natalie de Bruyn, pharmacist, Germany
Nassima Gasmi, physician, Algeria
Lisa Shimizu, pharmcist, Portugal
Frédéric Préaux, radiologist, France
Eric Menat, general practitionner, France
Michel Souid, general practitionner and geriatrician, France
Patrick Salvia, general practitionner, France
Aurore Simard, osteopath, France
Éric Potier, nurse, Switzerland
Montecarmelo Alvarez Zarzuelo, nurse, Spain
Maria Castro, clinical psychologist, United Kingdom
Peter Himken, pharmacist, Germany
Isabelle Silvestre, physiotherapist, France
Sophie Cohen, clinical psychologist, France
Thomas Bianchi, physiotherapist, France
Marie-José Colibeau, osteopath, France
Jean-Michel Bodron, emergency physician, France
Elsie Merisma, general practitionner, Haiti
Francisco Patrício, general practitioner and occupational physician, Portugal
Marianne Rist, nutritional therapist, United Kingdom
Juan Carlos Camargo Cuéllar, physician, Colombia
Monique Marillier, nurse, France
Patrice Albert, nurse, France
Gérard Delepine, surgeon, France
Gérald Schléwitz, clinical psychologist, France
Nathalie Campredon, nurse, France
Yuri Carvajal Bañados, public health physician, Chile
Thomas Dimitriou, medical technologist, Greece
Maria Helena de Lima Teixeira, plastic surgeon, Portugal
Juan Cruz, physician, Ecuador
Aude Hariche, general practitionner, France
Maryline Nicolas, nurse, France
Françoise Corbin, general practitionner, France
Eloi Lecavelier, physiotherapist, France
Laurence Ducol, speech therapist, France
Fernando Ramos Orihuela, physiotherapist, Spain
Elisenda Fernandez, nurse, Spain
Florence Lissitzky, general practitionner, France
Ophélie Simard, osteopath, France
Muriel Burban, nurse, France
Jean-Loup Mouysset, oncologist, France
Evelyne Favarel, nurse, France
Marie Decreuse, general practitionner, France
Marie-Victoria Josson Lasseuguetee, general practitionner, France
France Benso, pharmacist, France
Micheline Banguio, nursing assistive personnel, France
Nathalie Costanza, nursing assistive personnel, France
Céline Mula, nurse, France
Bénédicte Dassonville, general practitionner, France
Hélène Bordei, anesthesiologist, France
Guy Van Hoonacker, anesthesiologist, France
Marie Kenderessy, general practitionner, France
Catherine Mazuc Wiberg, general practitionner, France
Denis N’Guessan, physiotherapist, France
Hubert Sroussi, general practitionner, France
Sylvie Gauthier, clinical psychologist, France
Eve Hajek, nurse, France
Isabelle Guntzburger, nurse, France
Jean-Claude Ravalard, general practitionner, France
Aurore Fournier, general practitioner, France
Laure Boujac, nursing assistive personnel, France
Antoine Claverie, general practitioner, France
Bernadette Defawe, occupational physician, France
Jean-Claude Ravalard, general practitioner, France
Florence Corboz, nursing assistive personnel, France
Giovanni Bianchi, anesthesiologist, France
Yannick Thomas, psychomotor therapist, France
Françoise Hamel, psychomotor therapist, France
Isabelle Collins-Parchard, physiotherapist, France
Sabine Cruvellier, nurse, France
Clotilde Faugeron, nurse, France
Dominique Bourdin, physician, France
Stéphane Houlbrèque, physiotherapist, France
Serge Houël, physiotherapist, France
Véronique Chavin, speech therapist, France
Laurence Prunel, speech therapist, France
Fausto Lanzeroti, physiotherapist and osteopath, France
Anne-Claire Monfroy, physiotherapist, France
Rémy Chaillou, physiotherapist, France
Hélène Chollet, general practitioner, France
Jean-Jacques Bartelloni, acupuncturist and osteopath, France
Pascal Sarreo, nurse, France
Cuenca Cristel, nurse, France
Jorene Bokel, nurse, France
Didier Moulinier, oncologist, France
Vincent Dalmonego, plastic surgeon, France
Dominique Bienfait, anesthesiologist and intensive care physician, France
Catherine Dumuids, midwife and osteopath, France
Jean Pierre Richard, osteopath and psychotherapist, France
Alice Frutoso, nurse anesthesist, France
Yves-Marie Mattheyses, nurse anesthesist, France
Thierry Jeannin, pharmacist, France
Stéphanie Tanguy, pharmacist, France
Amina El Ali, pharmacist, France
Béatrice Perrot, osteopath, France
Pascale Lopez, midwife, France
Victoire Davaine Chevaux, nurse, France

Vous pouvez télécharger l’intégralité de cette lettre ici en français, ou ici en anglais.

Toutes les références des citations et publications se trouvent dans les documents téléchargeables ci-dessus.

Partagez
150 commentaires
  • Tout est dit, c’est un courrier qui est absolument exacte, mais il faudra pas s’arrêter là, il faut que tous ses ministres et président assassins comparessent en justice et qu’il payent pour leur délit, parce que ils sont hors la loi et corrompu.

    • Oui j’oubliais, tous les patrons de chaîne de tv aussi à comparaître en justice, pour avoir obligé les employés à faire la propagande du virus de la peur.
      Il faudra suspendre de faire travailler les bigs pharma, il faut penser à un autre système qui soit contrôlable par le peuple pour le peuple médicaments à prix coûtant comme Trump veut faire AUX USA.

      • Bien d’accord, Il faut que la peur change de camp, ne pas oublier non plus dans la liste des corrompus la police, la gendarmerie, la justice aux ordres ou forcés à l’être au travers de “pressions” non avouables.

    • En france , la justice est comme les politicards en général et le “gouvernement” en particulier ,ainsi qu’une bonne partie de la “police” ; complètement pourrie et vendue au “dictateur” ; aussi je persiste à dire que tant qu’il n’y aura de la casse dans cette secte ; le dictateur continuera à dévaster le pays en faisant la pluie et le mauvais temps ; à bon entendeur .

      • C’est vrai notre corps d’Etat est gangrèné par le virus corruption: son membre justice, son membre police, son membre pouvoir politique, son membre Banque nationale, son membre radio et télévision du service public, sont très atteints par le virus mais sachez une chose, son sang “peuple” malgré quelques imperfections va tout nettoyer et plus vite que prévu !!

    • Le simple bon sens fait dire tout ce dossier du covid est dramatise par rapport aux chiffres de morts .
      Pour le benefice……
      Que ce texte soit diffuse a grande echelle.
      Pas de vaccin pour moi

  • Finalement le Gouvernement a trompé le monde avec cette histoire de CORONA VIRUS pour manipuler la population et la rendre soumise a son POUVOIR DE CONTROLE…pour moi ça c’est de la DICTATURE..et heureusement pour nous que les médecins puissent enfin nous confirmer que ce n’est pas un virus…. comme on nous a fait croire.

  • Bonjour je suis outrée par tout ce que je viens de lire et vais relire encore et encore pour bien capter cette manipulation mentale des populations dans le but de ramasser du fric et asservir le peuple ! Sacrilèges ! Ma colère est immense !!,, ?ca me donne envie dr vomir ??

    • Dommage car depuis 2018 que nous les manifestant sont contre ce gouvernement de corrompus on prévient ce NOM mais on raconte des bêtises !! Bravo à ces médecins du monde enfin qui dénoncent ! Il faut que ce gouvernement soit puni ! Tous ces pays aux bottes de l’an chine doivent tous pays leurs genocides !

    • Effectivement, toutes personnes normalement constitué sans un niveau médical, ou intellectuel supérieur peut comprendre que depuis des décennies toutes les civilisations on fait des guerres au détriment de millions de vies pour quelles millions d’euros et à ce jour les dirigeants des peuples sont prêt à perdre des centaines de milliards d’euros pour économiser quelques milliers de vie qui nous mourrons pas de covid mai peut être de l’un des dommages collatéraux de ces mesurent en totale adéquation avec la réalité du virus mai en parfaite adéquation avec celle d’une volonté de mettre les peuples à genoux pour tirer profit des conséquences économiques pour les comptes des grandes richesses.
      À mon sense le stupidité vien du peuple binaire et docile obéissant à des ordres complètement fous.
      Un proverbe il y a un con qui ce lève tout les jours, mai la le chiffre et réailmement minimaliste face à la réalité.
      Le peuple à le pouvoir mai le donne laisse au mains d’une minorité dictatoriale.

    • Je suis choquée, scandalisée de voir ces enfants avec des masques, c’est irréel, je ne comprends pas pourquoi les parents, l’Education Nationale ne s’insurgent pas de cette état de fait, nous allons à l’abattoir sans dire un mot, c’est comme si nous nous considérions coupable, on nous fait culpabiliser, c’est une vrai manipulation, c’est incompréhensible pr moi …
      il faudrait porter plainte contre l’Etat et saisir le coût Européenne des droits de l’homme 😡😡😡

  • Bravo pour cette étude perspicace et bien rédigée.
    Et oui un non sens – une tromperie – une supercherie et plus jamais ça !!!!
    Il faut revoir tout le système politique , médicale – societale.
    Comment en sommes nous arriver la !!!!?

  • Bravo à tous les signataires de ce message d’alerte et au site Covidinfos.net
    Nos libertés fondamentales sont piétinées depuis maintenant 6 mois et de plus si les médecins et autre soignants continuent de se taire ils vont perdre pour longtemps leur crédibilité médicale basé sur des faits scientifiques.

  • Bonjour, quel travail remarquable a été effectué là !! bravo et merci à ceux qui l’ont rédigé, c’est énorme. Si seulement aujourd’hui 28 août, ce texte pouvait arrêter les mesures folles que nous recevons pas mail des établissements scolaires, transports scolaires et autres, liés à la rentrée de nos enfants se serait un immense soulagement, parce que là c’est une catastrophe invivable sachant la dangerosité de ce port de masque pouvant aller jusqu’à 11h par jour si on considère l’heure de prise du bus scolaire masqué, les cours au lycée parfois de 8H à 18h dans l’établissement cantine comprise ! c’est délirant !

    • Oui enfin des voix s’élèvent pour dénoncer cette “masque à rade”!! Depuis 3 mois je ressentais tout cela mais je me sentais bien seule à penser ainsi et je me faisais “jeter” par mes connaissances, certains me traitant d’irresponsable ! Merci à tous ces médecins pour leur travail et cette lettre ! Il faut que nous transmettions à tous nos contacts pour ouvrir les yeux !

  • Encore merci à vous !
    Je le rajoute sous ma publication d’hier, en échange, je vous laisse cette vidéo d’une femme-médecin que les journalopes de BFMTWC doivent regretter d’avoir interviewé et qui dénonce la propagande, et pas que… Attention ça pique et ça tache !

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=757&v=SzcllxyyMwg&feature=emb_logo

    Elle appelle, elle aussi à dire STOP tout de suite, maintenant à la mask-à-rade et donne l’exemple monstrueux des écoles en Thaïlande où les enfants à l’école sont enfermés dans des bulles de plastique…

    Ils sont en passe de réussir leur mauvais coup, aussi unissons-nous pour coconstruire et codiriger un autre futur ► https://jbl1960blog.wordpress.com/dossier-special-coronavirus/ sinon à fermer sa goule à tout jamais, ce qui pour moi est juste impossible, et je vois bien, qu’heureusement, je ne suis pas toute seule…
    JBL1960

  • Très contente de voir qu’il y a des professionnels qui veulent nous sauver . Il faut continuer.

  • Un immense MERCI pour ce texte édifiant qui révèle ENFIN la vérité sur cette mascarade et cette escroquerie à l’échelle mondiale !! Merci de nous permettre d’en prendre connaissance ! Je vous en suis infiniment reconnaissante ! Depuis le début, j’avais l’impression qu’on nous menait en bateau, je ne me suis pas trompée ! J’informe mon entourage de ce texte infiniment précieux ! Que de révélations fracassantes ! Espérons que les français ouvrent enfin les yeux ! Je recommande votre site abondant en informations essentielles ! BRAVO !

  • Tout à fait en accord avec ce qui est décrit ici dans cette lettre ! C’est une grosse arnaque pour instaurer un plan de contrôle et de dépopulation de masse . L’heure d’un nouvel ère est là et nous devons nous unir terriens!

  • Supers arguments merci !!… mais pas terrible les fautes de français hein !! (Genre “Au final”, “malgré que”… ). Final est un ADJECTIF. Pas un substantif !

    Très bien d’avoir écrit LA covid. Car les noms de maladies , rappelons le encore et toujours, sont de genre féminin, malgré quelques exceptions (aucune raison de créer une nouvelle exception qui compliquerait davantage la langue française !), comme l’Académie française l’a bien rappelé … à nous de respecter notre langue et pas de la saloper comme le font certains …..

    • Tous féminins, bien sûr: l’abcès, le purpura, le zona, le choléra, l’infarctus, l’emphysème, l’ulcère, le cancer, l’herpès, le paludisme etc… rien que des raretés au masculin! La plus fréquente des maladies ne serait-elle pas, elle, au féminin pluriel: les certitudes en tout genre?

  • Mais qui peut sérieusement croire à ce torchon ? Rien que le point 13 et 14 met tout par terre (cette argument de guerre mondiale est d’une inculture crasse.). Sans parler du point concernant le H1N1 qui n’a même pas fait 20000 morts dans le monde. Cette comparaison est juste idiote ! Ce texte emplois les ficelles de la manipulation “Nous vous assurons que …” “Ne les écoutez pas…” “Ce qu’on vous dit est scientifique …”. MAIS REVEILLEZ VOUS BON SANG !!!! C’est un TORCHON manipulateur destiné à semer la confusion. On ne peut pas tromper la terre entière !! TOUS les pays font la même chose: ils se protègent ! Vous pensez vraiment qu’on peut faire marcher au pas toute la planète alors que deux partis politique en france n’est pas foutu de se mettre d’accord ? ETES VOUS AUSSI NAIF ???

    • La vague de la vérité va déferler et t’emporter avec, tu ne peux rien y faire zazalex

    • Zazalex commencez par argumenter avant de la sortir…. affirmer sans preuve n’a aucune valeur

      Ton torchon ne vaut rien face à ces milliers de lignes argumentées où tout est vérifiable. Toutes ces infos recoupent bien d’autres Infos quon connaissait donc dans l’affaire on SAIT qui a raison et qui a tort.

      Vous êtes QUI vous face à ces pointures de la médecine ??? Vous n’êtes rien alors restez humble pour commencer ….

      Commencez par accepter la vérité au lieu de vous complaire dans vos erreurs. A croire que ça vous rapporte quoi que ce soit. Ça ne vous rapportera rien, vous avez tout à perdre …..

      • Je suis un simple citoyen qui quand il lit un document qui fait des injonctions du type “croyez nous”, “ils mentent”, “on vous dit que c’est vrai”, il sait pertinemment que cela n’a aucune valeur, c’est de la manipulation. Quand on expose des faits, on y ajoute pas “Faite nous confiance on vous le dit, croix de bois croix de fer …”, mais on laisse les gens se faire leur propre avis. Ce torchon ressemble ni plus ni moins à un tract très maladroits susceptible d’endoctriner les plus faible d’entre nous. Rien que le point 22 devrait vous ouvrir les yeux: Ca signifie ni plus ni moins: On a raison, tout les autres ont tord.
        WAKE UP ! C’est de la fumisterie.

        • Et vous par contre Zazatex il faudrait vous croire ?
          Toutes les affirmations avancées sont référencées dans le document téléchargeable. Vos gesticulations en revanche semblent guère documentées.

        • Apparemment, vous avez été bien endoctriné ou vous avez très peur pour croire à tout ce que notre gouvernement dit. A moins que vous ne compreniez pas vraiment ce qui est en train de se passer.
          Sur ce site COVIDINFOS, il n’y a que des grands spécialistes de la santé et si vous preniez le temps de lire tous les articles du Monde qu’il y a vous auriez un autre avis il me semble. Mais vous ne les avez pas lus et cela se voit à travers ce que vous dites. Vous savez, tout le monde à le droit de réfléchir, d’être intelligent!

        • Alors zazalex, vous argumentez ou vous argumentez toujours pas ? Car pour l’instant entre les centaines d’arguments, de preuves, de sources, de citations contenus dans ce texte et vos commentaires vides d’arguments, on sait tout de suite qui a raison et qui a tort …

          Alors vous allez commencer par argumenter quand ? Incapable évidemment de la faire. Vous êtes vide. Vous êtes complètement à la ramasse avec 100 trains de retard ….

          • J’ai besoin que d’un seul argument: Vous êtes sur un site reconnu “propagande et de désinformation”.
            Il vous faut quoi de plus ! On vous rince la tête ici, vous comprenez ? Bin non bien sur …
            Il n’est jamais trop tard …
            J’ai mis le lien plus haut.

      • Et ce point tout à fait hors de propos : “Si vous ne dites rien, de nouvelles mesures dictatoriales «made in China» seront imposées. Vous devez REFUSER ça.”

        Ça ne vous interpelle pas ? Ce tract est une manipulation partisane. Certainement une partie extrémiste qui ne respecte pas le pouvoir en place. Nous ne sommes pas en dictature !! Et la France ne sera jamais la Chine.
        Cette phrase à elle seule détruit toutes l’argumentation fusse-t-elle longue comme la bible …

        Les ficelles sont grosse comme mes bras ! J’affirme: ce document n’a qu’un objectif: appeler au désordre civile. Aucune esprit positif n’agirait de la sorte. C’est tout simplement irresponsable. De fait sans fondement. Le collectif mondial soit disant contient une majorité de francais.

        Mais c’est bien, luttez pour le droit de contaminer tout le monde !! Quel beau combat …

        • Bah alors Zaza, on a peur du désordre ?
          Il faut prendre tes gouttes et rester tranquillement à la maison, ça va aller…

          • Oui, oui, il a vraiment peur et c’est qui motive ces écrits car hélas il ne sait pas très bien quoi penser de ce COVID qui n’existe pas ou si peu! Il a simplement peur!

  • Les hôpitaux publics étaient peut-être saturés mais la totalité des cliniques étaient disponibles pour recevoir les patients. Pourtant, comme le secteur public a un profond mépris pour le secteur privé, les patients ont été transférés en train ou hélicoptère, à grand frais, tandis que les cliniques restaient vides et désœuvrés. La surmortalité est liée à cette bêtise arrogante

    • Ce n’était que PROPAGANDA…
      Afin de créer un bon terreau pour nous injecter le VIRUS DE LA PEUR.
      Et donc nous soumettre plus facilement. Hélas avéré !!!
      Qui a vécu l’a vu !

  • Bravo à tous ces professionnels de santé non corrompus par Big Pharma, la Bête immonde !
    Je vais propager cette merveilleuse lettre à l’ensemble de mon entourage proche et éloigné !
    On va faire péter les boîtes mails !
    Que tout le monde lise enfin LA VÉRITÉ sur ce HOLD UP MONDIAL !
    Vengeons toutes les victimes innocentes !
    C’est fini le temps où on n’a pas le temps de LIRE, d’utiliser correctement son cerveau et de s’informer autrement que sur les Merdias Fake news propagateurs de mensonges !
    JETEZ VOS TÉLÉS !
    Le peuple n’est pas débile et je pense que cette lettre va permettre un réveil massif de nombreuses personnes encore endormies et qu’elle va convaincre les indécises !
    Stop masques !
    Stop vaccins !
    Stop mensonges !
    Stop dissonance cognitive !
    Stop Dictature mondiale !
    Que Bill Gates, l’OMS, Macron, et tous leurs complices soient jugés pour crimes contre l’Humanité !
    WAKE UP HUMANITY !
    VICTORY OF THE LIGHT !
    et VIVE TRUMP !

  • Vous voulez un argument indiscutable confirmant cette mascarade ?
    Et bien demandez aux autorités en charge du Covid pourquoi la loi concernant la collecte des déchets médicaux (DASRI) n’est-elle pas appliquée aux masques usagés ?
    Cette loi encadre la récupération des déchets médicaux potentiellement contaminants, lesquels doivent être stockés dans des containers spécifique puis traités selon un protocole très strict (décontamination et/ou incinérés).
    Donc, alors que l’Etat devrait faire appliquer la loi, actuellement rien n’est fait pour empêcher ces millions de masques, jetés n’importe ou, de permettre une aggravation de la contamination par un virus dont on nous affirme qu’il est mortel.
    A moins que …..
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006839995&cidTexte=LEGITEXT000006074220&dateTexte=20071016

    • On dit CHARGÉ DE LA covid

      Déjà covid est une maladie donc genre féminin (cf ce texte qui emploie le bon genre, lui !!) et vous devriez savoir , à notre époque, (incroyable de lire encore ça en aout 2020 !) qu’on ne dit pas “en charge de”, anglicisme largement le plus connu et donc logiquement évitable . To be in charge of = être CHARGÉ DE. C’est pourtant archi connu.

      CHARGÉ DE ou RESPONSABLE DE

      • Puisque que vous voulez vous montrer pointilleux à l’extrême, veuillez respecter le fait que, en réalité, en Français académique, il convient de dire : “chargé de la gestion de”
        Bien qu’amoureuse de notre belle langue française, et que je m’attache à la défendre avec ardeur, je considère qu’il faut aussi la laisser vivre.
        Une langue qui n’évolue plus, même de façon raisonnable, devient rapidement une langue morte.

        Par ailleurs, compte-tenu de la gravité du sujet traité, votre “pinaillerie” est plus que déplacée.
        Dans ce cas, encore plus que pour tout autre, le fond doit largement primer sur la forme.

    • Effectivement
      Mais s’il meurt ds les 5 min à l’air libre!
      C’est le cas du VIH
      Non contaminant au-delà de 2 min sur une paillasse
      On nous aurait menti aussi a ce sujet ?

    • C’est UN ABUS DE POUVOIR, afin de museler, d’alièner les populations, une façon DE DIVISER POUR MIEUX REGNER au service du pouvoir et de l’avoir, UN NON RESPECT de la convention nationale et internationale des nations unis de la liberté de chaque citoyen. Il est temps que les populations se lèvent sans violence, avec lucidité et détermination agissant pour le bien commun avec le respect la vie sous toutes ses formes .

      • Zazalex continuez à contaminer tout le monde avec vos masques bourrés de microbes et qui donnent tant de maladies aux gens sans jamais pouvoir bloquer aucun virus (je rappelle qu’un coronavirus mesure 100 nanometres donc passe sans problème à travers n’importe quel tissu !!!) Et votre confinement qui a causé la mort de milliers de personnes en France (j’en connais et même dans ma propre famille)

        Vous êtes un irresponsable, un criminel, un ennemi de à liberté et de la santé des gens

        • Et en plus, il n’a toujours pas compris que, tant qu’il essayera de pêcher des sardines avec un filet à thon, il n’en attrapera aucune…

        • Rien que ça ? Criminel ? Ennemie de la liberté ?
          Ressaisissez vous.

          Je sors d’ici. Je vous laisse entre vous hein …

          • Oui en effet zazalex les crétins de votre genre n’ont rien à faire ici

            Donc du balai !

        • Avant de partir une vraie info quand meme: Le microbe n’a pas d’aile. On est d’accord ? Et pour passer les mailles il doit être sur une goutte de salive, hors la goutte elle ne passe pas les mailles. C’est bon là ? Et le masque n’est efficace qu’avec les gestes barrière. Et c’est écrit partout comment utiliser son masque correctement et pas se tripoter le visage.

          Continuez votre désinformation … Bravo DOC.

          • Vous êtes un imbécile. Quand un virus est dans l’air vous n’avez aucune chance de l’attraper (la charge virale est de ZÉRO dans l’air). S’il est en suspension IDEM. (Il faut 15 minutes de postillons je le rappelle et encore pour une faible maladie !!)

            Supposons maintenant qu’un virus soit transporté par la salive, que se passe t-il ?
            1) il n’est pas bloqué par le masque puisque le masque est incapable de bloquer un virus, on le sait c’est même écrit dans les notices de certains masques. Beaucoup de médecins l’ont rappelé. Un virus passe le tissu sans problème.
            2) même s’il est collé au masque il se trouve donc à 1 cm des voies respiratoires. .. il est donc immédiatement inhalé par la personne. Vous croyez quoi, qu’il va sarrêter net ? Pauvre gogo
            3) le virus se trouvant sur le masque. …dès qu’on se trouve dans un site sans virus covid (99,99% du temps en réalité)… on se transporté donc un virus sur soi…. 100% du temps. Alors que personne sans masque, lui, ne le porterait pas à 1cm de ses voies respiratoires

            Conclusion : le masque non seulement ne bloque jamais le virus SARS COV2 mais même favorise son entrée dans le corps humain

            Capito zazalex ou faut vous l’expliquer davantage ?

            Commencez par réfléchir au lieu d’agir comme un mouton

            Et commencez par réfléchir comment ça marche en pratique

          • “Hors la goutte ne passe pas les mailles”

            Vous devriez vous renseigner mon pote. C’est pas une question de goutte mais de virus.
            Un virus n’a pas besoin de “goutte”. Le vent ça véhicule, l’humidité ça véhicule, l’inspiration ça véhicule. Un virus est tellement petit qu’il n’à même pas besoin d’un moyen de locomotion

            Quand une personne inspire , alors elle aspire un virus s’il est collé au masque !!! C’est bien pour cela qu’un masque est dangereux puisqu’il se trouve bourrés de microbes de toutes natures en seulement quelques heures

            Rappelez moi combien de fois on respire rien qu’en 1 minute ? Alors que dire de 8h de port de masque !

            Pauvre zazalex complètement déconnecté de la réalité

            Commencez par vous cultiver. Vous pourrez la ramener après

          • Sauf qu’en pratique il est inévitable de se toucher le visage

            Donc on arrive bien à la conclusion que masque = danger

            La politique c’est le sens des réalités. Et la réalité c’est qu’il est impossible de faire des masques un quelconque moyen de sécurité

          • Bon débarras zazalex

            Et au plaisir de ne jamais vous revoir

            Retournez chez les pourris extrémistes de votre espèce

        • du coup les chirurgiens ils en portent pour le style où bien eux aussi ils ont prévu une manipulation de masse en vue des futures périodes de pandémies que nous allons traverser ?

    • Merci surtout à vous pour votre magnifique et courageuse réponse en interview.

    • Complètement et littéralement délirant ce papier …
      En France nous sommes tous libre, y compris de publier des article psychotiques et parano de surcroît …

      L’os est atteint à ce niveau …

      Mais qui dirige ce site web covidinfos.net ??? C’est une officine RN ou LFI ?

      • Cet imbécile de zazalex se decrédibilise tout seul.

        Pauvre type …. je le plains

      • Merci de nous divertir Zaza !

        “Une officine RN ou LFI” c’est bien, vous avez bien appris la leçon du moment : Celui qui mets en doute la gestion catastrophique et ubuesque de cette pseudo-pandémie est un conspi, un obscurantiste ennemi du progrès et de la science, donc un facho, donc un Nazi “qui nous rappellent les z”heures blablabla”… CQFD

        Pourtant les faits sont là :
        Avec la dérive autoritaire et anticonstitutionnelle que nous vivons,
        le totalitarisme et le néo-fascisme (à la sauce hygiéniste) est bel et bien du côté de vos amis, du côté du pouvoir, des médias aux ordres, de l’OMS et de l’Industrie Pharma et de la pensée moutonnière que vous chérissez.

      • Zazalex, n’a-t-on plus le droit de penser autrement que vous ?
        Si je pense, soit comme le Rassemblement National, soit comme La France Insoumise, allez-vous envoyer aux ministères, au Procureur de la République et à tous les commissariats de police, des lettres me dénonçant comme Mauvais Français ? Cela me rappelle des évènements dont les relents restent encore puants !

  • En tant que citoyenne du monde, je suis d’accord avec ce texte.
    Je vois mon pays frappé par une crise économique et du travail,des informations mensongères via la tv qui nous divisent,des discours du gouvernement contradictoires,illogiques, comme dans une dictature,de grands professeurs de terrain ignorés,nous sommes muselés dehors par ce masque inutile sous peine de forte amende alors qu’il y a une vague de chômage,.On nous a confinés ,tenu un discours infantilisant ,les enfants sont insécurisés et le vaccin prévu en hâte est une honte si imposé.
    Je dis un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à ce texte car nous voulons le respect et stop aux lois liberticides.

    • Moi je suis citoyen de France, patriote, qui est un devoir (pas une option !), une affaire de justice car on a des devoirs vis à vis de son pays. Ce n’est donc pas facultatif que dêtre patriote .
      “Citoyenne du monde” ne veut rien dire. C’est un non-sens.
      Une cité implique une frontière (à l’intérieur de la cité / à l’extérieur de la cité). On est donc citoyen que d’une cité (donc un pays), pas “du monde” , qui, par définition, n’a pas de frontière !!! ……..
      Se dire “citoyen du monde” sert le mondialisme. Le mondialiste se dit “citoyen du monde” même si ça ne veut rien dire (mais il s’en fout puisqu’il se réjouit de ses attaques envers la langue française). Et le mondialisme qui est une dictature, c’est justement cette idéologie mortifère qui nous impose cette mascarade à propos de la grippe “covid” avec son lot de confinement , de mensonge, la soumission des peuples, les masques etc … bref tout ce que le site covidinfos dénonce.

      Alors choisissez votre camp et soyez cohérente !

  • Merci et bravo pour cet écrit. Continuons à dénoncer et à nous mobiliser contre cette situation immonde et révoltante qui est en train de nous priver de nos libertés.

  • Magnifique lettre ! Tout est dit !
    Je vais de ce pas la diffuser !
    Merci !!!

  • merci aux professionnels de santé, de plus en plus nombreux, à contester les décisions du gouvernement qui ne veut que la mort du plus grand nombre d’entre nous. Nous devons nous unir et combattre

  • Merci à tous ces professionnels de santé, scientifiques et autres professeurs et médecins courageux pour nous aider à voir clair dans ce labyrinthe de mensonges où nos politiques tentent de nous entraîner.
    Beaucoup de citoyens ont bien compris la manipulation de notre gouvernement et surtout bien compris qu’il allait pouvoir en tirer le maximum de bénéfice sur la santé des humains! Je refuse ce vaccin alors que je n’ai rien dans le corps depuis plus de 47ans et n’ai jamais eu besoin d’un seul vaccin.
    Merci de tout mon coeur à vous tous.

  • L’union fait la force…se regrouper est essentiel et, contrairement à la preconisation de se distancier les uns des autres, serrons nous les coudes et faisons corps….
    Merci à tous

  • Alors zazalex quand est ce que vous allez commencer par nous sortir une argumentation digne de ce nom ? Car pour l’instant à part passer pour un con devant tout le monde

    Là vous êtes champion

    10 messages de votre part : 0 argument

    Un champion du monde je vous dis

  • À quand la dénonciation de tous nos actes polluants qui engendre le réchauffement climatique occasionnant la fonte des glaciers, libérant ainsi ces petits virus qui nous alerte sur le mal être de notre planète et sa destruction progressive ? Ma remarque est basique, mais C est une réalité dont nos soi disant dirigeants se moquent éperdument… Rappelez vous de cette petite vidéo sur you tub ou papa covid explique à son fils covid 19 sa mission sur terre… Merci aux courageux qui dénoncent cette manipulation sans mettre de moyens suffisant pour les soins de nos aînés, de nos proches… Rappelez-vous la canicule de 2003…

  • Bravo Messieurs et Mesdames pour votre article. Je suis heureuse d’apprendre, avec davantage de précisions que je n’en avais, que ce que je pensais déjà de ces “mesures coronavirus” sont abusives, dictatoriales, etc. Je vous remercie de votre clarté et vous supplie de continuer à secouer les incrédules et les pauvres gens apeurés qui se comportent comme des moutons. Je suis de tout cœur avec vous et vous soutiens en pensées.
    Avec mes très sincères salutations.
    (Je suis Belge et chez nous, en plus d’êtres irraisonnées, ces mesures sont illégales au regard de différents articles de loi. Mais très peu de gens le savent et se soumettent aveuglément aux exigences de nos dirigeants…)

  • Le directeur actuel de l’OMS devrait être trainé devant une cour pénale internationale pour les crimes commis dans son pays
    Que fait ce criminel à l
    ‘OMS ? A-t-il été mis à ce poste pour faire le sale boulot tout en le contrôlant à cause de ses crimes ?

  • Nous ne sommes pas gouverné par le gouverne-ment mais par le conseil d’administration de la société commerciale, détenu par des tiers inconnus, “REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE”, 55 RUE DU FAUBOURG SAINT HONORE 75008 PARIS SIRET 10000001700010 D-U-N-S® NUMBER n° 542472212.
    Quand vous aurez compris cela et admis il vous suffira de ne plus consentir pour ne plus rester à leur merci et faire vivre ces ordures de la pire espèce, mortifères et machiavéliques qui sous des motifs fallacieux et trompeurs incitent et forcent des hommes à tuer d’autres Hommes au nom d’une secte dite religieuse.

  • Ayons et gardons confiance mes Chers “Soeurs et frères congénères”. Demeurons UNIS-VERS la lumière que nous offre notre divinité créatrice et vivons nourris et protégés, en communiant son règne d’ Amour Inconditionnel. C’est Elle qui nous prépare notre sortie de l’ombre. Invoquons la, prions la, requérons la par toutes nos voix et nos voies.

  • Parfait! Mais où sont les professeurs Raoult, Perrones et autres? Pas signataires? Dommage…

  • Quelqu’un n’ a-t-il pas un résumé de la lettre qui tient sur une ou deux pages que nous pourrions diffuser quand nous sommes confrontés a ube remarque mal placée ou pour simplement informer ?

  • Bonjour,j ai lu et entendu dire à plusieurs reprises que ce ” virus ” serait une création de l homme ? Dans quel but ,destruction massive ?,déstabilisation des économies ? ( pas toutes ) pas celles des laboratoires en tout cas ! Je pense que la vrai raison est de créer une panique pour mieux nous plumer et nous rendre plus dociles ..

  • Je ne laisserai jamais quiconque décider à ma place de ce qui bon pour moi…tout est correctement synthétisé dans ce document et montre le mensonge d’État à tous les niveaux, le mensonge des médias, le mensonge du corps médical…et j’en passe…Toutes ces personnes devront être jugés devant un tribunal international…pour que la prise d’otages des peuples sous n’importe quelle forme cesse à jamais…

  • nous sommes dans une fausse démocratie, désinformation, manipulations. Tous le monde se dit logiquement “mais c’est le président quand même ! il ne va pas mentir! ” Apparemment SI ! Beaucoup d’articles de professeurs et docteurs ayant pignon sur rue circulent sur les réseaux sociaux, ils sont de suite qualifiés de complotistes, alors qu’ils disent “si nous sommes des complotistes alors prouvez que ce que nous affirmons est faux!
    On vit quelque chose de très grave, nous avons intérêt a être très vigilant

  • Bravo pour tout ce que vous faites contre cette manipulation de masse. Il faut beaucoup de courage. Brzvo

  • Je suis d’accord à 200% avec tout ce qui est dit dans cette lettre. Il est clair que le but de nos dirigeants n’est pas de soigner les gens mais de les exterminer selon le souhait de Bill Gates…..Ils l’ont prouvé en euthanasiant au rivotril les personnes âgées et en interdisant aux médecins de soigner avec l’hydroxychloroquine, les menaçant même de les radier du conseil de l’ordre !!! ce qui est un comble et inimaginable dans notre société…Mais ils ont osé le faire…..pour pouvoir nous imposer leur “vaccin tueur” vaccin qui ne peut être efficace puisque le virus a déjà muté, il faudrait créer un vaccin pour chaque nouvelle souche et c’est irréalisable mais ils s’en moquent, il faut à tout prix vacciner la terre entière, peu importe les conséquences. Des médecins Américains ont soigné des patients avec l’Hydroxychloroquine avec zéro mortalité et préconisent en prévention du coronavirus un comprimé d’Hydroxychloroquine toutes les deux semaines mais d’une part, le marché du masque devient de plus en plus rentable et d’autre part, lutter contre le coronavirus n’est pas leur but puisqu’ils ne pourraient plus imposer leur “vaccin” et maintenir la psychose pour asservir les populations….J’espère que les instances judiciaires vont se réveiller et que tous les responsables soient jugés pour crime contre l’humanité.

  • Je suis Naturopathe ! La gestion de cette maladie est un génocide ! Il faut virer tous ces incompétents mondiaux et remettre des médecins qui n’ont pas tournés le dos à leur seront d’hypocrate sous l’appel de la finance et des lobiyngs pharmaceutiques !

  • Tout simplement “HONTEUX” j’ espere que les responsables de ce scandale …paieront .

  • Ces infos doivent être diffusées massivement. Depuis le début on se fiche de notre g…….on est en pleine dictature. Moi je met un masque en papier toujours le même depuis le mois d’avril pour faire mes courses, mais dehors je n’en met pas et je suis prête à dégainer à la moindre remarque. J’ai 73 ans, pas peur, pas malade, et j’ecoute MM. Raoul et Peronne qui sont des sages eux ! Mais ils n’ont pas signé ? Étonnant. Je plains mes petits enfants pour l’avenir qui les attend, moi j’ai fait mon temps. Mais ce que l’on nous fait vivre cette année est lamentable.

    • C’est vraiment une dictature, car tout leur ordres ne sont que pour faire du fric et non pas pour la santé des gens en ce monde !. Je sais depuis le début de cette épidémie que ce virus n’est pas dangereux et que les mesures qui ont étés prises ne sont que pour tester si le peuple agit comme des moutons !. Ils ne se soucient pas de notre santé !;

  • Les médias et les décideurs de ce monde nous prennent pour des idiots et ils ont raison puisque 90 % de la population croit à leurs mensonges
    Ils veulent diminuer la population mondiale pour « sauver » la planète

  • La France est bientôt dans le peloton de tête des dictatures
    Merci à ce collectif de professionnels !
    Je vais photocopier et montrer aux gendarmes de mon bourg !

  • Oui, sans être médecin, on est pas forcement idiot et on sait regarder le sens d’une courbe. Mais demander à des gouvernements de se méfier des lobbies, c’est très naïf. Capitalisme et état nation se renforcent l’un l ‘autre. De plus vous ne dites rien sur l ‘énooorme avantage lié à cette folie qui est de serrer la vis répressive des citoyens. Magnifique occasion pour les gouvernements libéraux de fliquer, tracer, contrôler et museler les mouvements sociaux de plus en plus jusqu’à que nous ne soyons plus que des marchandises abruties consommant aveuglement d’autres marchandises inutiles. Cette pandémie inventée est un moyen de nous faire sombrer encore plus dans la soumission (avec la complicité des milices d’état qu’ont toujours été les polices censées nous protéger de l ‘injustice et des abus. Et pendant ce temps ce régime de fous avides précipite notre écosystème entier dans le chaos.

    • Bravo pour ce formidable appel à la raison mais pour moi il manque une dimension dans l’analyse. La racine du mal est le capitalisme qui nécessite l’exploitation sans limite du vivant, humains et nature. Le capitalisme est dans une phase difficile avec une chute du taux de profit et la limitation des ressources. Le coronavirus va servir à masquer les causes réelles de la misère économique et sociale à venir qui sont le fait même du mode de production capitaliste et non pas d’une pandémie. En instituant la peur du virus, ils font faire accepter aux populations des mesures économiques terribles pour redresser le taux de profits des plus puissants au détriment des travailleurs. La plus grande manipulation se situe dans l’utilisation de la pandémie pour justifier la politique du monde de demain faisant suite à une crise économique majeure. Il s’agit d’une sorte de deuxième 11 septembre, après la guerre contre le terrorisme, la guerre contre le virus mais toutes ces guerres ont le même objectif perpétuer le règne des capitalistes.

      • Entièrement d’accord.
        La lettre ouverte n’est que le contour (très épais) du puzzle…
        Tout est fait pour maintenir les peuples dans la peur. Dans le but de faire patienter jusqu’à l’arrivée du vaccin, une manne financière pour le laboratoire pharmaceutique.
        Il faut aussi savoir que pour qu’un vaccin ait une autorisation de mise sur le marché, il faut non seulement que son efficacité et son innocuité soit optimale, mais surtout, il ne faut pas qu’il y ait de traitement efficace en face. C’est pourquoi, depuis le mois de février 2020, tout est fait pour tuer le soldat hydroxychloroquine. Car les chiffres sont têtus : tous les pays qui ont utilisé cette molécule ont une létalité faible, et tous ceux qui ne l’ont pas utilisé ont une létalité importante. Et ça, BigPharma le sait très bien.

        Pour tout comprendre, il suffit de mettre tous les faits qui sont parfaitement avérés les uns à la suite des autres, dans l’ordre chronologique. L’image qui en ressort n’est pas jolie jolie….
        Attention, ceux qui feront cette démarche risquent d’être accusé d’être complotiste, de faire partie de l’extrême droite….

  • Il faut stopper la dictature quelle qu’elle soit et surtout sanitaire.
    Il faudrait savoir comment relayer efficacement cette lettre ouverte, c’est notre porte de secours avant la catastrophe?

  • La manipulation est monstrueuse.cela n’est pas une découverte pour moi. Comment stopper ce processus ? Je trouve que beaucoup de gens sont envoûtés par la peur distillée depuis 6 mois.

  • Bravo ! enfin des paroles censées et la vérité sur cette abominable mascarade.

  • Regardons les choses en face et n’ayons pas peur des mots : nous assistons à un crime planifié, en association de malfaiteurs, qui a été mûrement conçu et réalisé de façon continue et répétée depuis plusieurs mois. Il nous faut en tirer les conséquences et nous organiser pour que tous les responsables et leurs complices soient traduits en justice, condamnés et empêchés d ‘exercer une quelconque activité autre que celle de dédommager les victimes.

  • A diffuser le plus largement possible et que la population mondiale se réveille et que ce genre de manipulation a grande échelle ne puisse plus se reproduire

  • D’accord sur toute la ligne !!
    Il suffit simplement de prendre trois fois par jour deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus sur un petit carré de sucre , huile essentielle de thym et d’origan anti microbienne

  • Bravo à ce texte très complet que j’ai lu en entier !
    Et bravo à tous les médecins qui vont se manifester. Je pense qu’ils pourront compter sur leurs patients.
    En espérant que ce texte “ouvre les yeux” à tous ceux qui n’ont pas encore compris et qui nient les évidences.

  • Tous ces corrompus coupables en bande organisée, de hautes trahisons, de mensonges, d’abus de pouvoirs, de manipulations, de maltraitances, de malveillances, de propagandes par la peur et de crimes contre l’humanité !

  • Tout est dit et merci à vous les médecins qui dénoncent la cabale et oui les vrais qui ont prêter serment d’hippocrate et non d’hypocrite comme certains ! Merci pour ce que vous faites ?paix et amour

  • Oui, la peur c’est pire que tout. C’est elle qui fait le plus de mal, de victimes, et de morts. La stratégie des gouvernements, de Big Pharma, de Bill Gates, misent tout sur la peur pour mieux nous “brider”, nous asservir, et faire de nous tout ce qu’ils veulent pour des raisons d’intérêts financiers en leur faveur.
    Alors merci pour votre message d’alerte et gratitude infinie aux professionnels de santé qui ont le courage de dévoiler et dénoncer la manipulation et l’hypocrisie des gouvernements et gros lobis.

  • C’ est absolument inédit cette histoire du covid ! je vous rejoint; je vous croit et vous soutient

  • Au lieu de lire bêtement cet article regardez et vérifiez les informations données, elles sont quasi fausse… Il suffit de 15 minutes pour vérifier que les chiffres avancés sont faux… Vérifiez toujours quand on vous avance des idées, surtout quand science et politique sont mélangées…

  • Je suis thérapeute et peut témoigner des dégâts présents et futurs dans la population

  • Merci de nous remettre dans le droit chemin après avoir entendu toutes sortes de contre vérité. Il est évident que c’est le pognon comme dit notre gamin de président qui prime sur tout et en particulier sur notre santé . C’est une honte de jouer avec le peuple ainsi.Comme dit mon mari une bonne guerre remetrait tout en ordre!!!!!A voir……

  • Unis nous sommes plus forts!!!!
    défendre l’humain et lutter contre la folie de certains est notre devoir, il en va de notre dignité, de notre survie et de celle de l’humanité.
    Levons nous, pensons, parlons et répandons le désir de la critique, de la réflexion pour nous libérer du joug délétere des pouvoirs (argent, médias, politiques etc…).
    Vivons, respirons…libres!
    Claire Chevillier, psychomotricienne, france

  • Foutaise:

    Nouveaux virus, nouvel appel à la réorganisation d’un monde où tout va vers l’abnégation de cet réalité d’un monde face à de grands défis et en mutation constante.

    Tout ça démontre à la fois et aussi l’incompétence d’agir dans lequel on se retrouve aujourd’hui.

    Tous ces rapports sont faux et oui feront et vont créer un désordre pouvant devenir pire encore que toutes les guerres que l’humanité a traversé.

  • Stupidité. Ce virus faiblit de jour en jour. Les tests démontrent que nous allons vers l’immunité collective. En tout état de cause, s’il advenait que la COVID affecte 1 patient : l’HDC peut être prescrite hors AMM. OU EST LE DANGER ? Arrêter de nous prendre pour des buses

  • Les presidents actuels ont la tentation d’imposer leur dictature grâce a l’argent des laboratoires et leur outils de manipulation
    Belle équipe !!!

  • Grand merci pour ce travail précieux, mais nous avons besoins de références à des articles scientifiques pour appuyer ce discours.
    Gynécologue, Liban

  • Il faut se révolter contre cet autoritarisme du gouvernement et condamner la presse qui n’a eu de cesse d’être complice de cette folie, de ce scandale sanitaire, social, humanitaire. Nous avons atteint un point de non retour dans la manipulation. STOP!

  • Ci dessous un texte que j’ai écrit il y a 2 ans!
    Soumettre  le Monde  !

    Les mondialistes organisent une nouvelle religion totalitaire : le « Nouvel Ordre Mondial ». L’Argent est son Dieu. Ils imitent la religion musulmane qui impose la soumission à ses fidèles depuis quatorze siècles : « L’islam, c’est la soumission et la sujétion aux ordres de Dieu, codifiée dans la Charia qui codifie tous les actes de la vie du Musulman. »

    La nouvelle religion a son clergé, ses temples, ses prophètes, ses apôtres, ses paradis, ses enfers et ses lieus saints.

    – Son clergé, tous les jours dans les médias, prêche la bonne parole et sermonne ceux qui ne s’esbaudissent pas devant le « vivre ensemble » et la loi sacrée du marché : le peuple doit croire, il lui est interdit de penser.

    – Ses temples de la consommation, les hypermarchés, où les consommateurs font allégeance aux marchands et au marché.

    – Ses prophètes qui multiplient la monnaie et annoncent la fin de l’histoire. « Celui qui contrôle la monnaie contrôle le monde », H Kissinger 1973.

    – Ses paradis fiscaux où les marchands et les spéculateurs parasites cachent leurs profits loin du regard du fisc.

    – Ses enfers sociaux où les femmes et les hommes sont exploités pour le grand profit des marchands.

    – Ses lieus saints, les banques, où les prophètes multiplient la monnaie.

    – Ses apôtres : un gigolo a été fait apôtre de la finance par un banquier avec en dote une part d’une valeur de 16€. Sur cette part il a bâti une fortune 2 748 065 € en moins de deux ans. Lorsque « l’Ordre » l’a oint futur Président de la République, sa fortune et sa « part philosophale » ont disparu dans les abysses du secret bancaire : son patrimoine déclaré était de 63 048€ ! Pour le faire élire, le clergé a chanté les louages du bellâtre qui transforme en or ce qu’il touche, en fait il transforme la France en enfer fiscal et sociétal pour le peuple laborieux : l’argent est grand, le Banquier est son prophète !

    Mahomet a imposé sa religion par le sabre. Les mondialistes l’imposent par le chaos et le terrorisme juridique avec la complicité des traîtres utiles de gauche et de droite.

    Nos législateurs publient pléthore de textes qui régentent la vie du peuple : les codes civil et pénal ressemblent de plus en plus à la Charia. Ils préparent le peuple à la soumission au Nouvel Ordre Mondial.

    Il en est ainsi de la limitation de vitesse à 80km/h. Cerise sur le gâteau, elle fait rentrer de l’argent pour financer l’invasion migratoire. Elle organise, par le multiculturalisme, le chaos par une cohabitation conflictuelle entre les « Gaulois » et les Musulmans que les mondialistes méprisent : diviser pour régner !

    L’inflation de lois et règlements conduit à un harcèlement textuel dont la caricature est la loi sur le harcèlement sexuel : elle permet des poursuites pour un regard ! Elle met le peuple sous une burqa juridique que des mollah-magistrats interpréteront avec une partialité conforme à l’idéologie mondialiste et leurs intérêts carriéristes.

    Les technologies numériques démultiplient le pouvoir de ceux qui les possèdent. Elles permettront le contrôle des peuples. Oui, il y a bien un complot et il n’est pas théorique, l’élection de Macron le démontre !
    Serge GRASS

  • En air ambiant Paris la mesure du CO2 est de 1200 ppm. Sous masque papier 5000 et sous masque tissu 8000 donc hypoxie hypercapnie cad trop de CO 2 et dette d oxygène d ou maux de tête ect le masque va tuer des gens
    Sur le site officiel de l INRS il est stipulé que les masques chirurgicaux filtrent à 3000 nanomètres alors que le virus fait 100 nanomètres
    Regardez le série La servante écarlate sur Netflix. Cela se passe dans la république de GILEAD. curieux non?
    C est notre futur proche effrayant si nous ne réagissons pas
    Un médecin très en colère

  • Si les agissements incohérents, incompréhensibles et criminels de la majorité des hauts responsables politiques et sanitaires qui ont entraîné cette catastrophe sanitaire, la cause première n’est pas dû aux conflits d’intérêts; mais vient de chantages basés sur la pédophilie, et surtout la pédocriminalité.s par l’état profond de qui a toujours été pratiquée et développée depuis de nombreuses année Rothschild et sa bande.
    Ces gens qui pratiquent des rites sataniques en pratiquant régulièrement la torture des enfants et la consommation d’adrénochrome (sang des enfants qui ont subi des tortures) et entretiennent des filières internationales à ce sujet.
    Trump le savait depuis des années, c’est pourquoi il a lancé une chasse après plusieurs milliers de pedophile aux USA, ainsi que de troupes spéciales à travers le monde pour apréhender des milliers de filières organisées par l’état profond. Vu la puissance des médias mainstreams, il n’a pas encore lancé la chasse aux responsables qui pourraient à travers les 200 fondations de déstabilisation de Sorros essayer de monter une cabale de pseudo dictature. Le problème aujourd’hui c’est que les satanistes font tout et n’importe quoi afin d’arriver à mettre en route la vaccination OGM et pucée aux nanoparticules afin de nous mettre en esclavage. Ceci ressemble au raté du H1N1 de 20011, ainsi qu’au génocide de Pol-pot au Cambodge.
    Ne sachant pas si vous accepterez mon commentaire vu mon manque d’URL

  • Mille mercis pour toutes ces informations .. Je vais transmettre au maximum à mes relations et j’espère que la liste des médecins s’allongera .. Je suis une citoyenne ordinaire et cette alerte me redonne espoir car j’étais très très inquiète.. pas du covid mais de la dictature du pouvoir et des médias associés .. Espère qu’on réussira tous ensemble experts et citoyens à dire stop à cette arnaque totale et effrayante . céline .

  • Je reviens vers vous après avoir constaté que mon premier commentaire vous est parvenu; et que j’ai écrit un peu dans la précipitation qui concerne les informations impossible à croire pour les personnes qui ne cherchent pas les vraies informations à cause de la désinformation généralisée et mondiale des médiastreams appartenant à quelques milliardaires de l’état profond qui est suivi presque à la lettre par quasi la totalité des pays et provenant d’une agence située à New-York et Washington. C’est aussi de là que viennent les consignes sanitaires dictées par l’OMS et Bill Gates.
    Voici quelques liens déjà qui prennent leurs sources à partir de Qanon qui est une source provenant de la défense US, vu que la CIA et le FBI étaient à la solde de l’état profond démocrate,ce qui a contribué à l’Obamagate. A savoir que Bill et Hilari Clinton ainsi que Obama sont en examen suite aux plaintes déposée par Trump pour haute trahison.
    Site : https://www.dissept.com/
    Facebook 1 : https://www.facebook.com/deqodeurs/
    Facebook 2 : https://www.facebook.com/DisSeptInfo
    Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCsZx
    Twitter : https://twitter.com/cryptosophies
    Telegram : https://t.me/disseptpublic
    https://www.youtube.com/watch?v=56_rU5TJu-U
    Je vous recommande le lien Youtube au départ s’il n’a pas encore été censuré. Voyez aussi si les nombreuses vidéos qui parlent des ”déQodeurs”.
    En dessous de chacune de ces vidéos, cliquez sue s’abonner, et ainsi une page avec de nombreuses autres infos vous seront disponibles.
    Je vous recommande aussi l’auteur canadien Sylvain Laforest qui nous permet de comprendre ce qui nous arrive aujourd’hui par de l’histoire limpide en découvrant une nouvelle approche qui est le fil de l’argent qui permet comme je pense l’avoir dit par çà que Rotchild et ses proches dominent le monde depuis 3 siècles.
    https://www.youtube.com/watch?v=W8Y1pMaeahc

    https://www.youtube.com/results?search_query=guerres+et+mensonges+sylvain+laforetet+ema+kruzi

    Je vais joindre d’autres liens un peu au hasard en commençant par celui d’une HEROÏNE: Claire Severac chanteuse et lanceuse d’alertes qui avait déjà tout compris il y a cinq ans, et qui a été empoisonnée.
    https://www.youtube.com/watch?v=y8uLXMcvYzQ
    Attaque 5 …en Suède https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=nsnraY70ecU&feature=youtu.be
    Une Généticienne parle du vaccin
    https://www.youtube.com/watch?v=c3V6DxmOy8o&feature=emb_rel_end
    Soins Covid àMadagascar, ils n’on eu que 50 décès:
    https://www.youtube.com/watch?v=0fc5e9d-cws&pbjreload=10
    NOUVELLE SOUCHE DE CORONAVIRUS ASSOCIE AU SRAS ET SES APPLICATIONS. https://patentimages.storage.googleapis.com/e0/4e/2e/09e238c87e2d20/EP1694829B1.pdf
    Bill Gates a installé un terroriste génocidaire à la tête de l’OMS: https://lesobservateurs.ch/2020/04/25/bill-gates-a-installe-un-terroriste-genocidaire-a-la-tete-de-loms/
    Pourquoi Bill est un psychopathe.
    https://www.youtube.com/watch?v=fWoLPMtgVPA
    POUR EN FINIR, PASTEUR Dr. Eric Lancelot
    https://www.youtube.com/watch?v=nSpbQwRnx6k

    Vidéo YT Vaccin Pasteur pour Bill Gates
    https://www.youtube.com/watch?v=PtJCGwJRYH8
    Documentation sur construction Vaccin 8.20
    http://www.verite-covid19.fr/

    1986 The Act + Vaxxed I & II
    https://www.nexus.fr/actualite/sante/1986-the-act-wakefield/

    Voilà, j’ai pu collecter d’ autres infos. Contactez-moi au besoin
    Ne pas oublier ce que Einstein a écrit à sa fille peu avant de mourir:
    La chose la plus difficile que j’ai eu à faire dans ma vie: cela a été de changer ma première habitude. Quant à Victor Hugo: La liberté commence là ou l’ignorance finit.
    J’oubliais, voici quelques autres liens de collègues qui suivent au mieux la vérité:
    LISTE DE CHAINES YOUTUBE DISSIDENTES : (Lanceurs d’alerte) JJ crèvecoeur, Silvano Trotta, Salim Laibi, Juan Branco, Radio Québec, Fil d’actu, Tatiana Ventose, Le vent se lève, Bruce Duvic, Nouam Aouar, Didier Raoult, etc (Finance) Pierre Jovanovic, Olivier Delamarche (Culture Générale) Cercle Aristote, Michel Drac, Idriss Aberkane, Partager c’est simpa, Investig Action (Entretiens, reportages) Le média pour tous, QG TV, Thinkerview, Investig Action, Le vent se lève, Planète 360, Putsch Média (Humour) JSPC, Marcel D, Greg Toussaint, LaBajon, Pierre Emmanuel Barré, Papacito, Bruno le Salé, Valek (Zapping) Le Pixel Mort, La voix de Portici, Réfractaire TV
    jc2r Dissident, Aldo Sterone, Fils de pangolin et Les déqodeurs

    Je vous invite à continuer à utiliser l’arme fatale qui est la souris que Jean-Jacques Crèvecoeur le Robin des bois le Belgo-Canadien nous aide à utiliser.
    Please soyez discret quant à mes coordonnées, les dictatures se renforcent. Ne pas oublier que depuis 2008, Sarcho nous a vendu à l’Europe suivant les accords de Maastricht, et nous avons perdu la démocratie; et nous sommes donc pour beaucoup de domaines sous tutelle européenne au travers de technocrates NON ELUS. Et Macron galvaude les biens sociaux.

  • Bonjour à tous,
    C’est une oligarchie mondialiste qui nous dirige. Cela ne m’étonne pas que le port du masque soit une tromperie visant à asservir les populations. Leur but est de créer un cahos économique mondial pour pouvoir diminuer drastiquement la population mondiale (guerres, famines, etc…) . Le seul moyen de luter vraiment est : Le jeune et la prière. Heureusement DIEU nous a donné un sauveur, JESUS CHRIST a vaincu la mort, il nous demande de l’aider par la PRIERE à changer le monde. Alors Prions, fraternellement, J.F.C.