Sources et ressources sur l'épidémie de Covid-19

Suède : le chercheur Kim Sneppen estime que l’épidémie « pourrait être terminée grâce à l’immunité acquise par la population»

suède

Selon un article paru dans l’edition Danoise du magazine The Local, les Suédois “pourraient bien en avoir terminé avec la pandémie grâce à l’immunité acquise par la population”. Extraits.

[Kim Sneppen] l’un des plus éminent épidémiologiste Danois a déclaré que la pandémie de Covid-19 en Suède « pourrait être terminée » grâce à l’immunité acquise par la population, même si le pays reste loin du seuil d’immunité classique de 60%.

« Il y a des signes qui montrent que les Suédois ont acquis une certaine immunité qui, ajoutée à toutes les mesures qu’ils prennent pour empêcher la propagation du virus, est suffisante pour garder la maladie au plus bas », d’après Kim Sneppen, professeur de biocomplexité au Neils Bohr Institut de Copenhague.

Sneppen a cependant accordé que la Suède a souffert d’un taux de mortalité supérieur à celui du Danemark en Avril, Mai et Juin : « C’est le prix qu’ils ont payé. Mais le bon côté, c’est qu’ils pourraient bien en avoir terminé avec la pandémie. »

Une autre étude, publiée par Tom Britton à l’Université de Stockholm en Août, estime que, en supposant que les membres de la société les plus actifs et les plus sociables sont les premiers à être infectés, le seuil d’immunité collective pourrait être abaissé à 43% de la population, bien en-dessous des 60% ou 70% qui semble être le seuil classique en épidémiologie.

Enfin pour Søren Riis Paludan, professeur de biomédecine à l’Université Aarhus, de plus en plus d’éléments suggèrent que l’Agence de Santé Publique suédoise pourrait avoir eu raison d’avoir choisi une stratégie qui a permis un développement contrôlé de l’immunité.

Cela contraste avec la situation au Danemark, où l’épidémiologiste en chef Kåre Mølbak a mis en garde que le pays était toujours dans sa « première vague infectieuse », étant donné que la vague du printemps n’avait pas eu le temps de « se développer complètement car nous sommes entrés en confinement ». […]”

Source :
– TheLocal.dk : Sweden’s coronavirus pandemic ‘may be finished’: Danish researcher
Science : A mathematical model reveals the influence of population heterogeneity on herd immunity to SARS-CoV-2

Partagez
8 commentaires
  • En France ; il faut une” deuxième vague” ; et ils sont en train de la créer avec l’aide des “masques” :les bronchites , grippes , rhumes , trachéites et autres, créées par le bouillon de culture du masque , passeront en “covid “;comme y son passés les décès par cancers , crises cardiaques ,accidents cardiovasculaires , etc ; jusqu’aux accidents de la route ! A bon entendeur .

  • L’épidémie est terminée depuis BELLE LURETTE. A peu près 5 mois..il suffit de voir la courbe de surmortalité. Si on est en sous mortalité ou mortalité normale depuis le 30 avril c’est bien que l’épidémie est terminée

    Même un scientifique qui veut dire des vérités va faite un peu d’intox. OUI on a peut être une immunité collective mais NON c’est faux de laisser penser que l’épidémie ne serait pas terminée faute de cette immunité… une épidémie ça ne dure pas des mois et des mois , sauf en période froide. Or on est en fin d’été….. donc c’est fini depuis des mois.

    Et puis je rappelle qu’il n’y a pas de pandémie et que pandémie s’adapte à la Terre entière, pas à la seule Suède. Donc on parle d’épidémie en Suède, pas de “pandémie en Suède” car ça ne veut rien dire, c’est un non-sens.

  • Bon on voit pas en quoi le Danemark pourrait continuer dans sa “1ere vague”…. quel rapport avec le confinement ? Un confinement ça aggrave la situation donc ça multiplie le nombre de cas….. et non pas l’inverse. ….

    Et l’été permet de faire mourir les coronavirus…. le virus ayant muté ici comme ailleurs, alors peu importe qu’il ait fini sa vague ou pas, il est devenu inoffensif.. ce n’est plus la même maladie !

    Tout ça me paraît quand même pas très clair de la part de cet épidémiologiste danois ….

  • Tant qu’on n’a pas de vaccin, il est illusoire de prétendre bloquer l’extension de l’épidémie. Les masques, les confinements, la distanciation sociale, ça ne fait que décaler la contamination, absolument pas l’empêcher.
    Les Suédois, on va bientôt s’apercevoir que ce sont eux qui ont eu raison.
    Les confinements pouvaient être utiles pour éviter la saturation des hôpitaux, mais on aurait pu se contenter de ne confiner que les personnes les plus fragiles. Je rappelle que l’âge médian au décès est de 84 ans, avec dans 80% des cas, de l’obésité. Si l’on n’est pas un vieil obèse, ou cardiaque ou déjà sujet à des maladies respiratoires, la covid n’est qu’une maladie comme une autre, moins dangereuse que beaucoup d’autres.
    Fermer les écoles, les collèges, les universités, ça n’a servi à rien du tout.
    Comme le masque en plein air: on fait ça pour se donner bonne conscience, “vous voyez, on fait le maximum”, mais ça ne sert à RIEN.
    Je rappelle que pendant ce temps, la tabagie, ça tue 75000 personnes par an en France. Et l’autre jour, j’ai vu l’information qu’on estimait que les différentes pollutions tuaient 48 000 personnes par an en France. Pour le coronavirus, en France, voilà 6 mois que le nombre de morts ne bouge pratiquement plus. En mai, nous étions à 29 000, on n’en est même pas à 31 000.
    Plus fondamentalement, la meilleure façon de ne pas tomber malade est d’être en bonne santé.
    Et pour être en bonne santé, que faut-il faire? Sortir, bouger, faire du sport, voir ses amis, bien manger, se distraire, tout faire pour avoir un bon moral et éviter le stress.
    Soit l’exact inverse de ce qu’on a fait!
    Ce n’est pas en restant calfeutré chez soi à se morfondre et paniquer qu’on va se prémunir de cette maladie!

    • Et qu’est ce que vous faites de l’immunité collective ? Pas besoin de vaccin pour ça , l’immunité fait le boulot !

    • 11000 morts selon la CDC, 12 à 15000 selon L’INED

      Le chiffres de 31000 est complètement ringard. Plus d’actualité